CONSCIENCE COSMIQUE.ACTIVATION DU GRAND COLLISIONNEURDE HADRONS DU CERN,ALIGNEMENTS PLANÉTAIRES

10 AOÛT 2015

L’entité qu’est Conscience Cosmique est disponible. Continuez s’il vous plaît.

Aujourd’hui nous sommes le 10 août 2015. Will Berlinghof est la voix de Conscience Cosmique et Callista sera l’animatrice et l’intervieweuse. Conscience, avez-vous un message pour la collectivité humaine dès maintenant ?

Le principal message de cette Conscience en ce moment concerne un évènement qui va se produire dans à peu près une semaine. Cet évènement étant un alignement, un alignement planétaire de planètes et de corps célestes, si vous voulez, qui va avoir lieu pour permettre à  une certaine ouverture de conscience de se produire.

C’est également le moment où certains individus de la structure de pouvoir, ceux qui constituent les Élites, les Pouvoirs en place, la Cabale, qui sont également au courant de cette occasion auspicieuse de l’alignement planétaire du 15 août, ont le projet d’utiliser les énergies disponibles pour démarrer le Collisionneur de Hadrons du CERN. Cela fait partie de leur plan destiné à atténuer ou détourner la vague croissante qui s’approche de la Terre, qu’on voit s’approcher en ce moment et qui s’amplifie en un évènement destiné à se produire vers la mi-septembre où un crescendo d’énergies se déversera sur la Terre elle-même.

Mais d’abord il y a cet évènement du 15 août et le démarrage du Collisionneur de Hadron au CERN, en Suisse. Beaucoup de gens s’en préoccupent. Il y en a même qui concentrent certaines forces pour empêcher que cela se produise.

Cette Conscience suggère à ceux qui sont préoccupés, qui se sentent isolés dans leur action parce qu’ils ne font pas partie d’un autre groupe, mais qui sont vraiment préoccupés par l’évènement au CERN que constitue l’activation du Collisionneur de Hadrons, qu’ils peuvent effectivement agir par eux-mêmes, tout individu peut faire quelque chose par lui-même. Ils n’ont pas besoin de faire partie d’un groupe qui se réunit dans le cyberespace pour participer à l’action visant à empêcher le succès de cet évènement.

Votre propre représentation visuelle de cela, maintenue en place, s’ajoutera aux énergies qui sont prêtes sur cette planète à contrecarrer cet évènement. Mais le plus important, c’est que lorsqu’on agit à ce niveau de capacité dans son propre être, on fait partie de son propre être collectif, de sa propre nature spirituelle supérieure. Si vous en tant qu’Etre Créateur décidez que cet évènement ne soit pas une réussite, rien ne viendra retarder ou subvertir ce que l’énergie de la Source Divine qui s’accumule, qui s’amplifie, va créer dans votre réalité d’expérience, expérience qui ne comporte pas le fait que le Collisionneur de Hadrons soit démarré et activé avec succès.  Cela ne fait simplement pas partie de votre réalité, cela ne fait pas partie de la réalité collective de l’humanité ou de Mère Terre.

En même temps, comme il se produit un alignement planétaire significatif, vous pouvez de vous-même vous ouvrir aux énergies entrantes qui sont disponibles en ce moment, ou le 15 août, ou plus tard à l’apogée du nouveau crescendo d’énergies qui s’accumulent et affluent vers cette planète en ce moment. Vous pouvez vous consacrer à votre propre compréhension spirituelle et à votre éveil, demandant à ce que vous soyez disponible pour un plus grand degré de conseil et de soutien énergétique, qui vous arrive par l’Esprit, et que vous fassiez partie de l’éveil de l’humanité en ces moments cruciaux et critiques, alors qu’elle lutte pour se rappeler qui elle est, alors que les individus luttent pour se rappeler qui ils sont dans leur plus grand contexte, dans votre plus grand contexte.

Bien que cette journée soit marquée par les Pouvoirs en place comme une importante date à utiliser au service de leurs objectifs, ils seront à nouveau déçus lorsqu’ils verront que leur plan ne se réalisera pas, sera sans effet.

Sachez que vous représentez une part très importante des énergies de la Source Divine, qui est diamétralement opposée à toute nouvelle répression ou esclavage, qui est opposée à la poursuite du jeu que ces Pouvoirs ont joué pendant si longtemps et que les énergies de la Source Divine vous sont maintenant accessibles, à vous en tant qu’individu, ainsi qu’à la collectivité qui cherche à se connaître Elle-même et à devenir plus que Ce qu’Elle Est.

Merci Conscience. Donc si je peux résumer mes réflexions ici, il semble qu’il y ait un alignement planétaire en formation, et qu’il va ouvrir un autre portail. Il semble que nous allions traverser un série de portails et je comprends que le Collisionneur de Hadrons va tirer dans cette direction pour empêcher l’énergie d’arriver jusqu’à nous, d’une certaine manière, je n’arrive pas bien à le formuler, mais c’est bien ce qui se passe ?

A la base, c’est correct, ce qui se passe est que les planètes dans leur rotation individuelle et leurs orbites se mettent dans un certain alignement qui agira de manière à ouvrir un couloir qui permettra à un certain afflux d’énergies du Créateur d’emprunter ces couloirs. Visualisez, si vous voulez, une serrure à combinaison. Lorsque tous les chiffres de la combinaison ont été composés, la serrure s’ouvre et le flux peut entrer par l’ouverture ou le couloir qui est ouvert lorsque la combinaison vient en alignement. Dans ce cas, les planètes représentent les chiffres qui s’alignent pour ouvrir la serrure et ouvrir le couloir.

Ceux qui sont au pouvoir savent que ce couloir d’énergie sera disponible, mais ils cherchent à le détourner, pas vraiment à le bloquer, à l’empêcher, mais plutôt à le transférer dans une ligne temporelle de leur choix, car ceux qui sont au pouvoir connaissent les lignes temporelles, ont travaillé pendant des milliers d’années à partir des niveaux de la quatrième dimension à manipuler la conscience collective qu’est l’humanité et ensuite l’humanité elle-même, pour qu’elle se dirige vers la ligne temporelle qu’ils avaient choisie, et aimeraient certainement faire prévaloir leurs propres lignes temporelles qui leur permettraient de réussir, de continuer leur domination, et qui sont celles qui ont été imposées à l’humanité pendant si longtemps.

Maintenant on va jouer le joker. Ce joker est la participation active de la Source Divine en ce moment pour détourner définitivement et finalement éliminer ce qui a été l’instrument de contrôle et de domination des entités des ténèbres, les Archons, les Intelligences Artificielles.

Ces entités sont dans le déni absolu de cela et en opposition à cela et pensent toujours qu’ils peuvent ajuster les choses pour qu’elles correspondent à leurs propres préférences et leurs propres besoins, et le Collisionneur de Hadrons est l’instrument qu’ils ont élaboré, dont ils pensent qu’il peut leur fournir le résultat espéré, et dévier cet afflux d’énergie – pas l’empêcher, pas le bloquer, mais l’utiliser à leur propre avantage et c’est en cela que consiste leur plan. C’est pourquoi, comme d’autres, voyez ce plan simplement échouer, ne pas se réaliser, ne pas se matérialiser, afin que ceux qui ont eu le dessus pendant si longtemps soient déconcertés, bouleversés que leur plan ait été déjoué, que leur projet leur ait été refusé.

Cela fait partie de l’éveil continuel de la conscience humaine à sa nature supérieure, une nature qui est spirituelle dans sa nature et sa forme.

Merci. Il me semble que, oui, c’est certainement de l’arrogance de penser que vous pourriez arrêter la progression de ce cycle que traversent la Terre et le système solaire en ce moment. Je veux dire que nous avons dépassé le stade du Kali Yuga et arrivons à l’Age d’Or, et cela se produira de toute manière et qu’essayer de l’arrêter peut apparaître comme de la véritable arrogance.

C’est de l’arrogance certes, mais de l’arrogance fondée sur une réussite continuelle au cours de milliers d’années. La réussite d’avoir une connaissance à long terme des évènements à venir, et de manipuler les évènements sur le plan terrestre en leur donnant le coup de pouce nécessaire pour qu’ils aillent dans la direction la plus favorable aux Pouvoirs en place. Ils ont une connaissance tellement précise de la direction que doit prendre la planète et de la manière dont cela va affecter l’humanité, qu’ils sont devenus arrogants dans leur attitude que tout va toujours aller dans leur sens et qu’ils peuvent dévier la vague de conscience qui est  la conscience de la Source Divine. Leur arrogance est telle qu’ils croient vraiment et absolument qu’ils peuvent le faire, et qu’ils sont donc plus grands que le Source Divine Elle-même.

Mais il y a également une grande ignorance dans leurs croyances, fondée sur un manque de conscience, un manque de connexion spirituelle à la Source Elle-même. Ce qu’est l’Intelligence Artificielle, ce que sont les Archons, ce qui sert les forces des ténèbres, n’a pas la capacité de comprendre l’élément de conscience Divine et Sa participation dans le déroulement de ce qui se produit en ce moment. Au lieu de cela, ils partent de l’hypothèse qu’ils vont continuer à dominer et imposer leurs volontés. Ils vont allumer le Collisionneur de Hadrons du CERN et envoyer un faisceau vers un point précis, en créant un cône, un enfoncement afin que, quand l’énergie entrante va atteindre ce point, cet apex, elle sera déviée, divisée, dispersée, dans et autour de la planète, non dans la planète, mais autour d’elle, afin de l’utiliser, ainsi que cette Conscience vous l’a déjà décrit, pour la transformer en fonction de leurs propres besoins.

Mais cela témoigne de leur arrogance et de leur ignorance. C’est ce qui constituera le talon d’Achille et la promesse de la défaite de ceux qui sont si arrogants qu’ils pensent être de loin supérieurs au Créateur Source de Conscience Lui-même. Est-ce clair ?

Oui, merci Conscience. Je n’ai pas d’autres questions sur ce sujet à ce stade. Il y a d’autres questions que j’aimerai poser concernant le rôle de l’humanité dans la venue de cette vague de conscience. Pourquoi sommes-nous ici sur cette planète, et pourquoi la planète a-t-elle besoin de nous pour cela. Mais je vais les réserver pour un autre enregistrement. Merci.

J’aimerai juste encourager chacun à prendre part en méditation ou en intention pour éviter …

être certain dans le cœur que tout va bien se passer et ressentir l’euphorie de cette réussite. ça marche super !

Cette Conscience va aborder ce point, celui que vous avez soulevé sur la méditation.

Cette Conscience ne définira pas un moment spécifique pour que tous s’assoient pour méditer. C’est une manière de coordonner un collectif, afin qu’un effort collectif puisse être réalisé. Mais comme l’a dit cette Conscience, beaucoup sont isolés, beaucoup sont séparés ou pas connectés du tout à un groupe qui est engagé dans de telles activités. Au lieu de cela, cette Conscience suggère que ceux qui sont intéressés à prendre part à cette action destinée à éviter que le Collisionneur de Hadrons ne soit activé avec succès, prennent du temps durant cette journée, quelques moments, où ils s’assoient simplement en méditation ou en contemplation et visualisent le Collisionneur de Hadrons qui ne fonctionne simplement pas correctement.

On n’a même pas besoin de visualiser le Collisionneur de Hadrons, car beaucoup ne savent pas à quoi ressemble ce tunnel bizarre de vingt-six kilomètres de circonférence qui s’étend sous les montagnes de la Suisse. Au lieu de visualiser le Collisionneur de Hadrons ou de se focaliser sur lui, maintenez simplement la pensée que la vague de conscience qui s’ouvre en raison de l’alignement planétaire, va arriver pour réaliser les desseins de la Source Divine, et que tout ira bien, que la planète ira bien, et que toutes les forces qui chercheraient à la dévier et à la subvertir, n’arriveront pas à leurs fins. La Source Divine, elle, connaîtra la réussite et vous en tant que membre du collectif de la conscience de la Source Divine, au niveau individuel, irez bien également.

C’est tout ce qu’il faut pour émettre son intention, que tout se passera bien en accord avec la Source Elle-même, Ses plans et Son projet.

Cela vous semble-t-il pertinent ?

Oui, merci beaucoup Conscience.

Vous êtes les Êtres Créateurs qui ont juste commencé à comprendre ce que cela signifie, et beaucoup ne croient toujours pas complètement que ce soit le cas. Il n’est nul besoin de croyances en la matière, il y a juste besoin de la volonté de caler vos pensées, votre conscience, votre concentration, votre attention sur une alternative qui soit en phase avec le dessein de la Source Divine. Manifestez-le à la Source Divine, rendez grâce à la Source Divine pour les ouvertures qui se produisent et les énergies qui s’approchent maintenant de la planète, de Mère Terre, de l’humanité et de vous, l’individu. Faites partie de la solution, pas du problème.

Merci beaucoup, Conscience.

La Conscience en a terminé pour cette fois.

Merci.

www.rainbow-phoenix.com

————————

15 août : Fête de MARIE.

Regroupons-nous autour des cérémonies organisées en cette occasion partout dans le monde.

RDV à Notre Dame de Paris si vous êtes dans le coin.

Beaucoup de touristes sud américains y participent, c’est donc très chaleureux.

Programme :

http://www.sortiraparis.com/arts-culture/balades/articles/54952-la-fete-de-l-assomption-2015-a-notre-dame-de-paris

chtiglobe

*+12/08 – MESSAGE DU VAISSEAU-MÈRE SIRIEN.

DEVENONS TOUS JOURNALISTES Relayez.

Aujourd’hui à 08:09

*+12/08 – MESSAGE DU VAISSEAU-MÈRE SIRIEN.

Ma petite voix m’a dit suite à un commentaire d’hier de rééditer ce message IMPORTANT.

Le 8 mai 2015 Phil 

Vos vies subissent de grosses pressions bien qu’une lueur d’espoir se fasse jour. Les circonstances peuvent vous paraître évoluer lentement, puis elles basculent d’un coup. Tout se déroule conformément à votre contrat d’âme. Les chemins cahoteux ne sont souhaitables que pour l’évolution de l’âme, bien que souvent vous ayez l’impression d’avoir eu les yeux plus gros que le ventre. La vie dans la dualité est poignante, donc vous avez naturellement l’impression de traîner les pieds et de renâcler à la tâche, cependant nous vous demandons de continuer sur le chemin de la croissance et vous serez récompensés par quelque chose de plus précieux que de l’or.

Ceux dont le but est de renforcer leur pouvoir vont être déçus, car le triomphe de la lumière est proche. Les machinations des forces des ténèbres sont étouffées dans l’œuf, rendez grâce au Créateur pour réduire leurs projets à néant. Ils n’ont pas pu accepter que leurs plans étaient bâtis sur du sable au cours de tous ces éons.

Les médias alternatifs commentent abondamment le projet «Jade Helm*» comme s’il était la panacée. Rappelez-vous le féminin divin et réaffirmez-le avant de céder à la tentation de fermer le poing. Pour ceux qui sont situés dans les régions potentiellement touchées, vous avez en vous assez de pouvoir inné pour vous protéger vous-mêmes. Si vous vous laissez aller à passer prématurément à l’action, vous risquez de déclencher une guerre civile, avec des attaques de part et d’autre et beaucoup d’effusions de sang. La division sur les problèmes devrait faire place à une discussion entre les deux camps pour essayer de trouver un terrain d’entente et de s’unir sur chaque sujet particulier et sur chaque problème.

Cependant ne jouez pas aux pousse-au-crime et ne laissez pas les autres perturber votre attitude. Vous ne serez pas touchés par ces manœuvres militaires et soyez assurés que c’est à votre profit. Bien qu’effrayante, cette rhétorique est pour l’essentiel incohérente et l’oeuvre de ceux qui ne sont pas satisfaits des bienfaits dont ils bénéficient actuellement. Ces manoeuvres ont réellement pour objet de limiter et de mettre un terme à l’étendue du pouvoir que l’Eglise exerce sur vos vies.

L’élite fait de façon convaincante semblant d’être préoccupée par l’environnement, votre tâche est de vous libérer d’une acceptation pure et simple de la vérité qui vous est présentée, et de développer un réel amour, une réelle affection et compassion pour Gaïa. Ses eaux vont donner naissance à une race d’êtres de vibration élevée, revêtus d’un nouveau corps de lumière pour contribuer à faire renaître une ère de lumière.

La Déesse va être réintroduite dans votre monde et dotée des ailes de l’aigle afin de pouvoir doucement ajuster et réparer vos énergies. Ses énergies d’amour vont réduire les postures agressives à base de missiles de destruction massive à un discours absurde et écarter ces choses de vos vies, car ce sont des moyens de défense minables. Nous savons que vous êtes tous las de ces mises à jour régulières, mais rappelez-vous par-dessus tout d’être dans l’amour.

Vos ancêtres faisaient preuve de beaucoup de calme et de sang-froid et étaient bien centrés au niveau du cœur, et bien qu’avec le temps ils aient été habitués à considérer les choses en termes de chiffres et de logique, vous possédez toujours le même potentiel qu’eux. Alors que votre fréquence s’élève à un niveau élevé, vous pouvez trouver le chemin de retour à la lumière. Des instructions ont été fournies gracieusement dans des paquets d’informations encodées dans l’air et l’eau qui vous entoure et encodées en dur dans votre réalité.

Beaucoup de vies sont dominées par la recherche d’une flamme jumelle ou d’un(e) partenaire. Les gens organisent beaucoup de rendez-vous dans cette recherche et dépensent une énergie excessive pour se rendre attirant(es) et s’embellir, c’est inutile, nous vous demandons d’arrêter cela, et de vous concentrer sur votre développement spirituel. Nous réalisons que vous imposer cela est une contrainte alors que beaucoup d’entre vous cherchent à satisfaire des désirs terrestres, cependant vous disposez du libre arbitre et vous êtes les gardiens de votre enveloppe physique si bien que vous avez le dernier mot. Par moment, le chemin qui vous attend se révélera difficile à appréhender au travers des distractions et des illusions de la dualité, mais quel que soit le chemin que vous choisissiez, vous n’allez pas cesser de progresser vers la lumière.

A un certain stade vous allez réaliser que la souffrance peut être emportée en vous tenant dans le flot de votre moi inaltérable, le JE SUIS. Avec cette prise de conscience intérieure se produit la promulgation Simultanée des mondes intérieur et extérieur, afin que le monde intérieur existe en parallèle du monde extérieur, ceci peut provoquer une guérison générale de votre cœur, votre esprit et votre corps. Vous êtes tous des êtres anciens et experts en toutes choses.

Nous officions comme arbitres pour les habitants de votre planète, comme suppléants jusqu’à ce que vous deveniez vous-mêmes des maîtres dans l’art résoudre et de négocier les disputes et les désaccords. Lorsque cette condition sera remplie, vos vies deviendront riches et prospères, comparables à la vie dans une très haute fréquence où tout arrive plus vite, de manière confortable et productive.

Beaucoup d’entre vous se considèrent comme n’étant arrivés à rien ou étant sans importance et luttant pour surmonter tout cela pour l’essentiel. Mes chers, vous foncez à travers la galaxie sur Mère Terre en suivant la voie la plus agréable. Nous vous disons particulièrement qu’en considérant votre vie quotidienne vous ne devriez pas vous focaliser sur le train-train des petit ennuis quotidiens.

Vous êtres très sensibles aux nouvelles idées, mais parfois il est bon de s’en détourner et d’en sortir pour vous connecter à ce qui tangible à l’intérieur de vous. Vous pouvez vous embarquer dans une longue promenade solitaire pour faciliter votre guérison et votre purification, passer du temps dans la nature en communiquant avec vos frères et sœurs que sont les animaux et les plantes. Rassemblez ce qui était séparé.

Certaines personnes ont été emprisonnées dans des sites secrets à l’abri des tribunaux et de toute assistance juridique. C’est très troublant mais laisse généralement indifférent la plupart des gens. Vous avez tous généralement un cœur gros comme çà, mais par moments vous pouvez manquer de concentration et vous montrer détachés des choses qui se passent en coulisse et nous sommes conscient que tout cela peut paraître insurmontable. Néanmoins, soyez assurés que les Alliés de la lumière s’occupent de les sauver, et bien que cela puisse prendre du temps, ils finiront par être libérés.

Prenez tous les concepts et les déclarations qui sont présentés ici et rangez-les dans vos cœurs et réduisez-les à une forme que vous comprenez alors que vous retournez à votre routine quotidienne. La connaissance sera accessible lorsque vous en aurez besoin. Un trop-plein d’informations peut vous paralyser, donc si vous en ressentez le besoin, jetez ce qui vous semble inutile. Nous dans le Vaisseau-mère vous fournissons affectueusement ces mises à jour pour rafraîchir vos esprits, pour votre plaisir et pour que retrouviez une attitude sainement détendue.

De manière contre-intuitive vos vibrations tendent à s’élever et à croître lorsque vous êtes concentrés sur le processus de vivre votre vie, alors que nous de la Fédération Galactique nous occupons habilement de faire échec aux forces des ténèbres. Vous faites tous l’objet de notre profond respect car votre séjour terrestre peut s’avérer amer par moment.

Votre plan terrestre va évoluer vers un royaume de lumière et vous êtes sous surveillance pour vous procurer le soutien à vos énergies et les informations dont vous avez besoin. Le voile se lève et votre Cœur est transformé pour s’ouvrir complètement. Ce processus est très éprouvant et certains choisiront de laisser tomber. Ne vous lamentez pas sur eux car, comme des acrobates, ils vont se redresser mieux et plus haut que jamais.  

Merci Vaisseau-mère Sirien.

Phil LightBody

Partagez librement, traduisez et republiez.     

http://lightlovegrace.blogspot.com

————–

* ce qui est dit sur “Jade Helm 15″ – Répétitions pour instaurer la loi martiale aux États Unis.

Jade Helm 15 est une opération militaire qui se passe actuellement aux États Unis. C’est une répétition grandeur nature d’instauration de la loi martiale.

Les buts de dette opération sont :

Déclarer certains États séparatistes, hostiles (c.-à-Texas, l’Utah et une partie du sud de la Californie).

Extraire des chefs dissidents potentiel. Par conséquent, nous voyons la pratique de techniques d’infiltration, des exercices d’extraction et de transport à un centre de détention (Ft. Lauderdale, FL. Le 27 Mars, 2015).

Isoler certaines communautés. Ce serait le rôle de la 82nd Airborne. Voilà aussi pourquoi nous assistons à la circulation des quantités massives de matériel militaire. En outre, les Canadiens et les Amercians sont forage le long de la frontière canadienne en préparation pour le déploiement de Jade Helm.

Rationner l’alimentation (fermeture des Walmarts qui peuvent être contrôlés par l’armée).

Fermer les frontières avec le Canada et le Mexique, non pas pour empêcher l’immigration des étrangers mais bien pour empêcher les américains de sortir des États Unis.

Cet “exercice” grandeur nature est en train de terrifier la population américaine qui y voit une répétition avant une opération réelle.

La FEMA est aussi dans le coup avec ses camps de concentration.

C’est le sujet de discorde entre Stew Webb et Gordon Duff de Veterants Today. Gordon n’y voit qu’un exercice sans conséquences alors que Stew Webb y voit une menace certaine.

Ce qui se passe a Baltimore avec ces émeutes que le Maire de Baltimore a laissé faire est connecté selon moi a Jade Helm 15. En effet pour instaurer la loi martiale, c’est pas aussi simple que cela, il faut des raisons graves pour que le public l’accepte et pour que l’armée se sente dans son droit aussi.

Il faut donc provoquer un chaos tel que seule la loi Martiale peut endiguer.

Concernant le logo de Jade Helm ci-contre : Des chercheurs de vérité ont investigues sur la signification du sabot qu’ on y trouve au milieu.

Voici une vidéo en anglais qui en parle..

Selon un informateur de Stew Webb le créateur du logo fait référence aux sabots qui étaient distribués dans les camps de concentrations allemands de la deuxième guerre mondiale. Ils font donc aussi références aux camps de la FEMA. (voir article à ce jour)

Les flèches représentent les forces de l’air (avions, drones) et l’épée, les forces terrestres.

Mon opinion personnelle :

Je ne doute pas que Jade Helm soit connecte aux camps de la FEMA, a la fermeture des Walmart et a ce qui se passe a Baltimore. Je ne doute pas non plus que cela fasse parti d’ un plan de la Cabale, cela arrive juste au moment ou les Etats Unis sont en faillite et ne peuvet plus rembourser leur dette publique.

Mais je suis certain que leurs plans seront déjoués. Il peut y avoir une petite loi martiale localisée afin de continuer le test dans une ville comme Baltimore ou autre, mais leur plan a grande échelle ne verra jamais le jour, il y a trop de gens informés et contre eux.

masterzengarden@gmail.com

chtiglobe

++11/08 – DR JEAN PIERRE WILLEMLE MÉDECIN AUX PIEDS NUSAMI D’ALBERT SCHWEITZER.

DEVENONS TOUS JOURNALISTES Relayez.

Hier à 10:50

++11/08 – DR JEAN PIERRE WILLEM

LE MÉDECIN AUX PIEDS NUS

AMI D’ALBERT SCHWEITZER.

A envoyer toutes vos relations surtout ceux qui sont dans la médecine.

Nous avons autant besoin de ce genre de médecin en France qui puisse nous reconnecter à nos guérisseurs et soigner nos blessures affective, nous aider à retrouver nos médecines naturelle et en finir avec l’empoisonnement de la médecine moderne.

Extrait de l’article qui suit :

C’est ainsi que nous autres, jeunes médecins, généreux et enthousiastes dans nos blouses blanches immaculées, avec nos stéthoscopes, nos antibiotiques, nos demandes d’examens biologiques, nous étions persuadés que, partout dans le monde, nous allions gagner la bataille contre la maladie. Et, bien sûr, nous parvenions souvent, dans un premier stade, à enrayer les épidémies. Pas toujours d’ailleurs, et jamais pour longtemps. Et à quel prix ! Dès que nous tournions les talons, tout était à recommencer. Il fallait donc revoir le protocole.

* Il faut rappeler que certaines grosses O.N.G. s’installent au milieu de la misère locale comme une antenne du Club Med. Elles montent des bâtiments préfabriqués, avec groupe électrogènes, climatisation, eau courante, restaurants, bains et douches, voire piscine. S’il n’y a plus tout cela, plus de climatisation, de restaurant, de douche, eh bien il n’y a plus d’O.N.G.

«Si tu n’as pas au moins 50% d’ennemis dans tes connaissances, tu n’es rien du tout » – Albert Schweitzer

——————————–

DR JEAN PIERRE WILLEM LE MÉDECIN AUX PIEDS NUS

Il fut l’un des premiers «Médecins sans frontière»

avant de créer l’association «Médecins aux pieds nus»

Le Dr Jean-Pierre Willem est un aventurier du bistouri et du cœur. Co-fondateur de Médecins sans Frontières, puis fondateur de l’association Médecins aux Pieds Nus, il n’hésite pas à aller soulager la misère humaine dans les contrées les plus difficiles ou les plus dangereuses.

Il nous raconte ci-après comment il a découvert l’ethnomédecine, il y a trente ans, à Lambaréné (Gabon), auprès du Dr. Albert Schweitzer.

Je faisais ma 6e année de médecine à Lille, j’avais 22 ans et j’étais boursier. J’avais vu le film sur le Dr Schweitzer. Je suis parti à Libreville, comme interne, urologue au service hospitalier de la capitale gabonnaise. Je « débouchais » ceux qui avaient attrapé des chaudes pisses. Un jour, en 1964, j’en ai eu marre, j’avais besoin de changer d’air, et je suis parti à Lambaréné avec un camarade élève-vétérinaire, boursier comme moi.

À Lambaréné

Nous avons pris la pirogue, et sommes arrivés là-bas, en pleine brousse. Une infirmière nous fit visiter l’hôpital. Au premier étage de la pharmacie sur pilotis, l’infirmière pose la main sur mon avant-bras et me chuchota : Chut ! Parlez moins fort. En effet, je parle fort.

Albert Schweitzer se trouvait là, dans un coin de la pharmacie, à son bureau. Je le voyais de dos, massif, avec sur sa manchette, – il portait des manchettes de lustrine, – un chat qui ronronnait. Il écrivait. Il fallait que son chat fût un vrai petit salopard, pour venir s’installer ainsi, non pas sur le « bras mort » de son maître en train d’écrire, mais sur le bras fonctionnel. Schweitzer ne chassa pas son chat. J’avais remarqué cela. Il aimait autant les hommes que les bêtes.

Voilà que tout d’un coup il se redresse, se retourne vers nous, et qu’il me parle. Je crois bien qu’il m’a tutoyé. «Tu es du Nord ?» «J’ai fait mes études à Lille mais je suis originaire des Ardennes.» Il m’a tout de suite donné un surnom, le Viking, surnom que j’avais déjà en Fac. On a parlé de mes études, de la médecine, de tout et de rien.

J’étais très ému. Un incroyable train d’ondes émanant de cet homme semblait m’irradier sous forme de vibrations. Au fond, je l’espérais depuis longtemps ce contact. Mais à cet instant, debout devant cet être de légende, ma pudeur devenait timidité.

Toi, tu restes !

Lorsqu’il me dit, à brûle-pourpoint : «Toi, tu restes !» je restai bouche-bée, car je n’avais rien prévu de tel. Dès le lendemain, je revêtis l’uniforme, portant son nom magique «Dr Schweitzer», brodé sur la chemise qu’il m’avait prêtée.

Des deux casques « coloniaux » qu’il possédait, il m’en donna un, avec une lampe tempête que j’ai laissée là-bas, qui fait aujourd’hui partie du musée. Il m’installa dans une piaule qui faisait 3 m sur 2, avec un lit massif, une petite table, un broc d’eau pour la toilette et un vase de nuit. A quatre, nous disposions d’un peu plus de vingt mètres carrés. J’ai vécu six mois ainsi. Pour moi, c’était une chance incroyable, un épisode vraiment surréaliste de ma vie.

J’ai vécu de grands moments auprès de lui. Nous parlions de tout. J’étais devenu son secrétaire, son confident, son chou-chou. Un jour il me parla de Brigitte Bardot dont il me dit «qu’elle était en souffrance.» Il devait être voyant, car elle lui écrivit pour lui demander conseil. Pourquoi lui ? C’était la période où l’actrice improvisait une scène de dépit amoureux, avec Charrier.

– Tu la connais ?

– Bien sûr, tout le monde la connaît.

– Tu veux bien répondre à sa lettre ?

Il recevait au moins deux cents lettres par mois, et il me confiait une partie du courrier auquel je devais répondre. Et c’est là que je me suis rendu compte qu’il n’avait pas que des admirateurs. Il était très attaqué ! Sur les principes, sur sa façon un peu rude d’administrer son hôpital, etc.

Comme je le lui disais un jour :

«Regardez, on vous attaque !», il me répondit : «Toi, on ne t’attaque jamais ?

– Si, j’ai plein d’ennemis à Lille, pourtant je ne suis pas méchant !

– Non, tu n’es pas méchant, mais tu es trop franc ! Souviens-toi, si tu n’as pas au moins cinquante pour cent d’ennemis parmi tes connaissances, tu n’es rien du tout !»

Il venait discuter avec moi

Au collège, j’avais été élevé par des pères catholiques et des religieuses. Schweitzer, lui, était protestant, mais à l’esprit large. Théologien, il avait étudié les Pères de l’Eglise, les écrits des Réformateurs, Luther, Calvin, puis tous les prophètes modernes, Gandhi, Rabindranath Tagore, et bien d’autres spiritualistes…

Il venait tous les jours me voir pour discuter. Oh ! A l’époque, je ne disais pas amen à tout. J’avais des idées bien à moi, que je défendais avec toute la fougue de mon âge. J’étais à la fois pertinent dans mon argumentation et impertinent dans le débat des idées. Je menais les discussions avec toute la vivacité de la jeunesse que venait tempérer l’immense respect que j’éprouvais à l’égard de cet homme.

J’attaquais Schweitzer sur des points sur lesquels personne n’osait le titiller. Certes, toujours poliment, mais les journalistes de passage m’écoutaient ébahis lui poser les questions qu’ils n’osaient pas lui poser. Alors, des fois, il me renvoyait en riant et bougonnant : «Voyez-vous, un impertinent comme ça… Il va finir par répondre et écrire à ma place, le jeune Willem !».

Pourquoi suis-je allé justement là-bas ? Je crois aux signes. Etait-ce mon destin d’aller chez Schweitzer, à Lambaréné ? En tout cas, auprès de lui, j’étais à bonne école. Il émanait de lui une énergie fantastique.

Je me souviens aussi de nos moments de détente. Il se mettait devant son vieux piano un peu désaccordé, et il jouait de la musique classique. Oh ! ce n’était pas un virtuose, mais qu’il était émouvant. Nous chantions.

Le village des lépreux

Des fois je l’accompagnais au Village de Lumière, le village des lépreux. Il en revenait ému et essoufflé. Alors je lui donnais le bras, mais, dès qu’il venait quelqu’un, il me repoussait, voulant garder sa dignité.

Pour moi, c’était de quelqu’un de magique, d’étonnant. Pourtant, j’ai les pieds sur terre. J’étais mentalement et spirituellement très proche de lui. A telle enseigne, qu’il avait instauré un tour de garde, tant au point de vue surveillance médicale, que présence spirituelle.

Le dimanche matin, à la chapelle, l’office durait plusieurs heures. Schweitzer le voulait œcuménique, et, bien que je fusse catholique il m’intronisa pasteur. Quand on prononçait une parole biblique, il fallait l’interprêter de telle manière à ce que chacun la comprenne.

A Lambaréné, se côtoyaient plusieurs ethnies différentes, donc plusieurs cultes à respecter. Schweitzer tenait avant tout à ce qu’il y ait un prêche. Et il me confiait souvent ce rôle. Après, il venait parfois me dire, en souriant : «Tu sais, Jean-Pierre, tu as trop parlé de la Vierge Marie pour les protestants, tu as trop insisté…»

A Lambaréné, tous ceux qui travaillaient avec Schweitzer devaient être polyvalents. Je pouvais travailler aussi bien à l’hôpital, qu’aux cuisines, sur un chantier de construction comme chef d’équipe, ou au jardin.

Sur 24 heures, vous pouviez me voir ramasser des tomates, faire l’école aux bambins, ou opérer, avec tout le cérémonial, les clochettes aux alentours, les deux «femmes lieutenant», les infirmières en uniformes, qui criaient : «Brancardiers !»

Ce furent des semaines fastes. Il régna une incroyable complicité entre nous, et une véritable communion à travers cette communication permanente, libre, ouverte, cet échange d’idées fructueux. Je dois beaucoup de ce que je suis à mon séjour auprès du Dr. Schweitzer.

Jean-Pierre Willem

et Albert Schweitzer à Lambaréné

Le samedi et le dimanche, j’avais le privilège d’accompagner les visiteurs. Il recevait les plus grands personnages de son temps. Il en venait du monde entier, des gens célèbres, des acteurs, des actrices, des hommes politiques, des artistes.

Je me souviens de l’émotion que j’éprouvais en compagnie de certaines jeunes et jolies actrices à qui j’offrais mon bras durant la visite de l’hôpital, du village aux lépreux, ou des cases des guérisseurs du village africain. Je me payais comme ça.

J’étais devenu le fils spirituel du Docteur, à telle enseigne, que le jour de mon départ, Schweitzer m’accompagna jusqu’à l’embarcadère, honneur qu’il ne réservait qu’aux chefs d’Etat. Là, il m’a demandé :«Tu reviendras ?» ajoutant à voix basse : «Moi je ne serai plus là !»

J’ai quitté Lambaréné en août 1964. Six mois après il était mort. Une mort qu’il m’avait annoncée.

Un précurseur de l’écologie

Albert Schweitzer fut l’un des précurseurs de l’écologie bien comprise. Aujourd’hui Albert Schweitzer revient à la mode. On lui rend enfin justice d’avoir été un précurseur. Défenseur des droits de l’homme, il a découvert l’écologie.

Il fut l’un des premiers à constater que les malades guérissent mieux lorsqu’ils sont entourés de leur famille. Il a pratiqué l’ethnomédecine avant la lettre. Dans son hôpital de brousse, les pauvres qui ne pouvaient pas payer travaillaient afin de ne pas se déshonorer en devenant des assistés. (Les bien pensants le lui reprochaient, le traitant de « né-grier » !). Pourtant, il était à l’avant-garde.

Déjà méfiant devant les poisons chimiques, les médicaments non indispensables, l’abus des neuroleptiques, il pratiquait instinctivement l’ethnomédecine, avant la lettre. Quand il restait impuissant devant une affection rebelle à ses soins, un processus inconnu qu’il ne comprenait pas, il renvoyait le malade chez les guérisseurs et observait comment ils procédaient. Qui eût fait cela en France ?

Lorsque, dans une famille africaine, un type venait d’être « foudroyé » parce qu’il avait couché avec sa belle-mère, – un interdit social, – ce n’étaient pas les neuroleptiques qui résolvaient le problème. Il savait que seul le guérisseur pouvait intervenir utilement, avec son rituel, ses cérémonies, ses gris-gris. Le patriarche de Lambaréné avait déjà tout compris.

Quarante ans plus tard, ayant assimilé cela au travers de mon expérience sur le terrain, je restitue en son honneur, tout ce savoir, sous la forme de ce que nous appelons l’ethnomédecine. Et ça marche.

Je me souviens de tout avec émotion. La nuit j’opérais. A mes côtés, en pleine brousse, il me parlait de Gandhi, de De Gaulle qu’il avait rencontré, d’Einstein, son grand ami, dont il ne comprenait pas que le public puisse l’assimiler avec la bombe atomique. Il connaissait tout le monde, et tout le monde passait par Lambaréné, c’était devenu un véritable pélerinage.

Jean-Pierre Willem 

(Photo Marc Schweizer)

Né en 1942 dans les Ardennes françaises, Jean-Pierre Willem fit ses humanités au Collège à Reims, chez les Pères. Il poursuivit ses études à la Faculté de Médecine de Lille.

Il fit son service militaire en Algérie de 1959 à 1961.

Co-fondateur de Médecins sans Frontières puis fondateur de l’association Médecins aux Pieds Nus, le Dr Jean-Pierre Willem est un véritable aventurier du bistouri et du cœur qui n’hésite pas à aller soulager la misère humaine dans les contrées les plus difficiles ou les plus dangereuses, là où les grosses O.N.G. n’osent plus s’aventurer faute de sécurité ou de confort. Adepte et propagandiste infatigable de l’ethnomédecine, il adapte et vérifie sur le terrain le bien fondé de ses théories jugés parfois utopiques par ses pairs.

L’ethnomédecine

L’ethnomédecine tente de soigner les populations du tiers-monde, subissant guerres, cataclysmes ou famines, par une approche socio-culturelle originale, en pratiquant une synthèse entre l’art médical occidental et les thérapeutiques traditionnelles et naturelles des populations concernées.

J’ai découvert l’ethnomédecine sur le terrain, en Algérie d’abord, où je m’étais rendu en tant que sursitaire volontaire, puis à Lambaréné, auprès du Dr Albert Schweitzer, où je fis une escapade de 6 mois en 1964, vers la fin de mes études, alors que j’étais interne de chirurgie à l’hôpital de Libreville.

J’effectuai ensuite une quinzaine de missions médicales à travers le tiers-monde, parfois au service des O.N.G. En 1965, au Ruanda, je participais à une mission médicale française en tant que chirurgien. En 1968, j’étais au Biafra, puis, au Vietnam j’assistai à la débâcle de Saïgon, en Thaïlande, j’assistai les réfugiés méos du Laos dans le Triangle d’Or, etc.

Je pris conscience assez vite que dans les pays pauvres, cette fantastique médecine occidentale que nos chercheurs de pointe faisaient progresser tous les jours, était trop chère, trop sophistiquée et trop technique et convenait mal à des populations affamées, qui avaient un autre mode de vie et une toute autre culture que nous.

Rappelons d’abord que sur dix maladies, 8, c’est-à-dire 80 % d’entre elles, sont d’origine psychosomatiques.* Cela veut dire que lorsque il existe un clivage entre notre psychisme et notre corps physique, cela entraîne automatiquement une répercussion sur la périphérie, c’est-à-dire sur nos organes.

Or un Blanc occidental, riche, bien nourri mais stressé n’aura pas les mêmes maladies que l’Africain misérable croupissant dans son bidonville.

Pour caricaturer ce phénomène nous dirons qu’un Camerounais ne souffre pas de la même manière qu’un Cambodgien, un banlieusard de Villeurbanne ou un bourgeois du 16e parisien.

L’extériorisation de la souffrance apparaîtra elle aussi différente selon la culture de chacun. On parle du « rire jaune » des Asiatiques, car ce sont des peuples qui n’aiment pas exprimer publiquement leur souffrance ou leurs sentiments. Ils ne veulent pas « perdre la face ». Ils expriment le mal dont ils souffrent, sans un sanglot, sans une larme, d’une manière inverse, par un sourire figé, stéréotypé.

Le Méditerranéen par contre manifestera sa douleur d’une façon théâtrale, ostentatoire, avec des cris à fendre l’âme. Une maladie psychosomatique ne se résout pas à coups d’aspirine ou de neuroleptiques.

Maladies psychosomatiques

Ce sont des maladies organiques dans le déterminisme ou l’évolution desquelles on peut reconnaître le rôle prévalent de facteurs psychiques ou conflictuels. L’inhibition des possibilités d’extériorisation des émotions, la pauvreté de la vie fantasmatique, qui rend inapte à intégrer les traumatismes psychiques autrement que sur un mode somatique par suite de défaut dans le processus de mentalisation, paraissent constituer un terrain favorable à l’éclosion d’affections psychosomatiques. Antonyme maladie fonctionnelle. (GDEL Larousse).

On ne peut pas effacer par des médicaments une maladie dont la source est essentiellement psychique. Il faut remonter à la racine du mal. Et cette racine est souvent d’origine « culturelle ».

ONG : Un rouleau compresseur

Partout où j’allais avec les ONG (Organisations caritatives non gouvernementales), je me rendais compte que nous autres médecins, armés de notre admirable mais lourde technologie, le formidable arsenal de notre médecine occidentale, nous déplaçant en force, nous agissions sur le terrain à la manière d’un rouleau compresseur.

En voulant trop vite colmater les brèches d’une situation insoutenable, nous commettions en fait une effraction brutale dans le fragile tissu social des populations que vous venions aider. Il en résultait de violents chocs culturels entraînant souvent des situations conflictuelles et même des lésions irréparables.

Il fallait absolument changer de stratégie. Des progrès ont été faits. Mais aujourd’hui encore, certaines ONG arrivent dans les pays sous-développés avec leurs gros sabots, leurs stocks de vivres souvent inappropriés, qu’ils distribuent sans se soucier des retombées sociales, leurs médicaments qu’ils administrent à la chaîne, leurs soins à l’occidentale.

Or, les missions des ONG ne durent qu’un temps. Elles créent des besoins irréversibles, commettent des dégâts terribles dans le fragile équilibre économique local.

Exemple : l’arrivée massive de riz et autres produits de base dans un pays donné, en partie piratés par l’armée ou les roitelets locaux et revendus à bas prix, ruine les producteurs locaux, paysans et éleveurs du pays, du bénéfice de leur travail, – et quand les ONG repartent, c’est le désastre et le vide. Elles n’ont créé aucune structure de base permettant aux populations qu’elles assistent de survivre par elles-mêmes, sans assistance. Elles ne leur ont pas appris à se soigner elles-mêmes, elles n’ont fait aucune évaluation de leurs besoins réels visant à mieux exploiter les ressources locales.

Selon un vieil adage chinois, il ne faut pas donner du poisson à ces hommes affamés, mais leur apprendre à se servir d’une canne à pêche.

La faim et les interdits sociaux

Dans les pays pauvres, beaucoup de pathologies graves sont le résultat de la malnutrition ou de la transgression d’un interdit. Le valium ne peut rien contre la famine ni dans un cas de transgression. Il faut repasser par un rituel. Nos vieux médecins de campagne le savaient. Aux plus pauvres, le toubib apportait à manger avant de les soigner. Mais nous avons perdu cela de vue. Nous avons mécanisé la médecine à outrance. Nous l’avons rendue équationelle. Nous soignons symptôme par symptôme. Nous ne nous occupons plus du vécu de l’individu, de la globalité de la pathologie.

C’est ainsi que nous autres, jeunes médecins, généreux et enthousiastes dans nos blouses blanches immaculées, avec nos stéthoscopes, nos antibiotiques, nos demandes d’examens biologiques, nous étions persuadés que, partout dans le monde, nous allions gagner la bataille contre la maladie. Et, bien sûr, nous parvenions souvent, dans un premier stade, à enrayer les épidémies. Pas toujours d’ailleurs, et jamais pour longtemps. Et à quel prix ! Dès que nous tournions les talons, tout était à recommencer. Il fallait donc revoir le protocole.

Médecins aux Pieds Nus 

– Chamanes et Guérisseurs

C’est à partir de cette idée que j’ai fondé l’association Médecins aux Pieds Nus. Nous nous sommes lancés dans cette exaltante aventure humanitaire, presque sans argent. Chacun de nous payait son billet d’avion, et nous partions avec notre mallette contenant les instruments indispensables, et des médicaments de base. Sur place on évaluait la situation, en écoutant la population locale nous parler de ses problèmes, de ses besoins.

Au début de toute nouvelle mission, notre première démarche, est donc d’étudier les aspects sociaux-culturels de la population concernée.

Or, ceux qui en détiennent les clés, après les chefs coutumiers, ce sont les guérisseurs, les chamanes, les herbalistes, les matrones. On en trouve partout dans le monde, même chez nous !

Qu’ils prétendent avoir reçu leur don de Dieu, que leur vocation se soit éveillée au cours d’un rêve ou suite à une révélation médiumnique, qu’ils aient été initiés par un praticien ou un proche parent, voire même qu’ils se soient auto-proclamés, ces thaumaturges sont généralement reconnus et bien acceptés par les leurs.

Ils sont les médecins naturels de la communauté, ce que j’appelle leurs «traducteurs culturels». Leur initiation, leur don, leurs rites, leur ont dévolu un savoir et des pratiques en totale opposition avec la médecine occidentale, qui les a longtemps méprisés, avant de commencer à les reconnaître du bout des lèvres.

Or, au niveau psychosomatique, ces tradipraticiens sont souvent excellents. Et si l’on se souvient comme je viens de le rappeler que les affections psychosomatiques représentent 8 pathologies sur 10, on ne s’étonnera pas trop des résultats obtenus.

Les tradipraticiens n’ont aucune notion de médecine scientifique

Mais, comme ils l’admettent eux-mêmes, ces guérisseurs empiriques n’ont aucune notion de médecine scientifique, ils ne connaissent rien de la physiologie, et très peu de l’anatomie du corps humain. Autrement dit, leur ignorance les fourvoie souvent involontairement, et les incite, pour ne pas perdre la face, à délirer sur ce qu’ils ne savent pas, commettant ainsi de lourdes bévues.

Ils ne savent pas comment fonctionne le système digestif, le transit intestinal ou la circulation sanguine. Mais ils connaissent les vertus de certaines plantes, le reboutement, les rituels, et surtout la population a confiance en leurs pouvoirs. Pour faire avancer les choses, j’ai pensé que nous devions nous appuyer sur ces empiriques bien enracinés dans leur communauté, en leur apprenant les soins de santé primaire.

Pour sauver ces pays de la misère et de la maladie, sans couper leurs habitants de leurs racines culturelles, l’intérêt n’est pas de former des médecins selon nos critères occidentaux, – car ces médecins locaux, formés à l’occidentale, demeurent rarement au service de leur peuple, – ils préfèrent émigrer vers les pays riches.

Affinant cette méthode sur le terrain, les Médecins aux pieds nus se mirent à former des tradipraticiens aux soins de santé primaires, sans bousculer les traditions établies et tout en procédant à un fructueux échange de savoir. Car ces empiriques locaux ont beaucoup de choses à nous apprendre.

Et le fait d’être écoutés par les « grands sorciers blancs » les conforte, les rassure sur leur légitimité, face aux moqueries et au mépris affiché par les récents diplômés autochtones, formés à l’occidentale, dont la civilisation bâtarde et bavarde envahit tous les rouages du pays.

Une expérience malheureuse de l’O.M.S.

La définition de la santé retenue par l’O.M.S. (Organisation mondiale de la Santé) est beaucoup plus large que la définition retenue par la science occidentale :

«La santé est un état de bien être non seulement physique, mais aussi social, psychologique et spirituel.»: La santé nécessite donc une approche globale.

Or, en 197!, à Alma-Ata (Kazakhstan, ex-URSS), l’OMS avait décidé d’organiser dans tous les pays sous-développés des soins de santé primaire. Les piliers de ces soins, appelés agents de santé communautaire, étaient recrutés parmi les jeunes gens sans emploi, les désœuvrés des villes, dont on voulut faire des sortes de « tucistes » paramédicaux.

On décida de placer ces jeunes recrues, la plupart sans formation, durant 3 semaines dans un hôpital. Des médecins et des infirmières leur apprirent à la va-vite, à faire des piqûres et à dispenser les premiers soins d’urgence. Vous imaginez la valeur de ces soins et de ces piqûres !

Et voilà nos agents de santé lâchés dans la nature, sans grande motivation, sans encadrement, avec des seringues et une petite provision de médicaments et d’antibiotiques. Ces infirmiers au rabais n’ont jamais réussi à s’implanter, ni même à se faire reconnaître ou accepter par la population. En quelques mois, ils furent totalement discrédités. Comme ils n’avaient pas d’argent, qu’ils n’étaient pas payés, ils ont vendu leur lot de médicaments au plus offrant, et se sont dispersés dans la nature pour se retrouver chômeurs en ville.

En 1988 l’O.M.S. constata l’échec de cette stratégie qui avait coûté des milliards. J’ai proposé à l’OMS de réajuster le tir, en s’appuyant non plus sur des chômeurs ou des jeunes sans formation en quête d’emploi, mais sur les tradipraticiens locaux, reconnus par leur communauté, selon le schéma mis au point par notre association.

Comme il existe généralement un « ordre » des guérisseurs dans tous les pays sous-développés, l’infrastructure est déjà prête.

Les projets intégrés : une stratégie d’avenir

Quand nous arrivons sur le terrain, nous commençons en priorité par nourrir la population tout en lui dispensant des soins de santé primaires. Ensuite nous étudions l’environnement socio-culturel, les rites, les traditions, la religion, les arts, les habitudes alimentaires, la pharmacopée locale pour mieux comprendre les problèmes de la communauté. Pour les Indiens par exemple, le maïs c’est essentiel. En leur amenant des pâtes ou des boîtes de raviolis nous contrarions leur façon de s’alimenter. Vacciner sans discernement des populations sous alimentées est une aberration.

Les vaccins ce sont des antigènes, des leurres, – un faux virus atténué – que l’on envoie dans l’organisme qui répond en fabricant des anti-corps à partir de protéines. Mais un corps sous alimenté manque de protéines, une matière première alimentaire rare et chère tels les œufs, le poisson, la viande dont ces pauvres manquent.

Or si le malade ne secrète pas les anti-corps nécessaires, vous le tuez. Il ne supportera pas le vaccin. Car le vaccin c’est un point moléculaire élevé que l’organisme sous alimenté ne peut pas métaboliser. On ne doit pas vacciner les gens avant de le avoir nourri.

Il faut nourrir les gens, avant de les vacciner

Il faut nourrir les gens, avant de les vacciner. A partir de là, les vaccinations prendront mieux.

Notre démarche de Médecins aux pieds nus se veut proche des réalités. Au début d’une mission donnée, lorsque nous avons paré au plus pressé et que la population est mise en confiance, nous préparons un « projet intégré ».

Nous réunissons l’ensemble de la communauté, expliquons qui nous sommes et ce que nous pouvons faire. Bien souvent ils nous exposent spontanément leurs problèmes.

Cela tourne toujours autour des mêmes difficultés : disette, chômage, eau polluée, maladies endémiques comme les gastro-entérites, les dents cariées, le paludisme, manque d’infrastructures, d’écoles, d’encadrement. Les évaluations faites, nous préparons un plan sur mesure.

Zorro et le forcené

Au moment de la guerre d’Algérie, j’ai écrit au ministre de la guerre pour lui demander que les étudiants en médecine, sursitaires dispensés de service même en temps de guerre, aient la possibilité de travailler quelques mois dans les dispensaires en Algérie, sans que cela soit considéré comme une interruption de leurs études.

L’autorisation accordée, nous sommes partis à 80 bleus pleins de bonne volonté, nous activer sur le terrain. C’était la première grosse ONG. Je me suis retrouvé dans un centre de regroupement à Bône.

Les gendarmes m’ont demandé d’aller ramasser un fou furieux, un délirant en train de tout casser. Ils m’ont dit : « Prends ta blouse blanche. » J’y suis allé, et je l’ai cravaté, sans état d’âme.

Le forcené pesait 40 kilos, moi 80, mais il avait une force herculéenne. Il m’a mordu. Le panier à salade attendait dans la ruelle avec les gendarmes. A quatre, ils n’avaient pas réussi à le maîtriser. Moi, c’était une question d’honneur, je me suis pris pour Zorro. Je l’ai cravatté et l’ai ramené dans la fourgonnette.

Mais c’est là, que j’ai vu l’incompatibilité de nos méthodes sur le terrain. Car ce n’est pas le forcené que la population a hué, c’est à moi qu’elle s’en est prise en me lançant des pierres.

Après, j’ai réfléchi sur ce qui était arrivé. Je me suis renseigné. Je me suis rendu compte que là-bas, en Algérie comme dans d’autres populations, le fou fait partie de la culture. Il est géré par la famille, par la société, et c’est le guérisseur, le chamane qui intervient avec Dieu. Pas les gendarmes.

C’est un schéma triangulaire que j’ai vécu avec une vilaine morsure et des pierres sur la gueule. Pour faire entrer les idées, il n’y a rien de mieux.

Quelques années plus tard, au Gabon, médecin-chef sur le trans-gabonnais, je me suis souvenu de la leçon. Des Togolais venaient d’assister à une scène atroce d’anthropophagie où un des leurs avait été victime d’un Gabonais. Un type a dangereusement disjoncté. Il balayait et cassait tout sur son chemin. On m’a appelé.

Mais cette fois, je ne voulais plus jouer les Rambo. Les gendarmes se sont mis à huit pour essayer de le cravater, sans succès, car il se débattait avec une force incroyable, les envoyant valser à trois mètres.

Appelé en renfort, je ne tenais pas à renouveler mon erreur algérienne. Je me suis approché du forcené, et je lui ai dit :

« Pourquoi, ils ne t’aiment pas les gendarmes ? Viens avec moi ! »

Alors, ne sentant aucune agressivité de ma part, il a craqué, il a eu une attitude touchante. Il est venu poser sa tête sur mon épaule et s’est mis à pleurer. Comme un enfant. Je lui ai donné la main, comme à un enfant.

Alors qu’il venait de se battre vaillamment contre les huit gendarmes qui voulaient l’emmener en prison, il est venu pleurer là, sur mon épaule. C’était émouvant. Puis je l’ai accompagné dans le fourgon et mis dans l’avion. Si la première leçon avait porté, la seconde me révéla comment ça fonctionnait un homme qui disjoncte.

Un échange de savoir

Jean-Pierre Willem

(Photo Marc Schweizer)

Sur le principe, nous sommes tous d’accord. Nous allons procéder à un échange de savoir. Pour être nous-mêmes plus efficaces dans notre travail auprès de leurs communautés, les tradipraticiens locaux vont nous nous initier à leurs rites, à leurs pratiques, nous désigner leurs plantes. En échange, nous leur enseignerons les rudiments de notre médecine allopathique et surtout l’hygiène de base.

Nous avons commencé sur le terrain avec un certain succès. Dans plusieurs pays, j’ai vécu avec les guérisseurs locaux africains. Je les accompagnais en brousse cueillir les plantes, observant leur rituel, du matin au soir. Départ avant l’aube, – il y a toujours un signifié derrière cela !

S’ils partent à 7 – 8 heures, c’est trop tard, le soleil monte dans le ciel et les Africains sont dehors. Or les Africains se saluent longuement, palabrant durant des heures, et l’on finit par ne jamais arriver en forêt. D’où la nécessité de partir avant le lever du jour.

Autre avantage de se lever tôt : on arrive sur place au moment où les plantes s’éveillent, où la sève démarre et où les fleurs s’ouvrent. J’assiste alors avec émerveillement à leur petite cérémonie animiste, – les tradipraticiens sont généralement panthéistes, – ils prient les dieux de chaque plante en s’excusant de la couper, mutilant ainsi la nature, mais promettant au dieu que cette plante va servir à guérir un de leurs semblables, que ce ne sera donc qu’un échange.

Ensuite les plantes sont placées avec précaution dans le sac ou le panier préparés à les recevoir, de manière à ne pas les offenser. Ce rituel je l’ai observé et suivi pas à pas. Puis on ramène la cueillette au village.

Le guérisseur se souvient exactement à qui chaque plante est destinée, selon sa maladie : tel ou tel avait un blocage urinaire, il sait que pour le soulager il a besoin de telle plante. Cette jeune mariée ne peut pas avoir d’enfant, pour elle ce sera telle autre plante. L’empirique ramène chaque plante en sachant exactement lequel de ses patients l’attend. La médecine traditionnelle est très individualisée.

Au Cambodge, chez les «Krous»

Le génocide qui affecta ce pays dépassa l’entendement. Les Khmers rouges y ont littéralement éradiqué toutes les classes instruites, tuant en premier lieu les citadins, les intellectuels et les cadres, créant à travers tout le pays un traumatisme profond. Les Occidentaux n’ont rien trouvé de mieux que de parachuter là-bas des dizaines de psychiatres.

Or, ce ne sont pas des psychiatres occidentaux, même très qualifiés, qui vont résoudre le problème de dizaines de milliers de victimes en état de choc psychologique.

J’ai proposé que l’aide psychologique aux victimes du génocide repose sur les « krous », ces guérisseurs traditionnels, mi-chamanes, mi-tisanniers. (En Cambodgien « Krous » signifie simplement « homme ».)

«Mettez les «krous» en avant, formez-les !» ai-je suggéré. «Eux seuls, par leur patience, leur gentillesse, leur profonde connaissance de la mentalité de leur communauté sauront, avec le temps, guérir le traumatisme.»

Je fus écouté et cela marche. A telle enseigne qu’aujourd’hui les dispensaires où l’on pratique la médecine khmère traditionnelle sont beaucoup plus importants et efficaces que les hôpitaux à l’occidentale ou ceux de Médecins sans frontière.

Les Krous assistent les milliers de personnes qui ont tout perdu, famille, maison, travail, des êtres fragilisés par les atrocités subies lors du génocide : enfants ou proches froidement torturés puis abattus sous leurs yeux, traitements dégradants, prisons immondes, etc.

Il n’est donc pas étonnant que beaucoup de rescapés aient complètement disjoncté. Les Krous leur servent de substitut familial pour une cure de remise en confiance.

Selon la tradition, ils vont leur choisir une plante spécifique, bien à eux, une sorte de totem de guérison, personnalisant cette démarche par un rituel précis.

La plante trouvée, ils l’apportent à leur protégé. Le malade dispose d’un creuset et d’un pilon. Il broie lui-même «sa» plante afin de préparer le médicament salvateur.

Vient ensuite le rite de la purification et de la reconnaissance corporelle. Le krous accompagne son malade dans un sauna, – un sauna de bambous, – où, après les ablutions brûlantes, ils se massent mutuellement avec des huiles essentielles, pour que la victime reprenne connaissance de son corps.

Chez ces êtres traumatisés, le corps si longtemps meurtri, n’existe plus. En reprenant physiquement conscience de son existence, en recouvrant leur sensibilité au toucher, aux caresses, ils se réidentifient, recommencent à sourire. Lorsque la conscience de leur propre réalité leur est revenue, c’est gagné.

Cette rencontre du malade et de «son» guérisseur aide à sa réinsertion dans la vie communautaire. Il réapprend le rituel familier de la révérence, du sourire, du bonjour, des paroles de bienvenue. Cette remise en confiance amicale, cet apprivoisement, lui permet d’enfouir les traumatismes profonds que lui ont infligés les années de guerre et de massacre.

Personnellement, je pense que la prescription de la plante, n’est qu’un rite, un prétexte, un placebo. Pendant trois semaines, un mois, les paroles d’espoir, de guérison que le Krous aura prononcées, vont s’identifier avec «sa» plante, dans l’esprit du malade.

Il opère une sorte de transfert à la manière de ces sorciers de nos campagnes qui transfèrent aujourd’hui encore la maladie de leurs consultants sur un arbre ou un animal. Peu importent les principes actifs de la plante.

Ce ne sont pas eux qui agissent. Ce sont les paroles du Krous, et la foi qu’elles induisent. Chaque jour le malade va se remémorer les paroles du tradipraticien en qui il a toute confiance, ce verbe magique dont le pouvoir agit sur son mental pour le régénérer. C’est cet ensemble – confiance, rite, plante placebo, parole, foi, – qui le ramène à une vie normale et le guérit.

Chez les Méos

Fillettes méos

Après la chute du Laos aux mains des communistes, les méos, ces montagnards de petite taille fiers et insoumis, on dû se réfugier dans le Triangle d’or, en Thaïlande, pour échapper au massacre..Vivant à plus de seize mille dans un camp insalubre, ils mouraient comme des mouches.

Leur seul encadrement étaient les chamanes, à la fois prêtres, guérisseurs et chefs coutumiers. A notre arrivée, les Méos étaient farouchement opposés aux vaccinations.

Or une épidémie de typhoïde se déclara. D’abord un mort, puis deux, ensuite quatre morts, dix morts… Il fallait absolument faire quelque chose, mais pas question de vaccination. Moi je ne suis pas non plus un fana des vaccinations massives, je vous l’ai dit. Mais devant cette épidémie, il n’y avait rien d’autre à faire. Et puis nous nourrissions nos protégés du mieux possible.

Alors, devant leur refus, j’ai exceptionnellement dû recourir à une méthode cœrcitive.

Comme notre mission distribuait régulièrement à chaque famille un kilo de riz, j’ai dit: « pas de vaccination, pas de riz. »

Le premier jours personne n’est venu, ni le second. Pas davantage le troisième… et les décès continuaient… Une véritable hécatombe s’annonçait. Vous imaginez l’ambiance.

Finalement, au bout d’une semaine, ils sont tous venus se faire vacciner. En accord avec leurs chamanes. Sur seize à dix-sept mille réfugiés, j’ai fait vingt mille vaccinations, donc 3000 se sont fait vacciner 2 fois pour avoir un peu plus de riz.

A notre arrivée, évidemment, nous médecins occidentaux, imbus de nos connaissances, ignorions les chamanes, leur rôle, leur influence. Au camp, les gens étaient souvent malades.

L’insalubrité, la chaleur, l’humidité provoquaient beaucoup d’infections pulmonaires ou d’affections ORL. Au début, on guérissait ces patients vierges de toute chimie avec dix mille unités de pénicilline, huit mois plus tard il en fallait deux millions.

En huit mois on a avait transposé à ces peuples notre antibiorésistance, notre pollution chimique. Jusque là, avant l’exode, ils étaient en bonne santé.

Pour se protéger des maladies, ils avaient leurs plantes, les secrets de leurs chamanes. Et, dans des conditions d’existence normales, cela suffisait à les maintenir en bonne santé. Sur ces 16 à 17 mille réfugiés, il y avait 500 chamanes-guérisseurs.

Certes, ils n’avaient aucune connaissance médicale, et, cette méconnaissance causait pas mal de dégâts parmi la population.

Comme leur communauté a confiance en eux et que tous les malades passent entre leurs mains, j’ai essayé de leur apprendre en douce, à soigner plus efficacement. J’ai donné de véritables cours clandestins de médecine aux chamanes, et ils m’ont écouté.

Je leur ai expliqué ce qu’était la fièvre, leur ai démontré la différence entre une fièvre infectieuse, une fièvre paludique, ou une fièvre émotionnelle. Je leur ai appris, comment reconnaître les symptômes en mesurant la température, comment prendre le pouls. Je leur ai enseigné le b-a ba.

Je leur ai même appris comment utiliser notre biologie. Ils ne demandaient qu’à apprendre. Moi j’ai joué le jeu, et leur ai transféré un minimum de connaissances sans que la population ne se rende compte de rien, parce qu’il ne fallait pas leur faire perdre la face.

Après cet enseignement, ils étaient beaucoup plus performants, ils devenaient d’authentiques thérapeutes et commettaient moins de fautes.

Moi aussi j’ai dû m’adapter. Je n’avais pas eu le temps de préparer le terrain. Et vous savez bien que je suis contre la vaccination des populations sous-alimentées.

Les huiles essentielles

Au cours d’une autre mission en Thaïlande, aux frontières du Cambodge, dans les camps de réfugiés, j’ai mis au point des huiles essentielles pour enrayer une épidémie touchant les volailles, l’une de leurs uniques source de protéines animales.

Dans ces élevages intensifs, les poules tombaient toutes malades et mouraient de cancer aviaire. Aucun vétérinaire pour les soigner. Quand ils ont fait appel à moi, des milliers de volailles étaient en train de crever.

Je leur ai suggéré de mélanger quelques gouttes d’huile essentielle de thym, abondant sur place, à la nourriture disposée dans les bacs des poulaillers. Nous avons d’abord fait l’expérience en double aveugle.

Dans certains poulaillers on n’a rien mis tandis que dans d’autres nous avons mélangé les graines avec de l’huile essentielle de thym fabriquée avec des alambics de fortune. Dans un troisième groupe de poulaillers nous avons déposé des bacs avec des graines, les unes sans huiles essentielles, d’autres avec de l’huile.

Nous nous sommes très vite aperçus que dans les poulaillers dont les graines étaient imprégnées d’huile de thym les poules s’auto-guérissaient rapidement, mais que là où il n’y en avait pas, elles mouraient.

Dans les poulaillers à bacs mixtes, les poules allaient spontanément vers les bacs contenant des graines traitées, bien que l’odeur du thym fût très forte, et se rétablissaient. Leur petit rhinocépahale se mettait en route et voilà que nos poules se montraient plus intelligentes que nos mandarins.

Le thym est une plante antivirale. Ce que les antibiotiques ne sont pas. Si l’on dispose d’un alambic, il est facile de fabriquer de l’huile essentielle à partir des plantes. Tous les pays regorgent de plantes médicinales qui poussent à l’état sauvage. A Madagascar il existe une plante, le « rabinsara aromatica » qui combat la grippe, c’est mieux que le vaccin.

Au Ruanda

En 1965, au Ruanda, jeune chirurgien fraîchement diplômé, je travaillais dans une mission médicale française. Il régnait dans ce pays une terrible maladie endémique, l’ulcère phagédénique.

On me demanda d’opérer ces ulcères, dûs à un virus qui creuse les chairs en profondeur et bouffe tout sur son passage, détruit les téguments, mettant à nu les muscles, les tendons et les vaisseaux.

Une véritable saloperie, très douloureuse pour le malade qui en est atteint, et contre laquelle nous étions alors tout à fait impuissants. Seule, l’amputation du membre atteint, stoppait la progression du mal.

Me voilà donc, deux fois par semaine, le mercredi et le vendredi, à couper les membres à ces pauvres gens, à qui, faute d’anesthésiques, nous pouvions tout au plus faire une rachidienne. Et croyez-moi, couper un fémur dans ces conditions, c’est très dur et ça fait un bruit d’enfer. Je payais quatre « tousseurs » qui venaient se relayer dans le bloc opératoire, pour camoufler le bruit de la scie.

Or, j’appris par la suite, qu’il existait une huile essentielle dont quelques gouttes seulement parvenaient à enrayer cette ulcération, restaurant et cicatrisant les chairs en quelques semaines. Croyez-moi, une expérience comme celle-là marque pour la vie un jeune médecin !

Dans ce même Ruanda fraîchement indépendant, la « Coopération » me demanda d’assister le jeune ministre de la santé, en tant que directeur technique tout en fonctionnant comme assistant de chirurgie, à « couper les pattes » !

Le ministre était en fait une jeune chrétienne, élevée par les bonnes sœurs, pleine de bonne volonté. Elle avait obtenu son certificat d’études, ce qui, à l’époque, représentait un diplôme important dans ce pays, mais ne lui donnait évidemment aucune compétence médicale. De ce fait, c’est moi qui dirigeai durant plusieurs mois ce ministère sensible, dans un pays où tout était à faire !

C’est fort de ces expériences sur le terrain qu’à mon retour en France, je créai la première Faculté des Médecines Naturelles, ensemble pluridisciplinaire où l’on enseignait l’acupuncture, les plantes médicinales, les médecines douces, pour voir ce que cela donnait. Je ne voulais pas casser quelque chose au niveau de la médecine traditionnelle, je voulais simplement former mes Médecins aux pieds Nus pour le Tiers Monde.

Chez les Indiens du Guatémala

A la suite d’une émission de Radio France Internationale sur notre association, un père missionnaire français du Guatémala se montra intéressé par le travail des « médecins aux pieds nus ». Il m’écrit pour me demander si je pouvais secourir ses Indiens. J’y vais. Et je suis reçu par le père Benoît Charlemagne.

Or au cours de mon adolescence, dans mon école religieuse de Reims, j’avais connu un certain Charlemagne, (le nom ne s’oublie pas), notre aîné de 3-4 ans. Tout en poursuivant ses études de théologie, il nous faisait la gymnastique. Sportif, il était devenu champion de course à pied de toute l’Académie. Pour nous c’était une vedette. L’ayant perdu de vue, il y avait des années que je le recherchais.

Or, le père missionnaire du Guatémala, c’était justement lui. Il vivait comme un saint au milieu des Indiens les plus déshérités d’Amérique centrale.

C’était un « signe », (tout médecin que je suis, je crois aux signes). Le père Charlemagne nous « apprivoisa » au niveau de la population qui n’avait plus rien. Tout avait été détruit, brûlé par l’armée en lutte contre la guérilla, et la population indienne victime d’un véritable génocide vivait dans la terreur. . Et c’est là nous que nous avons mis notre premier « projet intégré » en route.

Nous avons pris les choses en mains, nous improvisant maîtres d’œuvres. Nous faisons souvent appel à d’autres associations pour nous aider.

Ainsi, l’association « Agir » dispose de deux mille artisans et cadres retraités, qui possèdent un formidable savoir-faire. Ces gens âgés de 50-60 ans que notre système envoie à la casse, reprennent du service avec un joyeux enthousiasme. Ils apprennent aux autochtones les métiers les plus simples, mais nécessaires dans la vie de tous les jours. Ils créent des menuiseries, des ateliers de mécanique, de réparation, ils forment des maçons, des plombiers, des couturières, des infirmières.

Bref, on recrée une dynamique communautaire. Alors ces gens redressent la tête. Ils ont le sentiment que ce sont eux qui ont suscité le projet. Ils ne se sentent plus irresponsables. Ils disent « nous », ils ne vivent plus comme des assistés, à attendre la charité. A partir de là, il existe des potentialités fantastiques. Nous remarions l’humain à l’humus.

Parmi les candidats à l’épopée, il y avait une jeune fille, Anne Bourget. Une jeune fille extraordinaire.

Médecin, navigatrice, (elle a fait plusieurs tours du monde comme skipper), un peu déprimée à la suite d’un chagrin sentimental, elle se porta volontaire.

Je lui dis : «Je t’envoie là-bas, chez les Indiens, mais ce sera dur, il faudra serrer les dents, tenir le coup !». Aujourd’hui, elle y est encore. Tous les Indiens l’adorent. Elle a fait un boulot formidable.

Présente partout, elle soigne, construit, pouponne, donne des cours à la Fac, offre un coup de main partout où on a besoin d’elle. Au Guatémala, il y a six millions d’Indiens, Anne Bourget est leur reine !

Au Bas-Zaïre

En 1979, dans la région de Boma, au Bas-Zaïre régnait une terrible famine due à la désertification.

La plupart des représentants des « grosses » organisations caritatives comme l’UNICEF, l’O.M.S., le Secours catholique américain, et d’autres avaient renoncé à travailler là-bas, dans l’inconfort*, n’osant plus s’aventurer dans cette province troublée, désertée par les élites, et livrée aux sorciers. Elles se contentaient d’amener de la nourriture, le plus souvent pillée avant de parvenir aux populations affamées. Or, elles avaient besoin d’aide. Ils voulaient voir un médecin. Alors j’y suis allé.

* Il faut rappeler que certaines grosses O.N.G. s’installent au milieu de la misère locale comme une antenne du Club Med. Elles montent des bâtiments préfabriqués, avec groupe électrogènes, climatisation, eau courante, restaurants, bains et douches, voire piscine. S’il n’y a plus tout cela, plus de climatisation, de restaurant, de douche, eh bien il n’y a plus d’O.N.G.

Lire à ce propos «Les Mercenaires de la Charité» écrit à son retour du Biafra par le regretté Dr Antoine Beneroso avec la complicité de Pierre Genève. (Presses noires, Paris, 1969).

Les cow-boys du secours catholique américain viennent même sur le terrain avec une escadre de petits avions. Les organisations caritatives sont devenues un business rentable pour quelques-uns, politisé et très médiatisé, (voir Kouchner et son charity-business.) Les Médecins aux Pieds nus, œuvrent loin des projecteurs, vivent avec la population qu’ils assistent, parfois dans un inconfort absolu.

Je me rendis dans la zone sinistrée avec une antenne de la Croix-Rouge à bord de 2 landrovers, assisté d’un Norvégien chargé de l’intendance et de quelques infirmiers de la Croix-Rouge zaïroise.

Je m’installai dans les bâtiments d’un ancien dispensaire colonial belge qui servait de prison, commençant par libérer les prisonniers qui croupissaient là. Je les ai nourris, en embauchai quelques-uns pour nous aider au nettoyage et au rafistolage des locaux, puis, devant l’affluence des malades, secondé par mes infirmiers, je me suis attelé à la tâche, formant sur le tas des secouristes pour nous assister. (J’en ai formé 40 en 6 mois).

Informés par le « téléphone de brousse », les malades venaient se faire soigner par dizaines, de très loin à la ronde. Beaucoup, rongés par la vermine, épuisés par les fièvres, la dysenterie et une trop longue marche venaient là juste pour mourir.

Seul médecin, je ne savais plus où donner de la tête. Il fallait improviser dans tous les domaines. La nuit, assisté par les deux pères et mes anciens prisonniers, on enterrait les morts. Du matin au soir on soignait, nourrissait, opérait, vaccinait des gens venus de partout, avec des ribambelles d’enfants, qu’il fallait loger sur place.

Pour subsister, il nous fallut prendre le village en main. On a construit un four à pain. Chaque habitant amenait 2-3 briques et mettait la main à la pâte. Tout le monde s’y est mis.

Une antique tradition locale, le « salongo », voulait jadis que toute la population offre une demie journée de travail par semaine au service de la communauté. J’ai remis cette tradition tombée en déshérence sur pied. Ils m’ont laissé faire.

En quelques semaines, nous avons fait un travail colossal. Grâce à nos soins intensifs nous avons sauvé des centaines de personnes.

Les malades accouraient en foule à notre dispensaire avec tout ce que cela comportait d’attente, de promiscuité, de danger d’épidémie. Alors, pour aller à la rencontre des malades, leur éviter une trop longue route, j’ai établi des dispensaires, à 80 km à la ronde, avec des infirmiers locaux recyclés par mes soins qui, épaulés par mes nouveaux secouristes soignaient sur place les cas les plus urgents. Le succès fut immédiat. Nous avons réussi à enrayer les épidémies qui ravageaient le pays.

Je ne me rendis pas compte que notre action portait ombrage au pouvoir des sorciers. Nous avons eu plusieurs empoisonnements suite à une distribution de vermifuges. Il y eut des morts suspectes. Cela devenait inquiétant.

Les autorités se sont émues. Une enquête sommaire nous apprit que la nuit des sorciers s’introduisaient dans les bivouacs dissuadant les gens de se faire soigner ici. Ils tentaient de récupérer le pouvoir qui leur échappait.

Le médecin chef de la province est venu pour mettre bon ordre à ces tentatives d’intimidation. Sans succès. L’évêque en personne, accompagné par un des prêtres d’un séminaire voisin est allé à son tour palabrer avec les chefs sorciers. Ça n’a rien donné.

L’ambiance devenait surréaliste, complètement parano. Là-bas la mort donne lieu à des cérémonies magico-religieuses. Comme je jouissais d’une aura particulière dans la région, en tant que « grand sorcier blanc », on m’a dit « il faut que tu y ailles, toi ils t’écouteront. »

Empoisonné par les sorciers

Alors j’ai pris la landrover, et me suis fait accompagner au village réputé abriter le chef sorcier le plus redouté, par un prêtre qui avait de la famille là-bas. Nous avons laissé le véhicule à l’entrée du village, et j’ai remonté à pied la rue centrale totalement déserte.

Personne ne sortait des paillotes disposées de part et d’autre de la route. Les villageois se terraient, terrorisés par les menaces des sorciers. Parvenus en haut du village, la famille du jeune prêtre est sortie pour nous accueillir. Nous avons mangé avec eux.

Quelques voisins sont venus voir qui j’étais, sont repartis le dire à d’autres. Finalement, lorsque je suis redescendu, toute la population se tenait devant les cases et m’offrait des coupes de vin de palme en signe de réconciliation. Le jeune prêtre imposait ses mains et bénissait les fidèles. Mais pas trace du chef sorcier avec qui je voulais m’entretenir.

Sur la route du retour, je fus pris de spasmes intestinaux. La douleur était telle que je sautais de la landrover pour me rouler sur la route. Je souffrais abominablement d’épouvantables gastralgies. Jamais je n’avais ressenti cela. Je pensais tout de suite à un empoisonnement. Mais je n’avais rien pour y remédier. Je crus mourir.

De retour à la mission où je logeais, les pères ne savaient pas quoi faire. La nouvelle de mon empoisonnement fit très vite le tour du village et parvint au dispensaire où ce fut la consternation.

Dans la brousse, sans médicament efficace contre ce poison inconnu, je m’attendais à la mort. Je me revois grelottant et souffrant dans ma petite piaule, devant une photo de Jean-Paul II épinglée au mur. J’ai demandé de l’atropine. Ils m’ont fait une perfusion. Les douleurs persistaient, insoutenables. Cette fois je pensais bien que ma dernière heure était venue. Le prêtre me donna l’extrême onction. J’étais prêt. Moi qui avais peur de la mort, j’étais prêt. Je tombai dans une sorte de coma.

Le surlendemain matin, au réveil, je me sentais bien, je n’avais plus rien…

Tout le monde autour de moi, les pères, les habitants du village, les malades crièrent au miracle. Je me levai, en pleine forme, vaillant, et regagnai mon poste.

Apprenant que j’avais survécu à leurs manigances, les sorciers m’ont fait appeler. J’ai beaucoup prié avant d’aller à leur rendez-vous. En bon catholique, j’ai prié la Vierge. J’ai rencontré les sorciers, dans leur village, autour de leur chef avec qui j’ai conclu un accord.

Ils ne s’opposeraient plus à notre intervention sans arrière-pensée politique, et, pour mieux aider la population, nous allions échanger nos connaissances. Je leur apprendrais à éviter les erreurs, à être plus efficaces dans leurs soins. Ainsi, quand je repartirais, ils prendraient le relais pour le plus grand bien de tous.

Le prêtre qui m’accompagnait prit des photos de cette rencontre. Au développement, le photographe découvrit avec surprise le dessin d’une Vierge dans mes cheveux. Cette photo passa de main en main et, désormais, quand je passais dans un village, tous les guérisseurs posaient leurs mains sur ma tête !

Le sixième sens des animaux

Je ne voudrais pas terminer ce reportage sur l’ethnomédecine sans vous parler des animaux. Les animaux se soignent eux-mêmes. En les observant, on découvre beaucoup de choses.

Dans certains pays d’Afrique, les phacochères déterrent la racine d’ibogua dont ils sont friands, ce qui les rend très endurants. Les Africains le savent et utilisent cette racine comme tonique et comme aphrodisiaque.

Les pagayeurs qui conduisent leurs lourdes pirogues durant des heures à contre-courant, mâchent de l’ibogua, appelé « lambaréné », au Gabon. Durant des années, avant que les contrôles anti-dopage n’existent, tous les grands sportifs ont utilisé ce produit.

Chez nous aussi, dans nos campagnes, les moutons dominants qui sont en tête du troupeau broutent des fougères, un anti-venin reconnu. D’instinct, ces animaux qui risquent de rencontrer des vipères se prémunissent contre leurs morsures.

Mais il y a beaucoup plus fort ! Lors de la guerre Iran-Irak, je me trouvais responsable de la santé de plus de deux mille personnes, comme médecin civil, à 18 kilomètres du front, en face d’Abadan, du côté de irakien.

J’avais remarqué que, quatre heures avant la reprise du combat, des milliers de chiens errants, – il y a plein de chiens errants dans le désert, de véritables loups, – remontaient se réfugier au Koweït, en zone de paix. Les animaux sentaient les préparatifs de guerre. Cela ne manquait pas, quatre heures après leur passage, la canonnade meurtrière commençait, accompagnée de raids aériens.

Ayant observé cela, chaque fois que je voyais de loin les hordes de chiens fuir la ligne de front, j’évacuais mes protégés, je les faisais monter dans des camions et les emmenais vers l’arrière. Les chiens sauvages sentaient la guerre.

Les combats terminés, ils remontaient sur le champ de bataille, bouffer les cadavres. Un jour, la sécurité irakienne est venue m’arrêter. Ils m’accusaient de faire partie de la CIA, car qui d’autre eût pu me prévenir de l’heure précises de la reprise des combats ? Ils m’ont tout fouillé, mes cantines médicales, ma chambre, et n’ont évidemment rien trouvé. Mais je ne leur ai pas dit que c’étaient les chiens qui m’alertaient.

La mission des Médecins aux pieds nus

Je considère que notre mission, est non seulement de guérir les malades qui viennent à nous, en diagnostiquant et soignant les cas graves, en opérant du mieux possible les urgences avec nos moyens de fortune, mais aussi d’enseigner les soins de santé primaires aux guérisseurs locaux, tout en étudiant les coutumes, les rites, ou toute autre forme traditionnelle dont usent ces empiriques.

Nous analysons aussi les plantes, recherchons leurs principes actifs pour en tirer les huiles essentielles qui seront les meilleurs médicaments de base de ces populations, et les moins chers. Voilà ce qu’est l’ethnomédecine sur le terrain. Voilà notre rôle.

Il peut paraître modeste, presque humble. Mais la réussite de notre mission, l’amélioration générale des conditions de vie des populations que nous aidons, est notre seul but.

En reconnaissant le rôle positif des guérisseurs locaux, en les confortant dans leur rôle médical sans les snober avec nos blouses blanches, nos scalpels et nos stéthoscopes, nous ne faisons que leur rendre justice. Nous vivons auprès d’eux en frères, dans le même dépouillement. Nous venons partager nos connaissances et notre technicité de riches pour leur apprendre à devenir eux-mêmes plus efficaces.

En échange, ils nous dévoilent leurs secrets et leur savoir-faire. Au cours de mes longues années de pratique, j’ai souvent constaté la validité de ces médecines empiriques et bien des fois ce sont elles qui ont le plus aidé.

Notre objectif est de fonder partout en Afrique et dans les pays sous-développés d’Asie et d’Amérique, des dispensaires-écoles où des médecins occidentaux, assistés par des médecins locaux, enseigneraient aux guérisseurs locaux, chamanes, marabouts, matrones, etc. les rudiments de notre médecine.

Cela leur permettra de soigner leurs concitoyens avec précision, en respectant les codes d’hygiène, de prévention, etc, sans pour cela abandonner leurs pratiques ancestrales, l’usage des plantes, les gestes et les rites qui fonctionnent très bien dans un très grand nombre de cas.

 

Propos recueillis par

Marc Schweizer – 1992

Jean-Pierre Willem vient de publier ses «Mémoires» :

à lire absolument !

chtiglobe

+11/08 – JEAN-PIERRE WILLEM – INTOLÉRANCE AU LAIT ET AU GLUTEN.- LE JEUNE GUÉRIT TOUTES LES MALADIES.

DEVENONS TOUS JOURNALISTES Relayez.

Hier à 10:50

+11/08 – JEAN-PIERRE WILLEM 

– INTOLÉRANCE AU LAIT ET AU GLUTEN.

– LE JEUNE GUÉRIT TOUTES LES MALADIES.

Il fut l’un des premiers «Médecins sans frontière»

avant de créer l’association «Médecins aux pieds nus»

Le Docteur Jean-Pierre Willem est Chirurgien, anthropologue, spécialiste des médecines traditionnelles. Il est né à Villers-Cernay dans les Ardennes. A été assistant du docteur Albert Schweitzer au Gabon, avant d’exercer dans de nombreuses régions du monde.

Jean-Pierre Willem est président de plusieurs associations :

-des Médecins Aux Pieds Nus

-de la Faculté libre de Médecine Naturelle (FLMNE),

-et de l’Association Biologique Internationale

C’est après avoir inauguré en 1985 la première chaire de Médecines Naturelles à la Sorbonne, qu’il fonde en 1987, la Faculté Libre de Médecines Naturelles et d’Ethnomédecine.

Son enseignement original ouvrait sur de nouvelles approches médicales et des techniques de pointes permettant l’élargissement de l’art de soigner et de guérir, offrant une alternative à la thérapeutique occidentale traditionnelle.

À 76 ans Jean-Pierre Willem continue d’exercer bénévolement comme conférencier, chirurgien de guerre à l’étranger et auteur d’ouvrages de santé

INTOLÉRANCE AU LAIT ET AU GLUTEN

La meilleure solution au départ? Ne plus boire de lait ni manger de pain, c’est facile et finalement pas si terrible.

On peut faire des crêpes de sarrasin pour remplacer le pain et pour les sauces il y a le lait de coco.

Le lait est vraiment une abomination !! Il provoque l’ostéoporose contrairement à ce que ceux qui ont intérêt à nous en vendre, nous répètent.

Et arrêter de manger nos amis les animaux élevés et abattus dans des souffrances atroces. Nous mangeons ce stress !!

Vidéo de 27 mn – en texte plus bas.

Dans notre monde moderne, on peut affirmer que 80 % des personnes seraient intolérantes aux caséines des laitages et fromages, au gluten, à la levure de boulanger, aux cacahuètes, à l’ovalbumine de l’œuf et à combien d’autres aliments.

Peu de gens échappent à la présence d’intolérances alimentaires. Les symptômes se manifestent dans les 3 jours.

«Intolérances Alimentaires» est le premier livre qui traite du sujet et qui apporte des solutions efficaces.

– Pourquoi certains aliments ne nous conviennent pas et altèrent la santé ? Reconnaître les affections caractéristiques des intolérances.

– Comment surveiller son alimentation, identifier parmi les centaines d’aliments (et d’additifs) ceux que vous ne tolérez pas et qui gâchent votre vie.

– Tous les aliments responsables d’intolérances peuvent être identifiés par des tests.

– Intolérances aux caséines de lait, aux céréales, légumes, viandes, herbes et condiments, poissons et fruits de mer, fruits, additifs…

– Grâce à cette connaissance des aliments qui nous conviennent : adieu le surpoids, l’insomnie, le mal-être, les désagréments digestifs, les problèmes de peau.

– Pour connaître la joie de vivre au quotidien sans maladies chroniques.

https://www.youtube.com/watch?v=5xUHiyb4qbo

«La Lettre Santé Nature Innovation» par Jean-Marc Dupuis  est un service d’information gratuit sur la santé, la nutrition et le bien-être.

—————————————-

Entretient que Jean-Pierre Willem a accordé aux abonnés du mensuel «Alternatif Bien-Etre« concernant les intolérances alimentaires, qui seraient la cause cachée de 80 % de nos maladies !

Docteur Willem, pour commencer, il faut noter une confusion que nous faisons trop souvent…

Jean-Pierre Willem: Oui, on parle effectivement beaucoup des allergies mais très peu des intolérances alimentaires. Or 8 allergies sur 10 sont en réalité des intolérances. 85 % d’entre nous en souffrent sans savoir qu’elles sont la cause cachée d’une foule de problèmes de santé.

Quelle est la différence entre allergies et intolérances?

Comme les allergies, les intolérances alimentaires sont une réaction disproportionnée du système immunitaire à la suite de l’ingestion d’un aliment. En cas d’allergie, ce sont les anticorps appelés IgE (immunoglobulines gamma E) qui répondent à l’aliment allergène, qu’ on appelle alors «antigène». La réaction est rapide, brutale et porte sur les muqueuses et sur la peau. La personne présente rapidement des symptômes du type urticaire, conjonctivite, rinorrhée, diarrhée voire choc anaphylactique.

S’il s’agit d’une intolérance, les cellules immunitaires qui réagissent sont les immunoglobulines gamma G (IgG). Les symptômes alors sont plus sournois, obscurs et n’apparaissent que deux jours après l’ingestion. Au-delà, les intolérances peuvent générer de graves problèmes de santé.

Quel est le mécanisme des intolérances?

Dans le cas d’une intolérance, ce sont les protéines de l’aliment qui provoquent la réaction. Les protéines mal tolérées provoquent toujours une inflammation et une dysbiose intestinale. Agressée, la paroi de l’intestin devient poreuse. C’est ainsi que des protéines altérées sont amenées à franchir la membrane de l’intestin. Ces protéines, mais également des débris alimentaires, des virus, etc. passent dans la circulation sanguine. Là, l’organisme qui les reconnait comme antigènes les combat via les IgG. C’est alors que se manifestent divers symptômes que l’on ne relie que rarement à un aliment.

Lesquels?

Au départ, ce sont des perturbations locales des intestins : diarrhées, constipation, douleurs abdominales, troubles du transit et ballonnements. Cela peut aussi donner des ulcères gastroduodénaux surtout avec le lait, le soja et les œufs, ainsi que des colites et autres syndromes de côlon irritable, qui concernent un Français sur quatre. Ensuite il y a des perturbations à distance. Une dérégulation multiple se manifeste, par exemple par une prise de poids, une résistance à l’insuline et une hyperglycémie : c’est le syndrome métabolique. On assiste également à des désordres ORL comme les allergies ou les sinusites : lorsque les intestins sont encombrés, la voie de sortie la plus proche pour les déchets est l’autre bout du système digestif ! Ensuite viennent les pathologies cutanées comme l’eczéma et le psoriasis. Quant aux migraines dont 7 millions de Français sont affligés, elles sont causées à 90 % par des aliments sensibilisants : céréales à gluten, caséine, œufs, soja ou encore tabac, alcool et pilule contraceptive.

Et il y a plus grave…

Au-delà de ces premiers symptômes, les conséquences des intolérances alimentaires sont multiples et parfois sévères. Par exemple, quand les débris alimentaires qui ont passé la barrière intestinale rejoignent la circulation cérébrale, les lymphocytes B chargés de la production d’anticorps se déploient pour les neutraliser. Si le combat se prolonge, les lymphocytes B en excès peuvent se retourner contre le corps lui-même. C’est alors qu’apparaissent des maladies auto-immunes comme la polyarthrite rhumatoïde ou laspondylarthrite ankylosante. L’intolérance au gluten en particulier peut donner une hypothyroïdie, tandis que la caséine du lait peut provoquer unehyperthyroïdie.

Mais c’est une liste interminable !

Et qui n’est pas finie : au-delà de la barrière intestinale, nous avons d’autres niveaux de protection. Quand la barrière hémato-encéphalique qui sépare le cerveau du système sanguin perd son étanchéité, apparaissent lasclérose en plaques, les maladies de Parkinson ou d’Alzheimer. Toutes signifient que la dernière barrière a sauté. Et puis il y a tout le cortège des troubles comportementaux : hyperactivité, autisme, épilepsie et schizophrénie sont tous liés à des intolérances au gluten et à la caséine du lait. Enfin, il ne manque plus que le cancer pour conclure cette liste.

Les intolérances alimentaires semblent être un phénomène nouveau. Comment l’explique-t-on ??

C’est exact. Et cela est lié au fait que l’évolution de l’organisme humain a été beaucoup plus lente que celle de l’environnement. Par exemple, Il y a quelques milliers d’années, le blé n’avait que 14 chromosomes. Ensuite on a fait des hybridations et obtenu de multiples variétés nouvelles dotées d’environ 42 chromosomes. Le corps ne sait pas quoi en faire, nous n’avons pas les défenses immunitaires pour faire face à autant de nouveaux agents.

Et puis il y aussi les médicaments : par exemple, les bisphosphonates utilisés contre l’ostéoporose agressent les muqueuses et provoquent une dysbiose intestinale, avec pour conséquence une déminéralisation, le comble ! Et j’en passe… Sur le plan de l’hygiène, l’excès d’asepsie ne stimule pas suffisamment le système immunitaire. Notre excès d’hygiène génère des systèmes immunitaires peu adaptables.

Quels sont les aliments impliqués ?

Les plus courants sont la caséine du lait et le gluten des céréales comme le blé, l‘avoine, le seigle, etc. Quand on est intolérant à l’un, on l’est également à l’autre. Idem pour le soja et le chocolat.Mais on peut être intolérant à bien d’autres aliments, comme certains fruits exotiques, le sésame, les amandes, les cucurbitacées, le soja, les lentilles, etc. Tous les aliments peuvent générer des intolérances ! Donc il est de première importance de les repérer.

De quelle manière ?

Si l’on soupçonne une intolérance au gluten ou aux produits laitiers, pour environ 80 euros, on peut faire réaliser une peptidurie par un laboratoire d’analyses médicales. Ce test, non remboursé, informe sur la présence de peptides opioïdes dans les urines, résultat d’une mauvaise assimilation du gluten du blé et de ses dérivés et de la caséine des produits laitiers. Ce sont les sources d’intolérance les plus courantes. Pour environ 100 euros, on peut faire un test sanguin des 22 antigènes alimentaires les plus connus. Pour un budget plus conséquent, on peut tester jusqu’à 270 aliments avec le test Immupro.

Ces tests coûtent tout de même cher. Existe-t-il une méthode pour les petits budgets ?

Je suis bien d’accord avec vous ! C’est pourquoi je propose d’autres manières de repérer ses intolérances alimentaires. L’une d’entre elles, gratuite et totalement fiable, est le test du pouls du Dr Arthur Coca. Elle est basée sur l’observation du fait qu’en dehors d’une émotion forte ou d’un effort, le pouls est stable mais que, dès lors que vous ingérez un aliment qui ne vous convient pas, il accélère. Le protocole, très simple, est donc le suivant :

Prenez votre pouls pendant une minute avant de manger.

Faites la liste exhaustive des ingrédients ingérés.

Reprenez votre pouls une demi-heure après le repas et encore une demi-heure plus tard.

Si votre pouls accélère de plus de 5 pulsations par minute, c’est qu’il y a intolérance à un ou plusieurs aliments ingérés. Le niveau d’accélération témoigne de la sévérité de l’intolérance.

Pour que le test soit fiable, il faut avoir arrêté complètement de fumer pendant au moins 24 heures car on peut être intolérant à sa propre tabagie. Par recoupement, au bout de quelques jours, vous aurez repéré les éventuelles intolérances à vos aliments quotidiens. Cela demande une certaine rigueur mais c’est totalement fiable. Quand vous soupçonnez un aliment, vous pouvez le manger isolément et refaire le test. Attention, ce test procure parfois des surprises : le Dr Coca cite le cas d’une femme qui découvrit par cette méthode son intolérance au dentifrice qu’elle utilisait depuis des années. C’était la cause de ses migraines. On peut aussi être intolérant à un parfum, au tabac ou à toute autre substance présente dans son environnement. Pour repérer ces intolérances non alimentaires, il faut prendre son pouls dès le matin au réveil. C’est une vraie enquête de police mais qui peut vous faire retrouver la santé !

Une fois que l’on a isolé une ou plusieurs intolérances alimentaires, que faire ?

La solution, c’est l’évitement, voire l’éviction totale de l’aliment incriminé en fonction de la sévérité de l’intolérance. Pendant quelques jours, cette éviction peut amener une aggravation des symptômes mais cela ne dure pas. Au bout de six mois, on peut tenter la réintroduction. Si le produit incriminé déclenche une nouvelle réaction, c’est que l’intolérance persiste. Il vous faut de nouveau écarter l’aliment et renouveler le test plus tard. À la longue, beaucoup d’intolérances finissent par céder.

Merci, docteur Willem, et bien à vous tous !

Julien Venesson, rédacteur en chef d’Alternatif Bien-Etre.

————————

Même si vous êtes contre le jeune écoutez cette courte vidéo pour la sagesse de ce médecin.

«Le jeûne, une méthode naturelle de santé et longévité»

Le chirurgien et anthropologue Jean-Pierre Willem est l’invité exceptionnel de l’Esprit à l’occasion de la parution de son dernier ouvrage «Le jeûne, une méthode naturelle de santé et longévité» paru aux éditions Guy Trédaniel. Auteur de plusieurs best-sellers, spécialiste des médecines traditionnelles, le Dr Jean-Pierre Willem a été le fondateur et président de l’association les Médecins Aux Pieds Nus. Il a également reçu la médaille de la Croix-Rouge, et Prix de la charité, médaille de la ville de Paris (Vermeil).

https://www.youtube.com/watch?v=z9ucMF8SaKM

Demeter

http://www.pronatura.com/categorie-produit/produits-demeter-fr/

Cliniques pour ceux qui aiment être accompagnés:

http://www.chemindelasante.com/fr/les-bienfaits-du-jeune-pour-la-sante/cliniques-de-jeune-therapeutique

Vous avez également les très efficaces et agréables cures ayurvédiques au Kerala, en Inde.

Si vous voulez vous débrouiller seul, vous pouvez réduire progressivement les aliments poisons, puis faire des jeunes de plus en plus longs afin d’habituer votre organisme

******************************

Publicités :

Pas vu à la TV : Retrouvez toute l’actualité de la santé naturelle, indépendante et sans concession grâce à Alternatif Bien-Être, journal de référence de la santé naturelle, à découvrir ici (lien cliquable).

Nutrithérapie : Savez-vous que le curcuma empêche les cellules cancéreuses de proliférer ? Qu’il faut l’associer à de l’huile pour l’assimiler ? Découvrez Les Dossiers de Santé & Nutrition dans cette vidéo.

Secrets de jeunesse pour une vieillesse heureuse : La médecine anti-âge fait actuellement des progrès étonnants. Vous pouvez en bénéficier en suivant les conseils du Docteur Hertoghe, président de l’Association Mondiale de Médecine Anti-âge. Rendez-vous ici.

chtiglobe

09/08 – LES TEMPS NOUVEAUX DE LA TERRE. #16.PAR L’ARCHANGE MICHAËL.

DEVENONS TOUS JOURNALISTES Relayez.

09/08/2015 à 13:01

09/08 – LES TEMPS NOUVEAUX DE LA TERRE. #16.

PAR L’ARCHANGE MICHAËL.

EDITION N°16  – vendredi, 7 août 2015

Les nouvelles quasi-quotidiennes de Who Needs Light

Editorialistes réguliers : Dieu Mère/Père, Sananda, Ashtar, Gabriel, Dirigeant de l’équipe arcturienne

Editorialistes occasionnels : La Compagnie du Ciel

Canalisatrices : Kathryn et Christine

Rédacteur en chef : Archange Michaël

Libérez-vous – Plongez dans l’Océan de Lumière !

Par l’Archange Michaël

Salutations, chers Frères et Sœurs ! Je suis l’Archange Michaël.

Où que vous regardiez aujourd’hui, il y a des négociations de paix qui se déroulent en coulisse. Les entités des ténèbres essaient de négocier avec leurs derniers jetons pour regagner un peu de leur pouvoir, ou à défaut, de négocier une amnistie ou l’immunité par rapport aux poursuites. Ceux qui se sont impliqués dans des guerres sans fin essaient maintenant de s’en sortir par la diplomatie. Il y a des travailleurs de Lumière dans chaque domaine, apportant leur capacité de persuasion et la protection d’un mentor, pour aider toutes les parties à comprendre le brillant succès qu’elles pourront célébrer une fois la paix établie. Tout comme vous avez lutté contre des sentiments de possessivité et de peur, les dirigeants des nations doivent surmonter leur propre intolérance et leur aversion envers ceux qui étaient leurs anciens ennemis.

Une des plus grandes craintes qu’ont ceux qui sont au pouvoir est d’être considérés comme des faibles. C’est pourquoi le programme de parrainage est si important à l’heure actuelle. Sans Gandhi, l’Inde n’aurait pas obtenu l’indépendance, et pourtant il n’a jamais brigué de fonction officielle ou occupé de fonction gouvernementale élective. Il a réussi finalement avec la non-violence parce qu’il a démontré que c’était la position morale la plus forte. Il a fait apparaître les souverains britanniques agressifs comme étant barbares et brutaux, parce qu’ils l’étaient. Gandhi*, Mandela, Martin Luther King et beaucoup d’autres dans différentes cultures ont révélé la même vérité : la Violence est un jeu de poltrons.

Nous sommes ici avec vous pour accomplir tous les aspects de ce qui constituera le fondement du Paradis sur Terre. La prospérité économique est une pierre angulaire de cette gloire qui se prépare, et il en est de même de la fin de toutes les guerres. Ce n’est pas seulement notre espoir pour vous à la surface de la Terre ; c’est l’accomplissement de votre destinée.

Vous, travailleurs de Lumière bien-aimés, surfez sur la crête de la première vague au cours de cet intense afflux d’énergie appelé la Porte du Lion qui aura son apogée le 8 août. Cependant il y aura une petite accalmie dans la montée des fréquences. Les énergies vont continuer à croître en un immense crescendo au cours du Congrès Mondial de l’Illumination à Tucson du 15 au 20 août. Patricia Cota-Roblès* a lancé un appel à tous les travailleurs de Lumière de s’y rassembler, en personne ou en conscience. Selon ses propres mots : «Pendant cette Activité de Lumière, nous allons unir nos Cœurs avec la Compagnie du Ciel. Ensemble nous allons former un puissant Calice de Lumière à travers lequel la Lumière de Dieu rayonnera pendant toute la durée du Congrès Mondial pour nous aider à élever la conscience collective de l’Humanité. L’Intention Divine dans cet aspect du Plan Divin qui se déroule est d’opérer la transition de l’ensemble de l’Humanité entre la séparation et la dualité vers la conscience de l’Amour de Transfiguration Divin, l’Unité, et le Respect pour TOUTE Vie.»

http://www.eraofpeace.org/

Rarement autant de travailleurs de Lumière auront été réunis physiquement en un seul endroit. On s’attend à ce que cela crée une transition mémorable dans les énergies de la Terre, et vous, mes chers amis, êtes préparés chaque jour, chaque heure, pour vous purifier et élever votre conscience. On vous procure à tout bout de champ des occasions pour vous permettre de vous libérer des anciens sentiments de douleur, de culpabilité, de ressentiment et de peur. Vous pourriez dire que vous êtes mis à l’épreuve, mais nous vous rappelons votre participation enthousiaste à la conception et la mise en œuvre de cet entraînement. Vous êtes forgés à l’épreuve du feu de la vie plus intensément à présent ; et les défis sont expressément conçus pour vous révéler tout ce qui reste dans votre psyché des stratégies qui vous ont sauvé la vie dans votre enfance, mis qui s’avèrent dorénavant obsolètes dans la Lumière et l’Amour croissants de ce jour nouveau.

Prenez note de tout bouleversement, de tout moment douloureux, et sachez que c’est à votre tour de briller. Construisez votre Pilier de Lumière solidement autour de vous, reliez-vous à nous de cœur-à-cœur dans les Dimensions supérieures, et débarrassez-vous de toutes les tendances à rejeter la faute sur les autres (y compris nous), résistez à toutes les tentations de donner libre cours à votre colère ou à vous réfugier en vous-même au milieu de commentaires désobligeants ou d’insinuations culpabilisantes. Ces jours sont révolus. Vous entrez dans les nouvelles énergies de l’Unité à la place des divisions, dans l’Unité à la place de la séparation. Dans la Nouvelle Terre que vous Co-créez avec nous en ce moment, il n’y aura pas place pour les préjugés, l’intolérance ou des sentiments de supériorité ou d’infériorité.

Toute idée de système de caste ou d’esclavage de toute nature aura disparu. La discrimination sera reléguée dans les livres d’histoire – une page sombre dans le passé de la Terre qui sera étudiée avec étonnement par les générations futures. Ces dernières vivront côte à côte non seulement avec des races noire, jaune ou rouge, mais également avec de grands peuples bleus, de gentils êtres élancés et éphémères

verts, des êtres semblables à des insectes** d’une grande intelligence et d’un Amour expansif, et tous vivront dans l’harmonie et la joie. Tous vous témoigneront du respect et se respecteront entre eux et ressentiront un profond lien avec nos Créateurs bien-aimés.

Je ne vous dépeins pas une histoire de science-fiction pour vous amuser. Je vous prépare à ce qui se passera bientôt. C’est la raison de votre intense entraînement et de votre préparation actuelle. Vous allez devoir être prêt non seulement à participer à la première vague de l’Ascension, mais aussi d’être ceux qui vont garder leur calme, leur joie de vivre et leur sérénité alors que votre monde va «tomber en morceaux». Soyez prêt à prendre votre envol, chère Humanité, le jour nouveau dans la Lumière brillante de l’Amour et l’Unité est venu.

Sachez que nous sommes ici pour vous. Nous surveillons tout ce qui se développe, et vous protégeons grâce à des équipes d’anges, des vaisseaux de la Fédération Galactique, et aux yeux attentifs et affectueux de Mère et Père. Nous n’allons pas interférer avec des évènements relevant de contrats individuels ou des manifestations résiduelles d’indiscipline ou d’agressivité relevant du libre-arbitre. Il faut s’y attendre en raison des intenses énergies du moment. C’est vraiment un test de votre courage, n’est-ce pas, de surfer sur la vague et d’atterrir avec élégance sur de nouveaux rivages ? Vous êtes les Maîtres qui vous êtes préparés pour cela au cours de nombreuses vies. A mesure que l’énergie croît, vous vous retrouverez à puiser au plus profond de votre force intérieure, à vous connecter à nous d’une façon nouvelle, et vous serez submergé de joie en constatant à quel point vous êtes résolu et compétent.

Vous, bien-aimés Frères et Sœurs, êtes notre grand espoir et notre très aimée équipe de la Terre. Vous êtes mieux entraînés par des milliers d’années d’épreuves allant au bout des choses que les forces spéciales les mieux coordonnées. Vous êtes nos véritables super-héros en tenue humaine. Manifestez-vous à présent, donnez la main à vos compagnons travailleurs de Lumière et marchez avec nous dans la joie et la célébration alors que nous découvrons de nouvelles manières de nous élever. Notre but est d’élever tous ceux qui vivent sur la planète dans la 5ème dimension. Ce serait un dur labeur s’il n’y avait pas la constante assistance de la Compagnie du Ciel.

Préparez-vous à être étonnés, désorientés par moments, marqués par la Flamme Violette et calmés par la lumière de guérison bleue et argentée des Arcturiens. Voilà l’équipe olympique dans laquelle vous vous êtes entraînés. Mère et Père sont au premier rang. Vous allez rencontrer vos mentors (pensez-y comme à vos entraîneurs olympiques) dès que vous en ferez la demande ; pour les travailleurs de Lumière évolués ce seront vos Flammes Jumelles. Pour d’autres qui viennent juste de s’éveiller, il y aura des équipes entières d’entraîneurs et de mentors, qui vous ont accompagnés tout du long.

Soyez prêts pour le ravissement, le rire et les doux chatouillis de l’énergie aimante. Soyez préparés à tomber à nouveau amoureux, peu importe combien de relations intimes vous avez dans votre vie actuelle. Chacun a une Flamme Jumelle, donc ne vous préoccupez pas d’être «infidèle». Dans les dimensions supérieures il n’y a aucune limite au nombre d’amitiés dont vous pouvez jouir. Il y a beaucoup d’Amour

qui circule.

Votre ardeur et votre dévouement vous ont mené à ce glorieux moment. Maintenant, laissez tomber tous les signes de votre ancienne vie et progressez, chers Frères et Sœurs ! Plongez dans la Lumière ! Nous sommes ici pour vous applaudir et vous attraper alors que vous y plongez de tout votre cœur !

Je suis votre frère, l’Archange Michaël, votre Entraîneur et Chef de votre fan club qui vous adore.

Namasté à tous

Transcrit par le Dr. Kathryn E. May, New York, le 7 août 2015

———————–

Citation du jour

Le joyeux appel à la Famille

«Il est temps … pour le rassemblement de votre famille. Ce n’est peut-être pas celle dans laquelle vous êtes né, ce n’est peut-être pas celle à laquelle vous pensez. C’est la famille à laquelle vous allez être présenté maintenant, la famille qui sera présente au «moment de l’éveil». Réjouissez-vous de l’amour et du soutien de cette famille, c’est une joyeuse occasion !

Créateur 7/8/15

Lien original : Les écrits du Créateur

Transcrit par Jennifer Farley, pratiquante et instructrice de Guérison Thêta

———————–

Who Needs Light? | 60 Lower 27 Knolls Rd. | High Falls | NY | 12440

Traduction Patrick

* Gandhi et le désobéissance civile :

http://vol370.blogspot.fr/2014/07/1507-gandhi-et-la-desobeissance-civile.html

Mandela :

http://vol370.blogspot.fr/2015/03/0803-changer-pour-changer-le-monde-des_7.html

Martin Luther King et Rosa Parks :

http://vol370.blogspot.fr/2014/07/1507-martin-luther-king-et-rosa-parks.html

** SIMON PARKES DE MÈRE ALLIEN, ARBITRE DE LA PLANÈTE

http://vol370.blogspot.fr/2014/10/2810-simon-parkes-de-mere-arbitre-de-la.html

———————–

Du bureau de l’éditeur …

ANNONCE!

Radio Live Show « Panneau Channel » A repris!

Amis et famille de la Terre, Nous, au sein du Conseil de Lumière, avons demandé à Kathryn, Meg et Christine de recommencer leurs émissions hebdomadaires de radio en direct. Les émissions arboreront un nouveau format amélioré où continuera à figurer Mère et Dieu le Père et de la Compagnie des Cieux. Nous vous aimons et attendons sans cesse une communication plus étroite dans la célébration. Ensemble, nous commençons la prochaine phase de notre projet commun pour élever la Terre et tout ce qu’elle porte dans le Nouvel Âge d’Or!

REJOIGNEZ-NOUS! Mercredi, 12 Août, 2015 20:00 HNE

—————————–

New Galactic Bulletin – sur Terre de surface

Par l’Archange Michael, le 19 Juillet, 2015

Un accueil chaleureux à la nouvelle Earth Times, une marque nouvelle entreprise en co-création. Nous avons demandé à nos canaux bien-aimés de vous apporter les nouvelles, comme nous le voyons, ce sera donc un autre type de publication. Nous sommes la Société du Ciel: Mère Père Dieu, maîtres ascensionnés et les Archanges, qui vous aiment et voulons, à jamais, vous offrir ce qui est pour le plus grand bien de tous. Nous vous apporteront des mises à jour, des nouvelles et des histoires Galactiques liées à l’Ascension de la Terre, avec des caractéristiques de style de vie de 5e dimensions.

Le but de cette publication est non seulement de vous tenir informés de ce qui se passe dans les différentes facettes du projet de l’Ascension de la Terre, mais aussi pour galvaniser notre unité. Nous partageons une mission importante: la restauration de la Lumière sur Terre, afin qu’elle et tout sur elle puisse s’élever dans la liberté et la gloire. Nous partageons avec vous un lien indissoluble de famille, de service et d’amour.

En plus de nos chroniqueurs régulièrement vedette (Mère et Dieu le Père, Sananda, Ashtar, Archange Gabriel et Arcturien chef d’équipe), notre publication mettra en vedette de nombreux invités fascinants et convaincants, notamment:

Les Maîtres ascensionnés, le Conseil de la lumière, les anges et les archanges, les membres de la Fédération Galactique de Lumière, les Agarthiens de la Terre Intérieure, Terra (notre Terre), les émissaires Galactique de notre système solaire et d’autres systèmes, des représentants de nombreux autres royaumes et plus.

Souvent, nous allons inclure des fonctionnalités d’autres canaux et de Lumière afin de renforcer l’harmonie et l’union de notre service et des objectifs communs. J’ai beaucoup de surprises dans ma manche pour vous informer, vous étonner et vous ravir.

Nos chères canaux, Kathryn et Christine, vivent dans une telle manière qu’elles réalisent tout ce que nous demandons sans hésitation. Nous avons une relation étroite pleine de confiance et de compréhension. Nous parlons et rions ensemble tout au long de chaque jour. Elles se sont préparées et formées à ce rôle maintenant depuis de nombreuses vies – vous en avez fait de même. Plus tôt que vous ne le pensez, vous serez tous en mesure de communiquer directement avec nous. C’est un jour que nous avons attendu avec nostalgie, et ce jour arrivera avec un tel triomphe!

Je l’ai souvent dit «toute communication est pour l’Union». Ceci est notre souhait de partager ces moments de rencontre inévitables.

Gloire à notre Mère Père Dieu comme nous entrons dans cette prochaine phase du projet de la Terre: la pleine réalisation de la Nouvelle Terre et l’aube du Nouvel Âge d’Or.

Je suis votre frère,

Archange Michael

Tous Namaste.

Canalisé par Christine, New York, 19 Juillet 2015

Crédit photo: Griffith Observatory

 —————————————————————————–

© Kathryn E. May, PsyD. Permission vous est donnée de copier et partager librement ces messages, à condition qu’ils soient présentés dans leur intégralité, sans ajouts ou suppressions, et le crédit est donné à la chaîne (s) et sur le site, http://www.whoneedslight.org. 

Les enregistrements vocaux artificiels ne sont pas autorisés. 

Les traductions et transcriptions doivent être approuvées au cas par cas par l’auteur et le scribe.

Liens …

L’OMS a besoin de lumière?

« Qui a besoin de lumière? » est un livre du Dr Kathryn E. May,

approuvé par Mère Père Dieu et Sananda / Jésus – qu’ils ont appelé «Guide pour l’Ascension.» Manuel pour se libérer une fois et pour tous à partir de la matrice, étape-par-étape.

Qui a besoin de lumière est une mission. Il est un projet des êtres de lumière qui travaillent ensemble dans l’harmonie, la prospérité et la joie pour l’élévation de la Terre et tout ce qui est sur elle. Il est le mouvement de libération qui mène au Nouvel Age d’Or.

Qui a besoin de lumière? Nous tous! Nous sommes tous nés de la Lumière, conscients ou pas encore – nous sommes tous actuellement engagés dans un grand effort pour restaurer la Lumière, l’Amour et la Paix à surface de la Terre et de toute la galaxie. Dans cette entreprise courageuse et assurément réussie, nous recevons beaucoup de soutien et les conseils de notre bien aimée famille Galactique.

Commander « Qui a besoin de lumière » ou faire un don, afin que d’autres qui ne peuvent pas se permettre d’acheter le livre seront en mesure d’obtenir une copie. 

Dons acceptés avec reconnaissance, faites défiler vers le bas pour trouver le bouton de don – merci pour votre soutien! 

Site Web: http://www.whoneedslight.org/

chtiglobe

09/08 – LES TEMPS NOUVEAUX DE LA TERRE.PAR SAINT GERMAIN.

DEVENONS TOUS JOURNALISTES Relayez.

09/08/2015 à 13:03

09/08 – LES TEMPS NOUVEAUX DE LA TERRE.

PAR SAINT GERMAIN.

LES GRAINES DE LA PROSPÉRITÉ

APPORTENT L’ABONDANCE D’UN CHANGEMENT RÉÉL !

3 Août 2015

Les enregistrements vocaux artificiels ne sont pas autorisés par nos frères

Bonjour, chers Frères et Sœurs. Je suis ravi d’être de retour dans l’action, et vous parler grâce à notre bien-aimée Kathryn. Nous avons une longue et complice amitié, et je suis si heureux de vous rejoindre après avoir été «mis dans le placard», comme Kathryn l’avait décrété dans son interdiction très drôle de ne me donner la parole que lorsque la divulgation soit réelle. Je dis drôle parce que

– a) c’était mérité, dans un certain sens

– b) C’était la résolution parfaite à un problème insoluble temporairement, car nous étions absolument certain que les «Fonds de prospérité» étaient prêts à vous être distribués, un fait accompli, et pourtant, nous ne pouvions vraiment pas prévoir le jour où la distribution allait se dérouler.

Kathryn, comme moi, était lasse de toujours relayer les mêmes promesses et de ne rien voir venir et elle s’est fâchée et a décrété de ne plus faire suivre ces messages. La plupart de ceux qui les suivaient en ont conclu que tout cela était de la poudre aux yeux et ont délaissé les messages de Kathryn et ne relaient toujours pas. Mais en suivant ceci dans le cœur, il est facile de comprendre où est la vérité.

Il faut dire que pour nos frères le temps n’existe pas, il a été créé pour al terre.

Nous avons réalisé à propos de ce problème, au cours du temps, que nos efforts ont été bloqués encore et encore par la cabale, et pourtant pas définitivement bloqués, juste un peu retardés. Avec chaque retard, nous sommes devenus de plus en plus habile à la consolidation du système – le «gantelet», vous pourriez l’appeler, à travers lequel votre argent doit circuler. A chaque obstacle, nous avons appris plus sur ceux des ténèbres et sur leurs stratégies, et nous avons emmagasiné plus de preuves pour être utilisées en justice contre ceux qui voudraient essayer de gâcher votre transition vers le Nouvel Âge d’Or.

Pour ma part, je ne suis pas prêt à laisser nos éons de travail acharné être défaits par une poignée de fanfarons puissants et fauteurs de trouble, et j’étais pendant ce temps en bonne compagnie parmi nos frères. L’ensemble de la Société du Ciel a travaillé dans les coulisses avec nos alliés sur le terrain pour réviser notre stratégie, construire des affaires judiciaires et réparer des failles afin que les promesses que nous avons faites deviennent effectivement une réalité, et que les bénéfices reviennent vraiment aux plus démunis, aux plus humbles et aux organismes humanitaires les plus dévoués de la planète. Nous avons peaufiné ce que nous allons faire, et nous pouvons vraiment vous dire que les résultats vont être mieux de 1.000 %, avec plus de sécurité et de plaisir que nous aurions pu espérer il y a un an.

Donc, vous voyez, nous avançons sur tous les fronts. Vous élevez vos fréquences chaque jour, et en réponse, nous avons de plus en plus la dispense de Mère et Père de co-créer avec vous pour faire une transition plus douce, plus progressive et plus joyeuse que nous aurions pu espérer au cours des dernières années. Vous pouvez sentir les énergies se déplacer plus rapidement. Le pouvez-vous? Le temps s’est comprimé; vous pouvez voir les dimensions plus élevées dans la couleur des feuilles sur les arbres, dans les vents doux et les jours doux quand tout semble plus luxueux, paisible et sur le bord de l’attente.

Lorsque vous écoutez les bruits de la nuit, notez les oiseaux vous appelant, comme ils le font ici de la fenêtre de chez Kathryn. Un merle à ailes rouges crie «merci pour la nourriture» qui lui a permis d’élever son oisillon, maintenant sur la bonne voie. Tout au long du printemps, il est venu à sa fenêtre et a appelé bruyamment si le chargeur nécessitait un remplissage, et ses nombreuses espèces d’amis d’oiseaux venus célébrer l’abondance quand elle a répondu immédiatement avec des mangeoires débordantes – assez pour tout le monde, même pour les écureuils et les tamias qui mangeaient ensembles sur le terrain avec les cardinaux rouges lumineux et les colombes qui roucoulaient. Ici tout sent l’abondante en raison des hautes fréquences du jardin au pied de la Montagne de Cristal.

J’espère que vous ressentez tous cette abondance qui coule sur le vent à travers la planète. C’est un temps de restauration, de renouvellement et de nouvelle vie pour ceux qui sont accordés aux vents du changement.

Maintenant, je tiens à mettre l’accent sur ce message sur un autre type de graines de prospérité – des graines qui doivent vous fournir des énergies différentes – la source de votre alimentation. Je me souviens à ce sujet d’une présence étrange dans le jardin juste à l’extérieur de la fenêtre de Kathryn. Dans la parcelle où elle avait planté quelques plants de tomates, le haut du compost contenait apparemment quelques graines de courge, qui se transformèrent en magnifiques plantes. Maintenant que les plantes ont mûri, la vérité émerge: les plantes ne sont que des fleurs mâles, pas de fleurs femelles et donc pas de courges. Celles-ci étaient censées être des courges organiques, et donc pas génétiquement modifiées, pourrait-on penser – une abomination par rapport aux normes de la nature – des plantes qui ne peuvent pas se reproduire. Qui d’autre que ceux des ténèbres auraient pensé à une telle absurdité, une énergie mâle sans fécondité féminine?

Alors que beaucoup d’entre vous vaquaient à leur vie quotidienne, en accordant peu ou pas d’attention aux sources de leur approvisionnement alimentaire, la cabale a fait son chemin. Leur but est la destruction, défaire et changer l’état naturel des choses que la Mère et le Père a créées, et laisser derrière eux des dommages insondable. Toute personne qui a mis un haricot dans le sol et l’a vu grandir sait que tout haricot que vous acquérez, à maturité, doit être une graine viable pour générer d’autres plantes de sa propre espèce. Mais la cabale a décidé de changer toutes les plantes sur la Terre pour répondre à sa demande de profits et mettre fin à l’abondance naturelle.

Toute plante comestible qui ne peut pas se reproduire naturellement est une menace pour la survie de l’humanité, parce que ce traitement peut se propager à d’autres plantes de la même espèce, ce qui rend les plantes voisines stériles. Est-il raisonnable de penser accepter une situation dans laquelle tous les aliments que vous mangez seraient programmés se suicider à la fin d’une saison de croissance, tandis que les vendeurs et les bricoleurs de laboratoire qui les produisent en auraient grassement profité? Pour rendre les choses encore plus claires, -ne serait-il pas judicieux d’adopter des lois pour rendre illégal cette pratique et ainsi sauver les semences de vos propres plantes qui ne se suicideraient pas, mais continueraient à produire de la nourriture pour votre famille et les autres générations à venir?

Serait-il logique de nourrir ces plantes suicidaires pour nourrir les animaux que l’on vous encourage à manger, ainsi que les tendances suicidaires qu’ils ont ingérés? Et que dire de vos enfants, qui deviennent plus émotionnellement instable avec chaque repas? Est-ce le prix que vous êtes prêt à payer pour « la nourriture pas cher? » ce n’est pas de la nourriture, très chers, c’est une abomination à basse fréquence se faisant passer pour de la nourriture. Maintenant je vous demande. Est-ce l’«abondance» que vous espériez quand vous avez prié pour la fin de la famine pour l’humanité? Vous pouvez la manger, mais ce n’est pas de la nourriture.

Maintenant, Bien-aimés, j’ai une merveilleuse surprise pour vous. Beaucoup d’entre vous savent que je suis venu m’incarner ici dans le passé au service de la Mère et de Dieu le Père pour créer de grands entrepôts de richesse sous la forme d’or, de diamants et d’autres métaux précieux et bijoux pour le bénéfice de l’humanité. Le temps est venu maintenant de libérer la grande richesse que nous avons caché pour en bénéficier sans la menace qu’elle serait volée par les mêmes qui ont volé votre droit d’aînesse – dessein originel de la nature, qui a été conçu selon l’intention de Dieu qu’aucun de leurs enfants ne devrait jamais souffrir de la faim. Vous voyez, les graines sont la source de nourriture, d’abondance, le bien-être et la prospérité beaucoup plus que de l’argent.

Nous arrivons maintenant à la réponse à vos prières pour l’abondance, vous n’avez pas prié juste pour l’argent, n’est ce pas? Vous avez prié pour la Paix, et la fin de l’esclavage – même les formes d’esclavage dont vous n’étiez pas entièrement au courant, comme l’esclavage du système de crédit et de la dette qui vous laissent épuisés par les « marchés libres » compétitifs. Vous ne saviez pas que vous aviez accepté une vie de travail dans laquelle à tout moment votre travail pourrait être expédié vers de lointains rivages.

Vous n’envisagiez pas un environnement de bureau où vos collègues seraient tous une menace pour la survie de votre famille parce que les emplois sont en diminution tandis que les heures sont en expansion. Dans ce contexte, seuls les travailleurs jeunes et célibataires peuvent prospérer parce qu’ils ont encore de l’énergie à la concurrence. Un véritable lien affectif à une famille est devenu insoutenable pour un professionnel travaillant dur.

Et maintenant, vous constaterez que pendant que vous essayez de rester à flot, votre approvisionnement en nourriture et toute l’eau que vous buvez a été volé sous votre nez.

S’ils nous coupent l’approvisionnement, nous nous retrouvons sans nourriture et sans eau très rapidement. Et nous n’avons rein vu venir !

Nous sommes bénis, Bien-aimés, notre Société du Ciel ne vit pas seulement l’esclavage de la dette effroyable à la quelle l’humanité faisait face, ils ont également eu la prévoyance de me préparer à venir sur Terre avec une mission très complète – aider à sauvegarder les ressources qui libéreraient non seulement nos bien-aimés humains de l’esclavage économique, mais également restaurer l’approvisionnement alimentaire.

Avec d’autres grands maîtres et des anges qui sont venus ici pour me rejoindre dans le grand projet de fournir de quoi se nourrir à nos frères et sœurs des générations à venir, je fus chargé de préserver ces richesses qui apporteraient la véritable abondance. Nous ne stockons pas les richesses qui ne feraient que donner du plaisir pour ceux qui contrôlaient l’approvisionnement en denrées alimentaires qui sont une garantie de survie. Elles auraient abouties dans les mains de la cabale si nous avions négligé toutes les ressources naturelles qu’ils ont tenté de voler. Nous allons vous apporter les moyens par lesquels l’humanité ne va pas seulement survivre, mais prospérer, car bien sûr, vous ne pouvez pas manger de l’or.

Dans nos grands entrepôts de richesses, nous avons placé les plus grands trésors de tous – d’énormes référentiels de graines, non frelatées, pures, des plantes de votre patrimoine – les ancêtres robustes des imitations que vous avez pris l’habitude d’utiliser. Les boissons, les légumes et les fruits insipides que vous utilisez sont un autre type de pauvreté. Ils augmentent plutôt que de satisfaire votre faim qui a soif de vrai la nourriture; ils sont un substitut dérisoire à une vraie générosité, le genre de bonté qui nourrit votre corps et votre âme. Chers Frères et Sœurs, nous ne vous aurions pas abandonné à ce manque, à cet appauvrissement.

Nous allons restaurer vos jardins et terres agricoles vers l’abondance et des aliments sains et nutritifs qui étaient la vraie générosité de la Terre avant que les «puissants» aient tenté de tout réquisitionner. Pensez-y, mes amis! Vous aurez non seulement être en bonne santé! Vous serez riche! Votre bol sera vraiment trop-plein avec tout ce dont pourriez avoir besoins dont vous rêviez. Vous partagerez cette générosité comme jamais de mémoire d’homme. Vos vrais désirs seront en effet devenus réalité. Personne n’aura faim. Aucun enfant n’ira se coucher le ventre vide. Aucun ancien ne connaitra la peine de ne pas pouvoir nourrir ses enfants, et les jeunes gens seront curieux de profiter avec joie de leur sagesse et seront ravis de prendre soin de leurs besoins. La générosité est contagieuse.

Un nouveau jour est vraiment à portée de main maintenant, Famille très Chère à mon cœur. Le moment pour lequel j’ai travaillé et que j’ai tant attendu est arrivé. Je me délecte dans la joie de voir de plus en plus d’espoir, de lumière et l’éveil de l’amour sans bornes augmenter sur la planète Terre.

Je vais être ici avec vous «demain», et nous allons danser dans les rues tandis que les musiciens et les enfants se réjouiront de la liberté et de l’abondance que la Nouvelle Terre nous apporte. Vous êtes «là» maintenant, mes chers amis. Laissez-nous vous dire le respect que nous éprouvons pour vous et pour toute la Création et remplir vos cœurs et vos esprits maintenant, et nous éveiller à la gloire de notre Père et Mère Dieu qu’ils ont en réserve pour nous.

Je suis votre Saint-Germain, et Je vous aime sans fin.

Transcrit par le Dr Kathryn E. May, New York 3 Août 2015

chtiglobe

09/08 – TEL AVIV A PARIS PLAGE LE 13 AOÛT !

DEVENONS TOUS JOURNALISTES Relayez.

09/08/2015 à 13:12

09/08 – TEL AVIV A PARIS PLAGE LE 13 AOÛT !

LA POLÉMIQUE ENFLE 

SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX ET CHEZ LES ÉLUS !

La Paix est à notre porte, il ne nous reste juste qu’à l’ouvrir. Marie 🙂

Le partenariat organisé par Paris Plages avec la station balnéaire israélienne Tel-Aviv déchaîne la colère de nombreux internautes, quelques jours après la mort d’un bébé palestinien brûlé vif par des terroristes israéliens dans le nord de la Cisjordanie.*

Voilà trois semaines que Paris a pris des airs de bords de mer.

Jeudi 13 août, la 14ème édition de Paris Plages consacrera une journée à Tel-Aviv, célèbre ville côtière israélienne, réputée notamment pour ses grandes plages de sable fin et sa vie nocturne.

Au programme: vente de spécialités locales, musique, activités sportives, et même une «Tel-Aviv Beach Party» avec un DJ. Mais quelques jours après la mort près de Naplouse d’un bébé palestinien de 18 mois, brûlé vif dans l’incendie de sa maison par des extrémistes juifs, ce partenariat fait grincer des dents sur les réseaux sociaux, comme le rapporte Le Parisien.

…Les publications, parfois très agressives, n’ont pas manqué de lier la politique conduite par le gouvernement de Benyamin Nétanyahou et les événements tragiques qui ont marqué la Cisjordanie ces derniers jours. L’annonce dans la matinée de la mort du père du bambin**, qui a succombé à ses blessures, aura sans doute contribué à relancer le débat.

De nombreux pro-palestiniens ont fait part de leur indignation, rejoints parfois par des figures de l’extrême droite. Une pétition pour l’annulation de l’événement a même été lancée ; samedi soir elle avait recueilli près de 600 signatures.

La Mairie tempère

La Mairie de Paris indique, toujours sur le site du Parisien, avoir «pris acte de l’agitation sur les réseaux sociaux». Elle précise qu’un dispositif particulier de sécurité sera mis en place avec la préfecture de Police de la ville, de manière à éviter tout incident. Le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVA) à également demandé depuis son site aux forces de l’ordre de prendre «toute disposition» nécessaire. Surtout, la municipalité appelle «à l’apaisement et à bien faire la part des choses.»

Une position que ne partage pas la conseillère de Paris Danielle Simonnet (Parti de Gauche). L’élue a dénoncé samedi «l’indécence» de cette opération et demandé à Anne Hidalgo, maire de Paris, de revoir la programmation. «Le cynisme de l’organisation d’une telle journée dans le cadre de Paris Plages atteint les sommets de l’indécence», affirme Danielle Simonnet dans un communiqué.

«Tout juste une année après les massacres sur la bande de Gaza par l’État et l’armée israélienne et alors que le gouvernement israélien intensifie sa politique de colonisation avec les drames que l’on connaît, la Ville de Paris ose organiser […] une journée mettant à l’honneur Tel-Aviv et ses ambiances festives à Paris Plages», déclare la responsable. «Aucun échange avec des Israéliens humanistes n’y est prévu, encore moins un débat sur la situation du peuple palestinien», déplore-t-elle.

Article du Figaro :

———————————————————————————–

Pour moi, c’est une belle occasion de rencontrer des frères d’Israël !

maintenant le but de cette manifestation n’est peut-être pas « honnête », mais à nous de retourner la situation pour en faire une bonne opportunité de rapprochement. Tout est en train de changer en coulisse, il ne faut pas rater le train et continuer toutes ces rancunes, ces a priori….

Je trouve que cette journée peut être prise comme une journée de préparation à la Paix Mondiale. Il ne faut pas confondre les peuples avec leurs dirigeants qui sont des chefs d’entreprises aux ordres de la cabale. J’ai un très bon ami israélien et il déplore aussi toutes ces atrocités, il en soufre. Alors, allons à la rencontre de nos frères. Nous même en temps que français ou Européens, américains…, sommes nous fier de ce qu’a fait Bush, Tony Blair, Merckel, Sarkozy…la liste est longue, et de ce que fait Hollande?. Toutes ces guerres, ces tortures, ces famines, cette souffrance au nom de pays qui sont censés apporter la pais, la « démocratie »…

Lors des rassemblements pour la Paix en Palestine à Paris, à la première manif un homme sur son char, criait dans son porte voix « mort aux juifs », j’ai essayé de lui expliquer que nous étions là pour la Paix, et au 3ème rassemblement, nous avons eu la joie d’assister au spectacle de palestiniens et d’israéliens s’embrassant chaleureusement. De belles âmes dans le cortège avaient changé les énergies. Ils étaient venu pour la bonne cause.

Arrêtons de toujours parler de «juifs» sans savoir qui ils sont. Ils ne le savent pas eux mêmes ! Nous, français, ne savons plus qui est Jésus. les cartes sont volontairement brouillées pour nous opposer. Soyons juste des FRÈRES. ***

———————————————————————————–

* Un bébé palestinien tué dans un incendie attribué à des extrémistes israéliens

Un enfant de 18 mois a été brûlé vif ce vendredi dans un incendie allumé par des colons israéliens en Cisjordanie. Benyamin Nétanyahou condamne «un acte terroriste».

Il va très bientôt être arrêté. Vois els messages de benjamin Fulford.

Un incendie criminel dans un village de Cisjordanie a provoqué dans la nuit de jeudi à vendredi la mort d’un bébé palestinien d’un an et demi. Selon des responsables des services de sécurité palestiniens, quatre colons israéliens auraient mis le feu à l’une des maisons situées à l’entrée de Kafr Douma, près de Naplouse. Brûlés et intoxiqués par les fumées, les parents de la petite victime, ainsi qu’un autre enfant moins gravement blessé, ont été transportés dans deux hôpitaux israéliens de Naplouse.

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a rapidement affirmé qu’il s’agissait «d’un acte terroriste en tout point», indiquant qu’il avait ordonné aux «forces de sécurité d’utiliser tous les moyens à leur disposition pour arrêter les meurtriers et les traduire en justice». Des engagements qu’il a réitérés lors d’un rare appel téléphonique au président palestinien Mahmoud Abbas.

Nétanyahou est un hypocrite, un assassin qui est venu faire sa campagne publicitaire à Paris lors des événements de janvier qu’il a lui même provoqué. Il avait comme but d’appeler les juifs de France à aller vivre en Israël afin de coloniser d’autres territoires. ***

Néanmoins, l’Autorité palestinienne a dit tenir son gouvernement «entièrement responsable» de la mort d’Ali Dawabcheh, 18 mois, à cause de «l’impunité» qu’il accorde selon elle aux «colons» que les Palestiniens ont accusés de ce crime. Mahmoud Abbas a même déclaré qu’Israël devrait répondre de ce «crime de guerre» devant la Cour pénale internationale, tandis que des groupes menaçaient de «riposter» et que des milliers de manifestants réclamaient «vengeance» à Gaza et en Cisjordanie où au moins un Palestinien a été blessé par balle. La direction palestinienne se réunira en début de soirée: «On ne peut dissocier cette attaque barbare» d’un «gouvernement qui représente une coalition pour la colonisation et l’apartheid», a dit Saëb Erakat, numéro deux de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP).

«Le meurtre du bébé palestinien est un acte terroriste […] nous ne permettrons pas à des terroristes de porter atteinte à la vie de Palestiniens», a également déclaré dans un communiqué le ministre de la Défense Moshé Yaalon.

Avant de prendre la fuite, les assaillants ont tagué sur un mur plusieurs slogans en hébreu: «prix à payer», «vengeance» ou encore «longue vie au messie», rapporte i24 news. Depuis des années, des activistes d’extrême droite ou des colons se livrent en Israël et dans les Territoires palestiniens, sous le label du «prix à payer», à des agressions et des actes de vandalisme contre des Palestiniens et des Arabes israéliens, des lieux de culte musulmans et chrétiens, ou même des soldats israéliens.

L’Organisation de libération de la Palestine (OLP) a fait savoir que le gouvernement israélien était tenu pour «entièrement responsable» de la mort de l’enfant. Saëb Erakat, numéro deux de l’OLP, a estimé que «cette attaque barbare» ne pouvait être dissociée de «l’impunité» accordée aux colons israéliens par le gouvernement de Nétanyahou.

Le bébé a péri dans l’attaque, alors que sa mère Riham, 26 ans, son père Saad et son frère Ahmed, quatre ans, grièvement atteints se débattaient entre la vie et la mort dans un hôpital israélien, selon des médecins. Un quatrième blessé, une fillette selon certaines sources, était également hospitalisée.

———

** Le père du bébé palestinien brûlé vif est décédé

Saad Dawabcheh, le père du bébé palestinien brûlé vif il y a une semaine par des extrémistes juifs, a succombé à ses blessures dans l’hôpital israélien où il avait été admis, a annoncé samedi un responsable palestinien.

Ghassan Daghlas, responsable au sein de l’Autorité palestinienne pour le nord de la Cisjordanie occupée où se trouve Douma, le village où la maison de la famille Dawabcheh a été incendiée, a ajouté qu’autorités palestiniennes et israéliennes étaient en contact pour organiser le transfert de son corps pour des funérailles prévues dans la journée.

« Saad Dawabcheh est mort et des préparatifs sont en cours pour tenir ses funérailles à Naplouse », la grande ville proche de Douma, a affirmé à l’AFP ce responsable chargé du dossier de la colonisation dans le nord de la Cisjordanie. Les Palestiniens accusent des colons d’avoir mené cette attaque, que les dirigeants israéliens unanimes ont qualifiée de « terrorisme », un qualificatif extrêmement rarement utilisé par l’Etat hébreu lors d’attaques contre des Palestiniens.

La famille Dawabcheh à Douma a également confirmé ce décès, une semaine après une attaque qui a provoqué une vive émotion dans les Territoires occupés, à l’étranger et en Israël.

—————————————

Des extrémistes juifs attaquent une autre maison palestinienne (médias arabes)

Décidées à juger les auteurs de l’attaque, les autorités israéliennes ont placé, pour la première fois depuis des années, un extrémiste juif en détention administrative. Ce régime qui permet d’incarcérer des suspects sans inculpation et pour une période de six mois renouvelable indéfiniment.

L’article :

http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/81331-150808-israel-le-pere-du-bebe-palestinien-brule-vif-succombe-a-ses-blessures

J’ai choisi cet article parce les commentaires sont « intéressants ».

—————————————

*** D’anciens articles sur le sionisme et sur le «peuple juif».

L’EFFARANTE HISTOIRE DU SIONISME

http://vol370.blogspot.fr/2014/08/0407-leffarante-histoire-du-sionisme.html

LES SIONISTES ANTISÉMITES 

Il n’y a pas de pires antisémites que les sionistes !

http://vol370.blogspot.fr/2014/08/0407-les-sionistes-antisemites-il-ny.html

Comment le peuple juif fut inventé par Shlomo Sand, professeur d’histoire à l’université de Tel Aviv Sivan 

http://vol370.blogspot.fr/2014/12/0412-lhistoire-est-inventee-suite-pour.html

LE SIONISME ET L’ANTISÉMITISME. 

L’accord Haavara signé en août 1933 entre les plus hautes autorités sionistes et nazies.

http://vol370.blogspot.fr/2015/02/0902-le-sionisme-et-l-antisemitisme.html

———————-

****

Le jeudi 13 août, Tel Aviv débarque sur les quais de Seine entre le pont d’Arcole et le pont Notre Dame.

Plus besoin de prendre l’avion pour profiter du bruit des matkot (raquettes de plage israéliennes), « Tel Aviv sur Seine » permet le dépaysement le plus total.

L’événement commencera à 10 heure et mettra à la disposition des participants des activités purement « telaviviennes » comme l’initiation aux matkot (citées précédemment).

De la musique locale sera jouée et des dégustations de spécialités israéliennes grâce à l’installation de Food Truck raviront les gourmets et les gourmands.

À partir de 19h, une « Tel Aviv Beach Party » sera organisée en présence d’un DJ.

chtiglobe

10/08 – DOUBLES, CLONES & ALIÈNES.

DEVENONS TOUS JOURNALISTES Relayez.

10/08/2015 à 08:06

10/08 – DOUBLES, CLONES & ALIÈNES.

2ème partie. 

Faire croître des fœtus dans une Matrice Artificielle. 

L’entreprise étonnante qui est poursuivie par la science depuis les années 1930 est l’élaboration d’un utérus artificiel. Une telle réussite permettrait de poursuivre la croissance in utéro de fœtus prématurés qui n’auraient pas pu terminer leur croissance utérine naturelle pour une raison quelconque – accident d’auto, accouchement prématuré forcé, etc. ; mais la technologie a d’autres applications.

La recherche a commencé dans le monde entier pour dupliquer du placenta humain et la machinerie d’assistance qui alimenterait le fœtus en sang oxygéné alors qu’il serait suspendu dans un incubateur contenant du liquide amniotique porté à la température du corps humain. Alors que la technologie et les connaissances scientifiques mûrissaient, on menait des expériences avec des fœtus animaux et humains.

Dans les années 1960, des recherches ont été menés dans l’Hôpital du King’s College de Londres en utilisant un prototype d’utérus conçu sur le modèle de la machine cardio-pulmonaire. Un fœtus humain de 26 semaines a pu être conservé vivant pendant cinq heures en bonne santé, selon le rapport. De plus, une expérience a été menée à l’Ecole de Médecine de l’Université Stanford utilisant un fœtus humain vivant, en surveillant sa survie dans un utérus artificiel par l’intermédiaire d’une respiration cutanée (oxygène passant par la peau à partir d’un liquide sous haute pression qui l’entourait). Le montage photographique (pris en 1965 par Fritz Goro) montre une main réglant une valve pour ajuster le niveau des nutriments. 

Une formulation pour un placenta artificiel a été finalement développée et testée en faisant croître des fœtus de porc. Durant les années 1960, l’Académie russe des Sciences Médicales a dissimulé qu’elle avait obtenu de remarquables réussites après plusieurs années de recherches sur l’utérus artificiel. Les découvertes des Russes n’ont jamais été publiées.

  

Un article paru dans le New Scientist sous le titre «Le Développement de la Perfection» a noté qu’un fœtus de six semaines avait pu être transféré dans une machine d’utérus artificiel et amené à maturité. Et que lorsque la technologie aurait atteint le stade d’utilisation, une usine à bébés totalement automatisée produisant des milliers de bébés par jour pourrait être construite. Même l’écrivain de science-fiction Isaac Asimov était pleinement au courant des technologies avancées qui étaient développées en secret.

Des bébés arrivés à terme de neuf mois dans des utérus artificiels vivent probablement parmi nous et sont âgés entre une vingtaine et une quarantaine d’années.

Clones et Humains – Les différences :

La «force de vie naturelle» qui imprègne toute chose dans l’univers est appelée «Énergies de vie cosmiques-électromagnétiques». C’est cette force de vie qui donne la vie aux animaux, plantes, etc., et permet aux planètes de s’embellir elles-mêmes de différentes formes de vie de flore et de faune, etc. Et l’être humain est doté d’une Forme-spirituelle qui lui est infusée par cette force de vie. La Forme-spirituelle est ce qui fait de l’être humain une vie intelligente parce qu’il possède un stockage de mémoire extensible, la capacité à renaître, etc. et qu’il a la mission d’évoluer au cours de millions d’années et finalement de s’unir pour contribuer à l’expansion du Pouvoir Universel – l’Énergie Créatrice de tout ce qui existe.

Pour créer un clone de laboratoire il faut un point de départ et c’est une cellule ovulaire pour faire croître le corps hôte. La cellule ovulaire (ovule) utilisée pour des clones jetables provient d’animaux – c.à.d. de porcs, singes et autres formes animales. L’humain à cloner, le matériau (c.à.d. la peau, le sang, etc.) à partir duquel on doit collecter l’ADN, est préparé. L’ovule animal est préparé pour de l’ADN recombinant. L’ADN responsable de la forme du corps (organes, systèmes, etc.) dans l’ovule est isolé et enlevé – le processus est appelé énucléation. L’ADN humain est intégré et l’ovule est fécondé par des cellules du corps adulte (fécondation in vitro) avec l’addition de nutriments particuliers, etc. L’ovule fécondé hybride est alors implanté dans l’animal (en remplacement de la femme) pour «démarrer» la vie de l’ovule/fœtus grâce à l’énergie de vie électromagnétique présente dans la nature. Après plusieurs semaines dans l’animal le fœtus suffisamment formé est prélevé et transféré dans un utérus artificiel où il est alimenté et sa croissance accélérée au cours de plusieurs mois.

La gestation rapide des animaux … a été étudiée et les substances responsables identifiées et reproduites pour le processus de clonage. Après que le clone soit arrivé à maturité, il est maintenu en phase (hibernation) – une forme de sommeil induit similaire au coma pour ralentir les fonctions corporelles jusqu’à ce que l’unité soit prête à être utilisée après que la finition ait été faite en chambre.

Autre méthode qui permet de produire des clones très ressemblants.

Une autre méthode selon laquelle on peut procéder est la phase de création d’un clone hybride, au cours de laquelle l’ovule peut être modifié dans sa forme corporelle en modifiant les caractéristiques du visage en ne développant pas complètement les yeux, le nez, la bouche, etc. Lorsque le clone est prêt à l’emploi les caractéristiques faciales sont pleinement rétablies en injectant au clone de l’ADN de la personne pour achever la transformation à l’intérieur de l’équipement de la chambre. Cette méthode permet de produire des clones très ressemblants. (A l’avenir, les scientifiques découvriront comment utiliser les terminaisons nerveuses biologiques pour fusionner des répliques robotiques et des humains. Ces futurs humains, leur ADN sera modifié pour naître sans bras et sans jambes. La recherche se poursuit en secret dans ce domaine de la science à l’heure actuelle.)

Lorsqu’un clone adulte est prêt à l’emploi il est sorti de l’état de phase. Éveillé, il fera des signes de la main, se lèvera, produira des sons bizarres, etc. Ces comportements sont normaux, car le clone ne dispose d’aucune information mémorielle pour se coordonner, mais une fois que la mémoire holographique du cerveau de l’esprit d’origine sera transférée dans le clone, il se comportera et agira comme la personne originale, se souvenant des amis, de la famille, des informations générales, etc. Le clone est placé dans un équipement de chambre connecté aux entrées d’où l’information est transférée en lui, etc. Selon la mission, plusieurs clones de la même personne sont préparés et en attente d’utilisation, parce que des clones sont parfois neutralisés (c.à.d. assassinés ou capturés) par des forces adverses lors d’affrontements politiques au sein des gouvernements et des grandes entreprises. Les autres répliques non utilisées sont remises en état de phase jusqu’à ce qu’elles soient prêtes à être déployées. Avant que ces clones «en attente» ne soient utilisés, leur histoire mémorielle est mise à jour.

C’est ainsi que Kennedy et lady Die auraient été clonés lorsqu’il a été révélé qu’ils allaient être assassinés.

Rappelez-vous, même si ces créations humaines semblent humaines, elles ne sont pas humaines, mais animales. La science génétique utilisée pour créer ces humains artificiels permet à un ovule animal d’être modifié grâce à de l’ADN humain, de la même façon que quelqu’un endosse des costumes différents pour personnifier des rôles différents. Et tous les clones de laboratoire ne sont pas «démarrés», c.à.d. ne se voient pas insuffler la vie en utilisant des remplaçants animaux femelles, parce que des femmes humaines peuvent également servir à «démarrer» des clones adultes jetables. (Et pensez au nombre de remplaçantes humaines qui sont retenues contre leur gré pour continuer à faire fonctionner ce genre de production).

——————————

Amis journalistes, faite connaitre ces horreurs pour délivrer nos frères. Je sais que vous êtes très nombreux à lire ces informations, j’ai fait ce blog que pour vous au départ (j’avais 1.500 emails) et dès la première semaine vous avez suivi ces messages chaque jour, puis ça a augmenté et vous avez fait suivre dans des pays étrangers.

 Vous n’êtes pas tous achetés ?

Le Dr Udo Ulfkotte, journaliste allemand parle de la presse occidentale achetée

https://www.youtube.com/watch?v=09V4MyLOsXg

——————————

Si l’intention est de cloner une forme de vie extraterrestre pour la survie à long terme, ce clone utilisera un ovule féminin humain. Le clone aura une Forme spirituelle parce que l’ovule est humain et a été «démarré» dans un femme humaine. Et ce clone commencera sa vie comme un bébé et croîtra normalement jusqu’à l’âge adulte. 

(Les histoires qui circulaient dans les groupes OVNI sur des bébés hybrides au cours des années 1980 et 1990, etc., concernaient des créations faites par un groupe particulier d’extraterrestres qui avaient pour mission d’établir le prototype d’une société miniature disposant de ses propres langue, croyances et culture sous la supervision des créateurs-souverains (les Dieux des élites) de cette race humaine hybride vivant en secret. Dans ce cas des enfants d’apparence humaine terrestre (c.à.d. de type américain-caucasien) sont mélangés et élevés avec des enfants d’apparence aliène (et une des races ressemble exactement à celle qui est sur cette photo d’aliène – Dulce. On a identifié au moins deux types différents : un type de Gris, et un type nordique qui ressemble à une poupée. Tous créés par des scientifiques terrestres en grand secret). 

(The Coming Race – La Race à Venir – par le baron Edward Bulwer Lytton – la Race Vril : «Cela traite d’une race souterraine d’êtres évolués, maîtres de l’énergie du Vril – un pouvoir étrange capable aussi bien de guérir que de détruire – qui a l’intention de quitter son existence souterraine pour conquérir le monde. Mais le livre a été considéré par beaucoup comme un récit à peine déguisé d’une Sagesse Cachée, une théorie qui a attiré beaucoup de compagnons étranges comme l’auteur français Louis Jacolliot, l’explorateur polonais Ferdynand Ossendowski et Adolf Hitler.»)

(Auteur : la Race Vril (le Peuple de Shambala*) prévoit de remonter à la surface et remettre de l’ordre sur Terre dans un avenir indéterminé. 

Les Etats-Unis utiliseront-ils des armes nucléaires contre eux ? 

La Race Vril a plus de 50 000 ans et est hautement évoluée, si les Etats-Unis considèrent cette race comme un agresseur et un ennemi, ce serait une terrible erreur. Parce que la mission de la Race Vril dans un proche avenir est d’apporter la paix parmi les peuples de la surface. 

————————

Le voyage à Shamballa de Pierre Meurois

http://www.danielmeurois.com/fr/page37.html

————————

La Race Vril et la Race Hybride n’ont pas les mêmes maîtres. La similitude entre les deux est qu’ils partagent la même motivation. La Race Hybride est une copie récente ambitieuse de la conception des Élites (anciennes familles fortunées égoïstes – Rothschild, Rockefeller, Famille royale britannique, Trust familial Fondi, sociétés secrètes, Soros, Warren Buffet, Koch Brothers, etc.) pour se récréer comme une race de sauveurs afin de conquérir les peuples de la surface.)

(Une source d’un groupe différent qui a eu brièvement des contacts avec un des groupes secrets terrestres m’a dit qu’ils avaient prélevé tous ses ovules au début de son adolescence et qu’à l’âge adulte elle n’avait eu aucune envie d’avoir des enfants. Ce groupe terrestre secret disposait d’un centre de production privé de bébés humains où naissaient tous leurs enfants.)

La différence entre les plantes, les animaux … et un humain est que la personne humaine a une Forme spirituelle, alors que les autres n’en ont pas. La Forme spirituelle est ce qui confère à la forme de vie humaine son énergie, sa volonté, ses cycles de réincarnation, l’enregistrement de sa personnalité, etc., parce que la Forme spirituelle est en mission par l’intermédiaire de sa force de volonté pour être créative et inventive grâce à des idées qui influencent la personnalité en vivant, modifiant l’expérience de son environnement, dans un sens positif, neutre ou négatif. 

La vie animale a une mémoire consciente de nature instinctive basée sur sa conception de la survie et de l’embellissement de la nature. Cependant chez certains animaux leur schéma instinctif est plus développé. La «Forme spirituelle» n’est pas «l’Âme», et l’Âme n’est pas la Forme spirituelle. Comme il a été mentionné précédemment, la Forme spirituelle est un mécanisme de stockage mais sous une forme purement énergétique et est infusée avec la force de vie de la nature – l’énergie cosmique-électromagnétique ; alors que l’âme est développée par l’expérience de la vie de la personne. C’est ce qu’on peut appeler la «personnalité». Et la personnalité se voit transférée à un niveau cellulaire et devient une Force Fluide ou mémoire cellulaire dans le corps physique de la personne. C’est ce que voient les gens sous forme de fantôme après la mort de la personne. La Forme spirituelle est ancrée dans la zone de la fontanelle qui sépare les deux parties du cerveau et qui est unique en raison de «l’étincelle d’énergie» qu’y fait naître la Puissance Universelle par les mécanismes intégrés des régulations cosmiques et qui est en mission de connaissance-développement et ne peut pas être clonée.

Ni la Russie, ni la Grande-Bretagne ni les Etats-Unis ne disposent de la technologie pour créer un «cerveau artificiel» qui se comporte et fonctionne comme un cerveau humain. Cette technologie est à des milliers d’années de sa réalisation. Et un cerveau artificiel est une forme de conscience bio-organique qui est capable de développements similaires à la conscience de la personne humaine naturelle. Les scientifiques sont ceux qui donnent au cerveau artificiel des capacités créatives et inventives, et cela peut être modifié pour qu’il soit individuel, ou collectif. Ce genre de technologie de plasma du cerveau bio-organique est l’apanage de races intelligentes qui sont bien évoluées en termes de collectivité sociale, moralité et bonté supérieure. Tout comme il existe différents niveaux scolaires, il existe un degré d’évolution d’une planète. Il ne s’agit pas de «je», «moi», «Goldman Sachs», «Israël», les «Etats-Unis», la «Race blanche», etc., comme cela se pratique de façon égoïste sur la Terre. Il s’agit du bien-être du «nous».

Références – Liens : 

   [ Hibernation (Stasis) For Humans | Coma Mimicks The Appearance Of Death |

  Technique To Alter Human Mind | We Can Implant Entirely False Memories |

  Recombinant DNA | Injecting Human DNA Into A Pig Egg Cell | Human-Pig Embryo

  Accusation Provokes Debate | Scientists Genetically Modify Human Embryos | DNA

  | Human Cloning, Dr. Peter Beter – MP3 – Text | Lookalikes | Mind Control |

  People Who Have Been Cloned | Greek Mythology – Children Hatched From Eggs |

  Body Modification | Alcuin and Flutterby – Clones | Genetically Engineered

  Athletes – Coming Soon | World’s First Birth From Frozen Ovary ]

Restauration instantanée d’une expression faciale:

J’ai été informé par une source il y a très longtemps que la CIA travaillait sur des techniques de restauration faciale auto-activée. Le processus utilise un dispositif de stimulation musculaire électrique (EMS) avec un masque pourvu d’électrodes qui sont en contact avec les muscles faciaux, etc. Lorsque le dispositif de stimulation est activé, les muscles faciaux de la personne se contractent et se relâchent progressivement en fonction du cycle temporel programmé dans la machine. Le processus de réentraînement musculaire facial, une fois que les séances sont terminées, permet à la personne d’exprimer à volonté une configuration faciale différente et de la conserver pendant de courtes périodes pour tromper la surveillance visuelle. Les services de renseignement utilisent des personnes qui ont subi ce genre d’entraînement pour accomplir des missions d’espionnage qui demandent à ce qu’une personne entre dans un bâtiment sous une certaine identité (visage recomposé et vêtements) et en ressorte sous une autre (muscles faciaux relâchés et vêtements différents). La technologie est utilisée officiellement pour des traitements esthétiques du visage et du corps ; et dans des entraînements de force et des exercices pour les athlètes ; et comme outil de restauration thérapeutique.

Aliènes de fabrication humaine et Modifications corporelles

La diffusion radiophonique de la Guerre des Mondes d’après l’auteur H.G. Wells a été un tour de force orchestré par une première mouture des services de renseignement américain et britannique. 

——————————-

La guerre des mondes :

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Guerre_des_mondes

Le livre :

http://beq.ebooksgratuits.com/classiques/Wells_La_guerre_des_mondes.pdf

Le film :

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=56393.html

——————————-

Wells a été obligé par les Américains d’adapter son livre pour une émission radiophonique apparemment réaliste pour provoquer une grosse panique, des préoccupations et de la haine envers les envahisseurs extraterrestres, mais il ne voulait pas apparaître comme le messager et a suggéré Orson Welles pour faire le boulot. 

——————————-

La diffusion de la guerre des mondes à la radio fit paniquer les auditeurs :

http://www.anecdote-du-jour.com/la-diffusion-de-la-guerre-des-mondes-a-la-radio-fit-paniquer-des-auditeurs/

Orson Wells :

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=56393.html

http://www.anecdote-du-jour.com/la-diffusion-de-la-guerre-des-mondes-a-la-radio-fit-paniquer-des-auditeurs/

——————————-

Wells a été obligé par les Américains de garder le silence, sinon il se créerait des problèmes. Après la saga de la Guerre des Mondes, la publicité anti-extraterrestres (également qualifiée de «propagande») a continué avec des films hostiles aux extraterrestres avec le soutien financier des gouvernements et des pouvoirs militaires occidentaux pour instiller la peur des aliènes afin qu’elle coïncide avec le faux plan d’invasion de la Terre en cours.

——————————-

L’Arnaque Extraterrestre 

La Fausse Invasion Alien (Projet Blue Beam)

Ils nous ont préparé de longue date à travers leurs films. 

Il y a des OVNIs extraterrestres et des OVNIs de fabrication terrienne.

https://www.youtube.com/watch?v=-62Iwm63kVs

Qui est Cathy o Brian que l’on voie dans cette vidéo :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cathy_O%27Brien_

Conférence « Mind Control (contrôle mental) par Mark Phillips qui a sauvé Cathy

  1. https://www.youtube.com/watch?v=I11L1hw5Ucs
  2. https://www.youtube.com/watch?v=DO2a0_Z6oDE
  3. https://www.youtube.com/watch?v=lRLuNLKmR5M

Pour les nouveaux lecteurs :

Il est question de Cathy O Brian dans ces 2 anciens articles :

EISENHOWER et les EXTRATERRESTRES

L’arrière petite fille du Président Eisenhower, Laura Magdalene Eisenhower, révèle sur les aliens. La société occidentale d’aujourd’hui est une fraude massive

http://vol370.blogspot.fr/2014/07/1007-eisenhower-les-extraterrestres.html

ILS OSENT PARLER : DES VIDEOS EDIFIANTES

http://vol370.blogspot.fr/2014/05/1905-osent-parler-des-videos-edifiantes.html

——————————-

Les gouvernements et pouvoirs militaires occidentaux ont commencé très tôt à dissimuler leurs réalisations technologiques en utilisant de fausses histoires, où la désinformation est devenue crédible, alors que des évènements authentiques et réels étaient démentis et ridiculisés en public. Les Etats-Unis sont devenus le centre et le leader en matière de diffusion d’informations sur les aliènes. Toutes les histoires négatives sur les aliènes trouvent leur origine aux Etats-Unis. La diffusion d’informations est devenue plus intense à mesure que la communauté OVNI prenait de l’importance, à l’affût de nouvelles histoires et les agents de la CIA consciemment ou inconsciemment étaient là pour combler les vides. Pour alimenter le public en fausses informations et le préparer au grand plan d’invasion bidon des aliènes. Et Hollywood n’était pas loin pour alimenter un régime régulier de films anti-aliènes. Une source bien connue a dit qu’elle avait appris par des initiés d’Hollywood qu’ils recevaient souvent la visite de gens de la CIA qui leur fournissaient des sujets qu’ils aimeraient voir abordés dans des films pour le grand public – dans des films à grand spectacle et des séries télévisées.

Selon une source, une petite sélection de gens aux Etats-Unis et probablement dans d’autres pays ont subi des transformations permanentes à l’aide de la chirurgie plastique et d’injections d’ADN pour paraître aliènes ou avoir l’air de venir d’un autre monde. Et que ces faux individus aliènes entretenaient en secret des contacts en face à face en prétendant être d’authentiques aliènes et trompant des personnes sélectionnées dans la population (par exemple Travis Walton, Whitley Stieber, etc. ; et l’expérience OVNI de Carlos Diaz qui était le fait d’un groupe non-américain). Et que les types d’aliènes qui étaient testés comme prototypes à la Base de Dulce tiraient leur ADN de véritables cadavres d’extraterrestres que les Elites américaines (anciennes familles fortunées – Rothschild, Rockefeller, sociétés secrètes, etc. en liaison avec les trois branches du gouvernement) ont en leur possession. 

Font aussi partie du plan les enlèvement d’individus à des fins de programmation pour implanter dans leur esprit l’interaction avec des aliènes. (L’auteur de cet article ne prétend pas que tous les récits de contact sont faux, mais que la majorité le sont probablement, particulièrement ceux qui impliquent des aliènes belliqueux, l’enlèvement d’humains pour servir de nourriture, de mauvais Reptiliens, de mauvais Gris, etc., et qu’il n’y a rien de vrai dans la saga aliène des Draco. La source a révélé que l’espèce reptilienne d’apparence humanoïde est très minoritaire dans l’univers et que les histoires publiées aux Etats-Unis ne sont pas respectueuses de la vérité. L’histoire de la fausse invasion aliène faisait partie du Projet de la Base Souterraine de Dulce.)

Un autre phénomène intéressant est l’observation de créatures et d’animaux étranges, etc., dont l’un est le Chupacabra. Etant donné le modèle, il est prudent d’affirmer qu’il s’agit d’une création humaine issue d’un laboratoire secret impliqué dans la recherche génétique hybride aux Etats-Unis. L’animal a probablement été lâché dans la nature pour enregistrer la réaction du public – hystérie, peur, etc., afin de pouvoir procéder à des ajustements avant que le plan d’invasion aliène ne soit mis en œuvre.

Le plan d’invasion aliène

Les Rockefeller, les Rothschild et d’autres élites impliquées ont élaboré cette future invasion aliène en la contrôlant d’une manière très trompeuse par l’utilisation d’agents de l’armée et du gouvernement, assistés par des individus sous contrôle mental au corps modifié pour ressembler à des aliènes et des figurants vêtus de combinaisons d’apparence aliènes. Ce sont les Rockefeller qui sont à l’origine de l’hystérie des Gris aliènes qui a été popularisée aux Etats-Unis, alors que les Rothschild préparaient la sensation des aliènes reptiliens, et les deux types aliènes étaient programmés dans l’esprit du public par l’intermédiaire de divers médias OVNI – contacts, livres, conférences, etc. Le plan a commencé à gagner en popularité après les années 1970, lorsque des factions des élites ont fait des avancées dans des domaines de la science qui sont toujours cachées au public.

La CIA donnant des instructions à Hollywood pour produire des films terrifiants sur les aliènes devait aider à conditionner le public et à générer des profits. Et comme les films sont présentés comme de la science-fiction, les spectateurs sont prêts à ouvrir leurs esprits pour gober l’information. Lorsque les films sont discutés en public, les participants se rassurent en disant que n’est que du cinéma et qu’il n’y pas à s’en faire. Mais la CIA et d’autres qui sont à l’origine de l’opération diront, pas encore. Beaucoup de ces films sur les aliènes provoquent le cynisme parmi la population ; mais si l’on permet aux élites de réaliser leur plan d’invasion aliène, le public subira certainement un effondrement psychologique, parce que la science-fiction et la réalité vont se rejoindre, la population se remémorant des extraits de films et projetant ces scènes dans la réalité en créant toutes sortes de scénarios «et si» qui pourraient provoquer de terribles conséquences. L’invasion prévue devait être beaucoup plus spectaculaire que le complot terroriste du 11 septembre 2001. Le projet de la Base de Dulce a permis de concevoir le prototype du plan d’invasion aliène, mais il y a quelques années le plan a été annulé. Et le scénario de crise final qui décidera et modèlera le futur de l’humanité terrestre sera le «Terrorisme» et des annonces réitérées de catastrophes «d’Astéroïdes et de Météores» au cours des années qui nous séparent de 2050.

(MISE A JOUR : Le plan a été annulé : aux environs de l’an 2000, toutes les technologies nécessaires étaient en place pour créer un scénario de fausse invasion aliène sans que le public ne soupçonne jamais la réalité, parce que la population avait été tenue dans l’ignorance sur les progrès réalisés dans certaines technologies (hologrammes, propulsion électromagnétique, armes à rayonnement, transformations du corps, etc.)

Science-fiction

Le royaume de la science-fiction est un moyen pour la société d’expérimenter de futures possibilités sans subir le trauma associé à la réalité. Alors que beaucoup de spectateurs de films vont sortir en rigolant et en s’étant bien amusés, quelques-uns se demanderont quel est le message qui se cache derrière le film qu’il viennent de voir. Souvent lorsque vous voyez quelque chose qui vient d’Hollywood, c’est pour vous préparer à une éventuelle réalité. 

La compréhension du public de beaucoup d’éléments de la science-fiction et de la technologie retarde d’environ 50 à 100 ans sur ce qui se passe en secret, et les films sont le seul moyen dont dispose le public pour faire l’expérience d’évènements qui sont toujours classés top secret, mais évidemment dans un environnement fictif.

Le grand public est programmé depuis la naissance pour penser et se comporter selon des paradigmes limités. Ceux qui devront s’échapper de ces confinements sont les scientifiques, car leurs esprits devront explorer des voies différentes de faire les choses. Et ces différentes voies de l’avenir devenues réalisables sont présentées au grand public en étapes progressives.

Beaucoup d’écrivains de science-fiction du passé et d’aujourd’hui deviennent des prophètes de l’avenir.

Voici une liste de films de science-fiction produits par Hollywood au cours des années :

A l’aube du 6ème jour (The 6th Day – 2000) 

 Le film «A l’aube du 6ème jour» traite du clonage humain effectué en secret par une société dissimulant ses activités derrière le clonage des animaux de compagnie. (Auteur : c’est un des meilleurs films d’Hollywood jusqu’ici sur le sujet, parce qu’il montre le processus final de préparation du clone : les corps hôtes stockés, le processus de transformation pendant que le corps est toujours dans l’équipement de la chambre et la procédure de programmation mentale (utilisant la lumière monochromatique). Il s’agit du procédé de clonage qui a été financé par les Rothschild. La seule partie qui n’est pas montrée dans le film est la croissance des corps hôtes humains, qui est faite dans un environnement aquatique particulier).

Meurs un autre jour (Die Another Day – 2002)  

Le film de James Bond «Meurs un autre jour» aborde partiellement le sujet du changement d’identité en utilisant la méthode d’injection d’ADN faite en secret sur une île au large de Cuba. (Auteur : En réalité, un processus similaire est utilisé en secret pour créer des doubles de laboratoire).

La mouche (The Fly – 1986)

Le sujet du film est un scientifique qui voit son ADN humain remplacé par des gènes de mouche, provoquant ainsi une transformation du corps. 

The Island (2005)

«The Island» raconte l’histoire de clones humains qui grandissent à une vitesse supérieure à celle des humains normaux, et qui sont retenus captifs sur une île (holographique) jusqu’à ce que leur corps hôtes ou des parties de corps doivent être remplacés, après quoi ils sont déballés et déployés. (Auteur : Selon une source, quelque chose de similaire se passe en secret. La source affirme que des clones sont fabriqués dont les esprits ont été modifiés pour qu’ils combattent comme des robots jusqu’à la mort. Et que ces clones ne seront pas utilisés ouvertement dans les combats jusqu’au déclenchement des la Troisième Guerre Mondiale.) Le site web Wired.com a publié un article sur des expériences réalisées aux Etats-Unis en utilisant des drogues et autres techniques pour faire en sorte que les soldats veuillent se battre.

L’invasion des profanateurs de sépultures (Invasion of The Body Snatchers – deux versions de 1956 et de 1978)

Le film tourne autour d’une enquête que mène le médecin d’une petite ville sur des personnes de son entourage qui sont enlevées par des aliènes et remplacées par des répliques dénuées d’émotion. (Auteur : Ce film résume le scénario de collecte de doubles de laboratoire par des groupes secrets terrestres, mais ce ne sont pas des zombies comme les décrit le film, mais plutôt des personnes qui ont subi des modifications corporelles, changeant d’identité physique pour incarner quelqu’un d’autre.)

Scénarios d’invasion aliène de Troisième Guerre Mondiale – (La Guerre des Mondes de H.G. Wells) :

Le documentaire explore la fascination de l’humanité devant la possibilité de la vie sur Mars et la peur d’une invasion aliène – en commençant par le livre de 1896 «La Guerre des Mondes de H.G. Wells» jusqu’au programme de radio de 1938 d’Orson Welles qui a causé la panique de millions de personnes et a répandu une peur peu connue d’une invasion aliène dans le nord de l’état de New York en 1968.

L’effet Lazare (The Lazarus Effect – 2015) :

Le film raconte l’histoire d’un groupe de chercheurs qui réussissent l’impensable – ramener les morts à la vie. Après un essai réussi sur un animal décédé, les scientifiques dévoilent leur découverte. (Auteur : Le fait de ramener les morts à la vie a été une pratique secrète depuis les années 1960 et il existe quelques techniques pour y arriver. Il y a des rumeurs de pharaons égyptiens décédés qui ont été clonés, ainsi que de personnages bibliques. Et un des personnages cités est Moïse (qui a été assassiné par Josué et ses acolytes) qui est enterré à Moab, mais dont la tombe n’a jamais été officiellement découverte. Et certains croyants prétendent que le Dieu de la bible a emmené Moïse au ciel, et que son corps n’est donc pas sur Terre pour qu’on puise le récupérer à des fins de clonage.)

Piège en eaux profondes (Submerged – 2005)

L’argument du film est que des éléments terroristes ont infiltré le gouvernement de l’Uruguay en Amérique du Sud. Les terroristes opèrent pour le compte de multinationales et servent à manipuler le gouvernement. Le président et sa fiancée, etc., sont emmenés secrètement vers une installation de programmation mentale pour subir des imprégnations mentales (en utilisant de la lumière monochromatique). Lorsque la séance est terminée, ils retournent à leurs domiciles. Et une fois le temps venu, leur contrôle mental est activé pour accomplir ce qui est dans l’intérêt des multinationales. (Auteur : On m’a parlé de contrôle mental avant que je ne voie ce film. J’ai souvent regardé la chaîne de télévision Sci-Fi, et un jour, ils ont passé le film «Submerged» et j’ai allumé juste à temps au bout de 53 minutes de film pour voir le passage montrant la programmation mentale. Immédiatement certaines informations que m’avait données ma source sont apparues similaires à la scène du film. On m’a dit dans ce résumé : l’ancienne manière de fracturer l’esprit était d’utiliser la torture à des fins de désorientation. (Comme ce qui était pratiqué à la base américaine de Guantanamo Bay, etc.) Les hommes étaient violés à plusieurs reprises de façon annale, les femmes de façon annale et/ou vaginale. (J’ai rencontré une femme qu’il l’a subi. Référez-vous aux informations sur la guerre d’Irak et les militaires américains qui violaient des détenus irakiens à la prison d’Abou Ghraïb à Bagdad. D’autres formes de méthodes de choc étaient également utilisées.) Les abus sont répétés jusqu’à ce que la personne s’évanouisse – une forme de collapsus provoqué par le traumatisme. C’était l’ancienne méthode selon la source, mais une drogue a été développée pour atteindre le même résultat, malgré tout les anciennes méthodes de tortures physique continuaient d’être utilisées dans certaines installations (au Liban où Yasser Arafat a subi des séances de ce genre ; en Corée du Nord, etc.) 

Le film «Submerged» montre la nouvelle méthode où un médecin administre un sérum de vérité qui a été testé par les Nazis pour provoquer un collapsus mental – l’inconscience. (Dans les informations sur le terrorisme, notez que certains des détenus de Guantanamo se retrouvent dans le groupe de l’Etat Islamique (avec le bonjour de la CIA, NdT.) que combattent (apparemment) les Américains, les Britanniques et leurs alliés. 

Lorsque vous entendez des reportages parlant de «Sites de tortures / Sites secrets», renommez-les «Sites de programmation mentale». 

Et ensuite demandez-vous : ils programment ces gens à faire quoi ?) Une insertion dans la mémoire peut être faite en quelques minutes, mais pour l’enlever il faut des mois ou des années, en fonction de la profondeur de l’implantation des programmations mentales. Un exemple d’un individu qui a été programmé est fourni par «Jihadi John» de l’Etat Islamique 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jihadi_John

dont le vrai nom est Mohammed Emwazi.) 

http://www.parismatch.com/Actu/International/Bourreau-numero-un-de-Daech-Mohammed-Emwazi-Jihadi-John-720910

Déclaration de THOMAS CASTELLO à propos de la Base de Dulce – extrait :

«Les scientifiques reprogramment le cerveau humain et y implantent de fausses informations … Lorsque la personne se réveille, elle se «rappelle» la fausse information comme une information qui provient de son expérience de vie. Il n’y a aucun moyen pour que la personne apprenne la vérité. L’esprit humain «se rappelle» et croit absolument aux fausses données. Si vous essayez de les en informer, ils vous riront au nez ou se mettront en colère. Ils ne croient JAMAIS la vérité. Leur esprit oublie toujours l’expérience de reprogrammation … Si vous avez de la chance, vous serez reprogrammés et deviendrez un des innombrables espions de la Caste Dominante. 

Il ne faut pas chercher si loi. Si on essaie de dire la vérité à un accro de télé, il vous rie au nez.

Question : comment empêche-t-on les employés humains de parler de ce qui se passe à Dulce ? 

Réponse : les implants, les menaces envers leurs familles, le contrôle EM, la reprogrammation par des ELF (Fréquences ultra-basses) et les drogues, sont les méthodes les plus couramment utilisées.»

(En parlant de films-référence, voir «Total Recall» pour l’implantation de nouveaux souvenirs, NdT.)

   

Références – Liens:

   [ US Created ‘Global Torture Regime’ Through Foreign CIA Black Sites | Sy

  Hersh’s Allegations Of Military Child-Torture In Iraq | Abu Ghraib Inmates

  Testify To Abuse And Torture | US Breaches Human Rights Promises By Not

  Bringing CIA Torturers To Justice | Poland Pays Compensation To Ex-Inmates Of

  CIA Torture Sites On Its Territory]

Le clonage d’organes humains

Le clonage d’organes humains est apparu dans les nouvelles depuis l’an 2000, mais les connaissances sur la manière de les faire croître remontent aux années 1960.

En faisant un peu d’histoire, avant de cloner des organes, les chirurgiens faisaient des essais de transplantation d’organes en utilisant des primates depuis les années 1930. Dès 1837 a été pratiquée une greffe de cornée en utilisant une gazelle ; et en 1905 la première greffe de cornée humaine réussie a été pratiquée à la Clinique Oculaire Olomouc par Eduard Zirm en République Tchèque.

Dans les années 1970, les transplantations d’organes avaient fait des progrès, mais le problème était toujours le rejet de l’organe du donneur. Les scientifiques ont été assignés à la tâche de découvrir un sérum empêchant l’organe du donneur d’être rejeté par le receveur. Une de mes sources a noté qu’en 1977 des informations avaient émergé qu’un tel sérum, un antigène, avait été produit à partir de substances animales particulières découvertes dans les fœtus en utilisant la technologie de l’ADN recombinant. Les substances s’auto-élaborant à partir des cellules dans le sérum se combinent avec les cellules du corps du receveur si bien que l’organe du donneur est accepté. Beaucoup d’essais ont été menés en secret et le temps était venu pour mettre la découverte en pratique publiquement, selon la source. Et les scientifiques terrestres ont été encouragés à mettre en pratique la découverte pour sauver des vies par un groupe extraterrestre qui surveillait l’évolution de la Terre et avait remarqué que le temps était venu de faire bénéficier les gens de cette technologie.

L’organe transplanté est souvent rejeté parce que le corps du receveur est incapable d’intégrer les substances étrangères de l’organe parce que le système immunitaire du receveur est sur un mode défensif, et c’est pourquoi les substances auto-constructrices des cellules du sérum sont nécessaires pour permettre la fusion des cellules. L’organe du donneur humain comporte également ce qu’on appelle des «forces fluidiques», identifiées comme des «mémoires cellulaires», qui peuvent s’avérer nuisibles sur le long terme, car elles peuvent influence de façon positive ou négative le porteur de la transplantation en fonction de la puissance des forces fluidiques de l’organe. Cela se passe lorsque l’organe du donneur transfère sa mémoire dans le corps du receveur.

Après que les clones humains aient été déployés en secret à la fin des années 1970, au cours des années 1980 la recherche était bien engagée pour cloner des organes humains. Elle consistait essentiellement à découvrir le semis capable de faire croître des organes. Les cellules biologiques indifférenciées sont appelées cellules-souches, et se trouvent dans les cellules internes du blastocyste – un embryon de 3 à 5 jours. Les cellules internes génèrent l’ensemble du corps de l’organisme, y compris tous les nombreux types de cellules et organes spécialisés – tels que les reins, le cœur, les poumons et autres tissus. Mais les cellules-souches peuvent également être obtenues à partir du sang, de la peau, etc., de la personne. Une fois que les cellules-souches se développent en faisant apparaître des marqueurs-clé, par exemple des cellules initiales qui vont former le rein, un «semis» est créé. Ce dernier est ensuite cultivé puis implanté dans un animal aquatique – par exemple une raie pastenague ou une autre espèce de poisson. Les petits poissons sont utilisés pour porter de petits organes clonés tels que les reins, le cœur, les doigts, la main, les oreilles, etc. Des poissons plus gros sont utilisés pour porter de grandes parties du corps comme une jambe complète, un bras complet, etc. Les animaux aquatiques sont utilisés en raison de l’environnement fluide dans lequel ils vivent si bien que l’organe du corps flotte à l’intérieur d’eux et ne risque pas de se déformer lorsqu’’il grandit. (La technologie des cellules-souches est l’avenir de la médecine et de nombreuses maladies comme le diabète, le cancer et des maladies de la vieillesse comme l’arthrite pourront être soignées en permettant à des individus de vivre en bonne santé jusqu’à un âge avancé. Aujourd’hui le rajeunissement du corps humain grâce aux cellules-souches est pratiqué dans des cliniques privées dans le monde entier, mais seules les élites de la hiérarchie ont accès au plein potentiel de la thérapie. Au cours du processus de rajeunissement, du sang est prélevé au patient et les cellules-souches sont séparées. Les cellules-souches du patient sont ensuite «super-chargées» avec de jeunes cellules-souches et re-transférées dans leur corps. Quelques heures après la procédure, le corps du patient commence à se régénérer de lui-même.)

Après qu’une demande ait été adressée pour fournir l’organe nécessaire, l’animal aquatique est inséminé pour faire croître l’organe, doté d’une puce électronique et mis dans un réservoir en acier inoxydable, rempli de liquide, constitué de minéraux et d’autres nutriments, qui est plus dense que de l’eau salée. Les animaux aquatiques inséminés nagent ensuite dans le réservoir avec leurs appendices de morceaux de corps humains. A la fin de la période de gestation, l’animal aquatique est repéré grâce à la puce électronique et retiré du réservoir. L’organe qui y a été inséminé est maintenant pleinement développé et est prélevé. L’animal n’est pas éliminé mais inséminé à nouveau et le processus recommence. L’organe prélevé est transplanté au receveur et l’incision est refermée grâce à un dispositif ressemblant à un laser qui guérit la zone incisée sans laisser de cicatrice. La peau rapidement reformée est d’une couleur plus claire, mais la couleur de peau normale revient avec le temps.

Les organes clonés sont mieux adaptés parce qu’ils sont synchronisés pour s’adapter au corps du receveur et le problème des mémoires cellulaires ne se pose pas.

Malgré les histoires parues dans les médias affirmant que les progrès expérimentaux de la recherche sur les organes clonés prendront encore des années, en secret, ce n’est pas le cas, parce que d’ores et déjà la culture des organes du corps est faite en privé pour les élites de la hiérarchie. (Et des membres de niveau inférieur des élites qui n’ont pas accès à cette technologie ciblent des gens accusés de meurtre qui sont ensuite tués pour récupérer leurs organes. 

Ou ils hospitalisent de pauvres gens ou des personnes sans famille pour prendre un organe. 

Tel était le cas, selon la rumeur, de l’assassin Philip Markoff qui a tué plusieurs femmes il y a des années. Il est allé en prison et s’est finalement « suicidé ». Quant aux élites de la hiérarchie qui ne cessent de réaffirmer leur humble service à l’humanité, ce ne sont qu’une bande d’hypocrites égoïstes à l’extrême. Dans tous les pays où la guerre fait rage ou dans les pays surpeuplés, les pays occidentaux sont impliqués dans le trafic d’organes. 

Voir le bon Dr Koushner au Kosovo.

Par exemple, au Pakistan … un bon pourcentage de la population n’a qu’un rein, parce que l’autre a été vendu à des clients occidentaux pour de l’argent.) 

Certains organes clonés, et les connaissances pour les faire croître, ne sont pas encore parfaits en termes de durabilité. La fusion délicate (l’insémination et la croissance) du processus n’est pas encore capable de reproduire la longévité à un niveau cellulaire dans une matrice d’organe cloné. Par conséquent, il n’est pas rare par exemple qu’un receveur nécessite plusieurs transplantations cardiaques au cours de son existence normale. Mais la recherche continue d’essayer de résoudre le problème du mécanisme de la longévité. Référez-vous au film de science-fiction The Island.      

  Références – Liens:

   [ Harvesting Fetal Body Parts For Stem Cells | BioCareHospital Stem Cell

  Therapy – Anti-Aging | Grow Me a Heart? Scientists Create Cardiac Tissue From

  Stem Cells | SCIENTISTS GROW A HEART…IT BEATS! | Hibernation (Stasis) For

  Humans | Coma Mimicks The Appearance Of Death | Technique To Alter Human Mind

  | We Can Implant Entirely False Memories | Recombinant DNA | Injecting Human

  DNA Into A Pig Egg Cell | Human-Pig Embryo Accusation Provokes Debate |

  Scientists Genetically Modify Human Embryos | DNA | Human Cloning, Dr. Peter

  Beter – MP3 – Text | Lookalikes | Mind Control | People Who Have Been Cloned |

  Alcuin and Flutterby – Clones | Greek Mythology – Children Hatched From Eggs |

  Body Modification | Billy Meier | Alien Invasion | Science Fiction | Meet The

  Secretive Group That Runs The World | Scientists Make Custom-Made Body Parts

  Using Stem Cells | How to Fake An Alien Invasion | Washington University Maps

  Human Genome In Days ]

  

 FIN

Traduction du super Patrick qui a trouvé ce super article.

Publié par TBFWS (The Battle For World Supremacy), version 2.05

Du 8 août 2009 – Mis à jour le 17 avril 2015

http://battleforworld.tripod.com/articles/feat/feat_page1.html

chtiglobe

10/08 – DOUBLES, CLONES & ALIÈNES.

DEVENONS TOUS JOURNALISTES Relayez.

10/08/2015 à 08:06

10/08 – DOUBLES, CLONES & ALIÈNES.

1ère partie. 

Publié par TBFWS (The Battle For World Supremacy), version 2.05

L’importance des doubles humains est apparue très tôt lorsque la politique s’est compliquée au sein des élites dirigeantes (anciennes familles fortunées – Rothschild, Rockefeller, Famille royale britannique, Trust familial Fondi, sociétés secrètes, etc.). Toutes les parties prenantes ne cherchaient qu’à remplacer certaines personnes pour apporter les changements dans les milieux politiques permettant de créer des situations et des circonstances plus favorables à leurs projets.

Après la Deuxième Guerre Mondiale, la chirurgie esthétique faciale a été pratiquée par d’habiles chirurgiens et perfectionnée en secret. 

Les Soviétiques l’utilisaient pour créer des doubles de haut rang et ces doubles devaient passer des années à imiter les maniérismes, les comportements et les traits de caractère de la personne qu’ils devaient finalement remplacer. 

Et les Etats-Unis, l’Angleterre, etc. étaient eux-aussi impliqués dans les tours de passe-passe permis par la chirurgie faciale pour abuser le public et des membres de l’aristocratie. Mais le processus destiné à provoquer le changement avait ses limites, et au cours des décennies suivantes toutes les institutions scientifiques fondées par les élites ont cherché de nouveaux moyens de créer des répliques. 

Aux Etats-Unis, en Angleterre et en Europe la recherche a été particulièrement compartimentée pour en garantir le secret.

Injection d’ADN :

La première injection d’ADN connue du public (pour provoquer une transformation de forme et d’aspect) a été révélée en France, et utilisait des canards, selon Gordon Rattary Taylor, l’auteur du livre «La bombe à retardement biologique». La recherche originelle sur la manière de procéder a été classée après que des informations sur les résultats aient été publiées dans des journaux professionnels. Une autre série d’expériences a été entreprise par le même groupe, mais les résultats de la première tentative n’ont pas pu être reproduits, et les premières découvertes publiées ont été imputées au hasard*.

(Recherches controversées menées par J. Benoit et P. Leroy en 1956, NdT.)

http://www.vjf.cnrs.fr/histcnrs/archives-orales/lheritier.html

L’institut de recherche français à Strasbourg était financé par les Rothschild. Et selon les rapports de 1959 dont les biologistes avaient connaissance, trois généticiens français avaient utilisé deux espèces de canards, le Khaki Campbell et le Pékin Blanc, et avaient extrait l’ADN du Khaki Campbell pour injecter le matériel génétique au Pékin Blanc. Les généticiens espéraient que l’ADN injecté se transférerait aux rejetons du Pékin Blanc. Mais quelque chose d’étonnant s’est produit : les caractéristiques physiques du Pékin Blanc ont commencé à se modifier en celles du Khaki Campbell.

La famille Rockefeller a également financé des universités aux Etats-Unis qui manipulaient l’ADN. Sept ans après le rapport français, A.S. Fox et S.B. Yoon de l’Université du Wisconsin ont affirmé qu’ils étaient capables de provoquer d’authentiques transformations après avoir traité différentes espèces de drosophiles*. Ils ont cultivé de vrais rejetons jusqu’à sept générations avant que leur ADN étranger ne disparaisse.

*En fait les recherches sur les drosophiles ont été entreprises dès les années 30 aux Etats-Unis et reprises par des chercheurs français (G. Teissier et P. L’Héritier) à l’ENS (Ulm) à partir de 1933 (NdT.)

Après avoir pris connaissance des recherches de Fox et Yoon, le professeur soviétique Sergei Gershenson, chef du département de virologie à l’Académie des Sciences de l’Ukraine (Kiev) affirma qu’il avait traité des drosophiles avec de l’ADN extrait du thymus du veau trente ans auparavant et que ses recherches avaient été publiées en 1939. Son expérimentation avait produit une transformation stable dans les ailes et un petit segment du chromosome de la drosophile avait été également affecté. Gershenson a été surpris par les résultats et voulait poursuivre les expériences, mais peu après la Deuxième Guerre Mondiale avait éclaté et ses recherches ont été interrompues.

Clones de laboratoire et Doubles de laboratoire

En 1967, Lord Rothschild*, un physiologiste qui faisait mondialement autorité en matière de structure et d’action du spermatozoïde, annonça à l’Institut Weizmann des Sciences en Israël qu’il considérait le clonage humain comme étant à portée de main, et que le seul obstacle qu’il prévoyait était de nature éthique. Rothschild n’a pas précisé quel type de clonage il envisageait – de l’enfant intra-utérin ou âgé (adolescent ou adulte), mais le plus probable est qu’il se référait au clonage humain reproductif en manipulant l’ADN du sperme et de l’ovule.

*Il s’agit de Victor Rothschild (1910-1990), dont le nom fut cité – à raison – lors du procès des Cinq de Cambridge comme étant le cinquième homme des espions britanniques travaillant pour le KGB.

La première mention de clonage de laboratoire à l’âge adulte comme étant un fait avéré, émane du Dr. Peter Beter, par le biais de ses sources de renseignement et est enregistré dans sa série de lettres audio et d’interviews radio. Et le Dr. Beter a montré des photos de l’époque de clones humains déployés dans Washington D.C. Plusieurs années après la révélation de cette découverte, une source qui alimentait Beter en informations a confirmé ce que Beter avait dit, et en a révélé davantage. Beter a alors été averti de cesser de produire sa série de lettres audio et quelques années plus tard il a subi une attaque cardiaque et il est mort. La source a affirmé qu’elle avait emmené Beter voir un des présidents américains, Jimmy Carter, sous forme de clone à Washington D.C. à la morgue après qu’il ait rempli son rôle de doublure politique et soit décédé en raison de la détérioration de ses fonctions physiologiques. La source a affirmé que le clone ressemblait à une poupée et que le clonage adulte a été écarté parce que le processus était trop chronophage et que le produit fini avait une durée de vie limitée. Les clones adultes sont toujours utilisés de nos jours, oui, mais pas de manière aussi répandue que lors de leur premier déploiement à la fin des années 1970.

Les clones de laboratoire ont quasiment été retirés de la sphère politique quatre ans après leur premier déploiement en 1979, quand le groupe secret qui était à l’origine de ces automates biologiques futuristes a eu recours à une autre forme de production humaine qui était plus durable, appelée ‘double de laboratoire’, qui requiert des corps hôtes authentiquement humains. Et ces corps hôtes sont obtenus par des moyens clandestins pour éviter toute réaction outragée du public et tout scandale éthique.

Avec les clones de laboratoire les corps hôtes sont «élevés» et stockés pour un usage éventuel, alors que les doubles de laboratoire sont choisis parmi le public. Lors d’une telle opération, les gens sont portés disparu, ou ciblés dans des meurtres violents, reconnus coupables, condamnés et disparaissent après qu’on ait simulé leur mort.

Les doubles de laboratoire sont générés en utilisant l’injection d’ADN, au cours de laquelle l’ADN de la personne à copier est obtenue par prélèvement de sang, de peau, etc. et subit un processus de préparation pour le transfert dans un hôte différent. L’ADN du corps cible est détruit alors que l’ADN étranger est transféré, ce qui outrepasse totalement l’ADN originel du corps et commence à le transformer physiquement en l’espace de quelques heures.

(Référence : la déclaration de Thomas Castello à propos de la base de Dulce ; un extrait :

« … Garçons aux cheveux noirs entre cinq et neuf ans, hommes petits à moyens âgés de la mi-vingtaine à la mi-quarantaine. Mais, permettez-moi de souligner qu’il y avait TOUTES SORTES de gens détenus contre leur volonté dans la base de Dulce ! Les garçons (destinés à servir de doubles de laboratoire) ont la préférence parce qu’à cet âge ils grandissent rapidement, et que leur matériel atomique (ADN) est adaptable dans la chambre de transfert.»)

Comme mentionné préalablement, l’expérimentation de la transplantation de l’ADN dans un hôte différent a été testé depuis les années 1920, même si la réalité de la double hélice de l’ADN n’a été révélée publiquement que dans l’édition de septembre 1967 du National Geographic Magazine dans un article intitulé «LA NOUVELLE BIOLOGIE». La reconnaissance publique de cette théorie de longue date est devenue un fait et les biologistes étaient maintenant à la fois passionnés et perplexes à propos de cette nouvelle science et de ses possibles ramifications, parce qu’ils ont réalisé que les marqueurs ADN étaient comme des couleurs ou des blocs différents qui pouvaient être mélangés ou re-séquencés pour créer des variations et des similarités.

En 1997, j’ai été informé par une source que le premier clone humain non issu d’une matrice humaine avait vu le jour dans une société privée européenne, en secret, en Belgique, et que l’enfant avait quatre ans lorsque la nouvelle a transpiré. La source a dit que lorsque l’enfant a vieilli sa conscience a commencé à se détériorer et qu’il avait été maintenu en vie artificiellement par un équipement de soutien. Le projet belge financé par les élites (anciennes familles fortunées – Rothschild, Rockefeller, Trust familial Fondi, sociétés secrètes, etc.), selon la source, était destiné à parfaire la science pour faire grandir les humains du bébé à l’adulte, et que les connaissances ainsi obtenues seraient utilisées plus tard pour créer des clones de combat dépourvus d’émotions lors de futurs conflits militaires.

Mutilations du bétail :

Au début des années 1960, des reportages sur des mutilations du bétail ont commencé à surgir aux États-Unis, limités aux états de Pennsylvanie et du Kansas, et ont été considérés comme des incidents isolés. Vers le milieu des années 1970, l’étrange phénomène des mutilations du bétail s’est répandu dans les Amériques. Le public n’avait aucune idée de ce qui se cachait derrière ces mystérieux massacres du bétail. Le même phénomène a été constaté en Angleterre entre 1983 et 1993, et en Allemagne entre 1992 et 1998. Des rumeurs se sont répandues dans la communauté OVNI que des extraterrestres et leurs vaisseaux étaient impliqués ; et aujourd’hui encore la responsabilité du coupable présumé demeure la même.

Des animaux prédateurs sont également en cause dans la mort du bétail, et leurs méthodes (blessures de déchiquetage et de dépeçage, corps meurtris, etc.) pour tuer le bétail peuvent être identifiées par les enquêteurs compétents. Dans la mutilation du bétail faite par les prédateurs humains, les blessures sont plus précises et suivent certains schémas de prélèvement d’organes.

Les acolytes des Rothschild, les Bolcheviks américains, étaient à l’origine de la vague de mutilation de bétail qui a frappé les Amériques au milieu des années 1970. Les Bolcheviks américains utilisaient les méthodes des Rothschild pour générer des clones adultes, développés en France, qui exigeaient qu’on prélève certains organes pendant que le donneur (animal ou humain) était toujours conscient. Les biologistes dans la confidence, particulièrement ceux qui travaillaient sur des projets secrets du gouvernement, sont parfaitement au courant de cette pratique.

J’ai été informé d’un tel incident impliquant les Britanniques qui s’est produit dans les années 1960 pour prélever les reins de l’animal afin d’aider à créer des cultures de tissus riches en nutriments. Les animaux étaient capturés et mis en cage, puis leurs organes étaient prélevés alors qu’ils étaient toujours conscients. Des années après, les informations concernant le projet ont fait surface dans le public en causant un scandale et des répercussions, et on a nié que toute la procédure sur la façon dont les organes étaient prélevés, ait jamais existé.

Afin de ne pas refaire la même erreur, le groupe secret à l’origine des prélèvements utilisait à présent des technologies avancées et des lieux bien choisis pour collecter les organes, les tissus et le sang du bétail ; pour ensuite en accuser la cruauté des extraterrestres. Cela faisait partie des tactiques de la campagne de terreur du plan de l’invasion aliène, pour entretenir la peur des extraterrestres au sein du public.

Le 30 juin 2003, un scientifique israélien, le Dr. Tal Biron-Shental affirma, lors de la conférence de la Société Européenne de Reproduction Humaine et d’Embryologie, qu’ils avaient réussi à cultiver des follicules de production d’ovules prélevés sur des fœtus humains avortés, et que 70 bébés souris étaient nés en utilisant cette technique. En présentant sommairement ce processus, il a affirmé que les chercheurs prélevaient des échantillons d’ovules et les congelaient ; puis les décongelaient et les coupaient en tranches placées dans des coupelles contenant des produits chimiques favorisant la croissance (c.à.d. des hormones extraites de glandes et autres organes) et du «sang de veau» pendant quatre semaines. Lors de ce symposium certains experts étaient sceptiques à propos du fait que des fœtus avortés puissent être une source utilisable d’ovules humains, alors que d’autres prétendaient que c’était techniquement possible, mais que des préoccupations éthiques en faisaient une mauvaise solution.

La culture de cellules de tissus biologiques, de nutriments, etc. extraits ou cultivés à partir d’organes de bétail ou humains sont utilisés comme point de départ du processus de clonage. Thomas Castello, le responsable de la sécurité de la Base Souterraine de Dulce a confirmé que le phénomène de mutilation du bétail était de nature terrestre comme l’avait mentionné le Dr. Beter plus de trente ans auparavant. Le projet de la Base de Dulce était similaire au projet de Plum Island à New York et à l’île fictive du Docteur Moreau*. Néanmoins le projet de la Base de Dulce  … était plus avancé parce qu’il a combiné des découvertes accidentelles pour une exploration en profondeur dans le plus grand secret. 

Le projet était grandiose car il avait à l’esprit des idées de développements ultérieurs. Et certaines d’entre elles consistaient 

– à essayer de résoudre les problèmes du clonage humain, 

– de créer des espèces d’apparence aliène, 

– de créer des catégories d’espèces humanoïdes, 

– la programmation mentale, 

– la propulsion antigravitationnelle, etc. 

Et le projet consistait à préparer le plan directeur d’une fausse invasion aliène de la Terre.

*L’île du docteur Moreau est un roman de H.G. Wells 

Auteur par ailleurs de  

– la Guerre des Mondes

– l’Homme invisible

– la Machine à explorer le temps.

Ce n’est pas un hasard que Wells ait écrit sur autant de thèmes de la cabale, car il gravitait dans les milieux «fabians» (l’idéologie socialiste de la cabale).

Les Doubles Naturels

Les sosies ou doubles naturels sont une réalité mystificatrice de la nature. On prétend qu’un pourcentage de la population peut découvrir une image proche ou similaire d’elle-même parmi la population. Les communautés du renseignement sont toujours activement à la recherche de sosies de personnages importants, juste au cas où quelque chose arriverait à la personne originale, alors le sosie pourrait être utilisé pendant un certain temps. Avant la fin des années 1970, l’utilisation de sosies posait problème, parce que la seule chose qu’on leur demandait était d’apparaître à la place de l’original, mais quand il s’agissait d’interagir avec le public, etc., leur prestation était souvent médiocre parce qu’ils n’avaient pas la mémoire de la personne originale. Dans des situations telles que des prestations publiques, des assistants compétents s’étaient fait une spécialité de connaître l’essentiel de ce que l’original était censé savoir. Ces assistants se tenaient directement à côté des sosies et chuchotaient à leur oreille lorsqu’ils étaient à court d’inspiration. Une fois que les sosies apparaissaient sous les feux des projecteurs cela créait également des problèmes pour eux parce que dès lors ils en savaient trop, particulièrement s’ils étaient utilisés brièvement et qu’ils devaient terminer leur carrière dans des accidents prémédités.

Inconnu du grand public des lecteurs, il y a le cas de Billy Meier, et les extraterrestres Pléiadiens avec lesquels il est en contact, lui ont révélé que la légende de la personne depuis longtemps décédée de Saint Germain en France avait été gardée vivace en utilisant des doubles naturels après sa mort. Ces sosies ont été utilisés pendant de nombreuses années par la secte secrète des Rose-Croix (c.à.d. l’Ordre Germanique des Rose-Croix, en allemand Rosenkreutz d’après son fondateur mythique Christian Rosenkreutz) pour perpétuer la légende de Saint Germain. Les souvenirs de l’histoire de Saint Germain ont été transférés à des sosies en utilisant l’hypnose et on leur a également enseigné ses tours de passe-passe. Des écrits sur cette mystérieuse histoire prétendent qu’il avait découvert l’élixir de longue vie et qu’il avait vécu pendant 2000 ans. Mais l’élixir n’était rien d’autre qu’une recette d’un mélange d’herbes euphorisantes et de produits chimiques qui lui avait été donné par la secte des Rose-Croix, et c’est ainsi que sa longue vie a été due à une série de doubles humains naturels. Le véritable Saint Germain est mort à l’âge de 73 (ou 93) ans. Et aujourd’hui le culte du New Age a créé autour de lui une fausse légende ostentatoire de Maître Ascensionné, alors qu’ils auraient dû la corriger en Maître Ascensionné des Rose-Croix allemands*.

*Allégation douteuse, car le Saint Germain historique n’a rien de spécifiquement allemand (ni par sa naissance – hongroise – ni par son éducation – à Florence –  ni par ses voyages en Orient – ni par son champ d’action – l’Europe entière et principalement la France) et n’est pas spécifiquement lié aux Rose-Croix. (NdT.) D’accord avec toi Patrick, j’ai eu la même réaction.

Esprit / Conscience / Personnalité Vivante Artificielle

Au début des années 1990, un laboratoire russe en Sibérie a découvert comment créer un esprit/conscience/personnalité vivant artificiel qui peut être intégré dans l’esprit d’un individu sans qu’il en ait conscience, alors que cette personnalité agit comme un espion, sa vision et son audition étant enregistrées sur le site de surveillance d’un laboratoire russe distant. Cette découverte de leurs scientifiques a diminué l’importance du déploiement de clones et de doubles de laboratoire de personnages haut-placés dans le gouvernement. La Russie est le seul pays à disposer de cette technologie.

Programmation mentale :

Sous le règne des Nazis en Allemagne, on a financé les recherches pour développer des techniques de contrôle mental. A partir de ces recherches, les Etats-Unis et l’Angleterre ont développé dans les années 1970 la méthode consistant à utiliser un dispositif de quelques millivolts pour transmettre des ondes de fréquence dans le cerveau afin d’y injecter des pensées et des traits de caractère. Cette méthode de programmation du cerveau crée un résultat comportant des lacunes. Plus tard, cette technologie a été améliorée pour permettre dans une certaine mesure l’enregistrement de la mémoire, mais le problème des lacunes est resté parce que l’enregistrement en profondeur ou 3D n’était pas encore possible. Néanmoins la technologie s’est avérée très utile pour les Rockefeller et les Rothschild en termes de programmation mentale des humains. Au cours de la phase d’essai, beaucoup d’humains enlevés sont devenus fous, ont subi des dommages cérébraux, ont perdu le sens de leur identité, etc.

Bien que les Russes aient été au courant de la technique des millivolts, ils ont suivi une autre méthode en utilisant des ondes lumineuses. Ce qui était requis était une forme spécifique de lumière monochromatique, qui n’était malheureusement pas encore disponible. Bien que la technologie du clonage ait été bien avancée, le produit fini vivant était inutilisable parce qu’il n’avait pas de mémoire historique à laquelle se référer et les répliques étaient comme des zombies.

Ce n’est qu’en 1947 qu’un physicien d’origine hongroise, le Dr. Dennis Gabor a découvert une manière de créer des photographies tridimensionnelles (cadres statiques) appelées «hologrammes». Pour produire des hologrammes en mouvement, la lumière monochromatique était toujours indisponible, mais tout a changé avec l’invention du laser dans les années 1960. La lumière qu’il produit est monochromatique (ce qui signifie une lumière qui n’a qu’une longueur d’onde) et les techniciens russes se sont mis au travail pour développer un dispositif qui pouvait enregistrer la totalité de la mémoire du cerveau. Dans les années 1970, les Russes avaient construit un appareil qui était capable d’enregistrer les contenus, une image, un enregistrement complet des modèles neuronaux du cerveau biologique humain en utilisant des ondes de haute fréquence inaudibles pour créer une image tridimensionnelle du cerveau et la stocker sous une forme stable dans un ordinateur. Ils ont découvert que le processus de «l’hologramme cérébral ultrasonique» duplique fondamentalement toute la mémoire d’une personne. Les Russes disposaient maintenant de ce dont ils avaient besoin pour créer des clones de laboratoire fonctionnels qu’ils pouvaient déployer. Et la même technique est également utilisée pour télécharger la mémoire de quelqu’un d’autre dans une personne différente, dans ce cas un double de laboratoire. On pouvait également reprogrammer des doubles naturels (sosies) grâce à une copie de la mémoire de quelqu’un d’autre réalisée par l’appareil holographique. Et après la procédure, le double naturel disposait de l’entière base mémorielle de la personne qu’il devait remplacer.

Il y a eu un incident où les associés américains des Rothschild ont essayé d’utiliser leurs clones pour pénétrer dans le Kremlin, mais le groupe secret russe a eu vent du plan et a laissé passer les clones, puis il les a reprogrammés, et donc peu importe ce que les Américains avaient prévu de causer comme problèmes à la Russie, cela ne s’est jamais produit. Les associés américains des Rothschild ont été perplexes en essayant de se demander ce qui avait bien pu mal tourner, et pourquoi les clones ne provoquaient pas les dégâts qui étaient prévus.

FIN DE LA PREMIÈRE PARTIE

Du 8 août 2009 – Mis à jour le 17 avril 2015

http://battleforworld.tripod.com/articles/feat/feat_page1.html

———————–

Conférence sur la programmation mentale par les abus rituels (1992)

http://dondevamos.canalblog.com/archives/2013/08/11/27817987.html

chtiglobe

11/08 – LES TEMPS NOUVEAUX DE LA TERRE. #17.ÉVÈNEMENTS MONDIAUX: L’ESCALADE DE LA BONTÉ N’AURA PAS DE FIN.

DEVENONS TOUS JOURNALISTES Relayez.

Hier à 10:49

11/08 – LES TEMPS NOUVEAUX DE LA TERRE. #17.

ÉVÈNEMENTS MONDIAUX: 

L’ESCALADE DE LA BONTÉ N’AURA PAS DE FIN.

Par Dieu le Père

EDITION N°16  – dimanche, 9 août 2015

Les nouvelles quasi-quotidiennes de Who Needs Light

Editorialistes réguliers : Dieu Mère/Père, Sananda, Ashtar, Gabriel, Dirigeant de l’équipe arcturienne

Editorialistes occasionnels : La Compagnie du Ciel

Canalisatrices : Kathryn et Christine

Rédacteur en chef : Archange Michaël

Très chers, c’est moi, votre Dieu le Père.

    Dieu le Père :

    Je tiens à vous informer au sujet de ce qui se passe dans le monde et qui va vous affecter vous et vos proches dans les prochains jours. Comme vous le savez, la Porte du Lion s’est ouverte, et les énergies intenses que nous vous avons envoyées au cours de la période du 4 Juillet au 8 Août 2015 ne diminueront pas comme c’était le cas normalement dans les années passées. Nous continuerons à vous envoyer les énergies exaltantes qui vous transporteront à travers les temps à venir, et elles vont augmenter progressivement jusqu’à ce que toute l’humanité ait ascensionné.

    Les principaux changements dans le monde commencent à infiltrer le courant dominant (cabale) des médias, esquivant le bouclier de défense qu’est le cirque des États-Unis ridiculement appelé «débat politique». Nous assistons vraiment à un concours pour voir combien de bouffonnerie, d’insolence, d’arrogance et de violence le peuple américain va tolérer, et quelle sera leur réponse à la caricature de dualité et de séparation qui se joue sur la scène mondiale. Bien sûr, c’est une honte pour quiconque croit que leurs dirigeants devraient être dignes, calmes et raisonnés, mais ne craignez rien, Bien-aimés, ceci est simplement un dernier soubresaut des sbires de la cabale, cette manifestation de leur méchanceté et de leur arrogance est le dernier étalage dont vous êtes les témoins.

    Les manigances inondant les ondes, et les incidents isolés (mais pas sans rapport) de violence meurtrière étant relayés encore et encore dans les médias sont tous conçus pour vous présenter l’image d’un monde qui est hors de contrôle, dangereux et imprévisible. Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. Nous – Mère et moi, et notre bien-aimée Compagnie du Ciel – encourageons, en ce moment, l’escalade publique d’«informations» à propos de ces comportements inconvenants parce que la vérité va être révélée inévitablement.

    Vous voyez, la plus grande faiblesse de la cabale est leur mépris à peine voilé pour l’autre. Ils sont incapables de véritable coopération; ils s’allient uniquement à l’autre dans leur propre intérêt. Sinon, ils se combattent, agissent sournoisement et dans la duplicité. Ils se dénonceront l’un l’autre avec délectation, et en même temps ils révéleront la vérité sur leurs stratégies sournoises utilisée dans le but de renforcer leur pouvoir. Surveillez la façon dont ceci se passe. C’est un moment merveilleux pour être aux premières loges à regarder la lente désintégration de cette épave qu’est la Matrice.

    Pendant ce temps, en Irak, d’efficaces travailleurs de Lumière travaillent avec diligence dans le nouveau gouvernement pour débarrasser le pays de la vieille garde corrompue, y compris Maliki et ses sbires. Il est impératif que le pays se sorte des anciens systèmes de corruption et de vol s’il veut faire ses débuts en tant que sérieux participant dans les marchés émergents mondiaux. D’énormes progrès ont été faits cette semaine. Ils ont préparé un terrain fertile pour la prospérité et l’abondance à un niveau que ce «berceau de la civilisation» n’a pas vu depuis des éons. Le peuple irakien qui a tant souffert ne mérite rien de moins.

    Cela n’a pas été une tâche facile pour nous que de vous soutenir dans ce projet. Vous avez appris à vous méfier de Dieu et de quiconque est associé à nous dans les Royaumes Supérieurs. Pendant des milliers d’années, l’humanité a souffert sous la croyance que nous étions des Maîtres vindicatifs, égoïstes et insensibles aux épreuves et aux souffrances que vous affrontez chaque jour. Nous venons à travers nos canaux bien-aimés afin de vous rassurer et de vous convaincre qu’aucun de ces anciens enseignements n’est vrai. Ils ont été conçus pour tirer parti du voile qui nous sépare, ils ont profité aux entités les plus sombres, dont le but principal était de prendre le contrôle complet de la Terre, contre notre volonté.

    Il a longtemps été prophétisé qu’il y aurait une « fin des temps » sur la planète Terre. La prophétie d’origine provenait de Mère et moi, délivrée à l’humanité par l’Archange Michael. Nous ne prédisions pas la fin de la vie sur Terre, ou la fin de la planète elle-même, mais une fin de la vie telle que vous l’avez connue – une vie de faible densité et la fin de l’expérience très pénible d’être contrôlés par des forces obscures que vous ne pouviez voir.

    Ceux des ténèbres, sous la direction des Anunnaki, ont fait un bon travail en détournant votre attention loin d’eux, de sorte que vous avez pensé que c’était moi qui causait le chaos et la souffrance. Il n’en a jamais été ainsi. Ils ont même convaincu presque tout le monde sur la planète que Dieu était un homme seul, au pouvoir obscur qui lançait des éclairs et créait des fléaux pour punir ses enfants. Quelle image! De cette façon, ils ont éliminé Mère de l’histoire, ainsi que Marie-Madeleine et les autres femmes fortes et affectueuses qui menaçaient leurs sombres interprétations.

    Mère et moi sommes Un, la source de création. Nous créons seulement avec Amour; il n’y a pas d’autre moyen de créer des êtres vivants avec des Âmes. Aucune expérience de laboratoire, peu importe le degré de sophistication, ne peut et ne se rapprochera jamais de la véritable création, parce que sans notre participation, aucune étincelle de vie – aucune âme vivante – ne peut être attribuée à un corps physique, même parfaitement conçu. Une imitation robotique est une abomination de la vie.

    Ces pratiques vont disparaître dans cette «fin des temps». Nous ne permettrons plus ces expériences une fois que nos courageux alliés sur le terrain auront réussi à poursuivre certains de ces criminels. Il est essentiel de mettre un terme à ces pratiques odieuses parce qu’elles menacent l’équilibre de la vie en faisant tout basculer dans l’obscurité. Par exemple, chaque plante ou animal génétiquement modifié émet seulement de l’obscurité. Il introduit également l’obscurité dans votre corps si vous l’ingérez.

    Travaillez avec nous, bien-aimés enfants, dans la mesure de votre propre capacité à nous aider à éliminer toutes ces choses de votre environnement. Dans le cas contraire, nous ne vous lancerons jamais d’éclairs, nous ne ferions jamais cela. Ceci est votre planète, chère humanité. Nous l’avons créée et nourrie pour vous. Maintenant, vous devez commencer à faire de même, par chacun de vos gestes, car cela nous permet de vous aider. Nous entendons par là que nous pouvons alors vous aider au maximum permis par vos contrats de vie. Par exemple, si vous persistez à ingérer des aliments toxiques, nous ne vous abandonnerons pas, mais cela ralentira la progression de notre travail commun vers l’Ascension pour vous et pour tous. Lorsque vous vous tournez vers nous en partenariat, nous pouvons travailler avec vous de la meilleure façon possible.

    Prends ma main, mon enfant chéri, et laisse-moi déverser mon amour à travers ton «Pilier de lumière» directement dans ton cœur endolori et épuisé. Je vais te nourrir et te restaurer pour ce dernier tour – le Tour du vainqueur, vraiment, après des millénaires de travail acharné. Nous allons triompher dans la lumière ensemble, toi et moi

    Mère et moi vous embrassons comme nous le faisons avec notre société bien-aimée de Dieu. Nous tenons ouvertes les portes pour que vous marchiez sur notre pont de lumière dans l’Unité que vous recherchiez. Ne cherchez plus, chers enfants. Nous sommes ici dans votre cœur.

Je suis votre Dieu le Père

Transcrit par le Dr Kathryn E. May, New York, 9 Août, 2015

————————————-

Citation du jour : Choisir la Lumière

Extrait du livre de Dr Kathryn E. May, « Qui a besoin de lumière? » page 163

« Visualise ton propre chemin s’étirant devant toi, et promène toi tranquillement dessus, observe les événements et les gens que tu rencontres. Alors que tu célèbres ton intelligence adulte et la force, de ta respiration profonde dans le centre de ton cerveau, continues l’exercice et plonge tes racines dans ta propre âme et dans la terre.

Alors que vous ressentez les voies de l’éveil de votre cerveau et de nouveaux canaux qui se forment, ne vous inquiétez pas si vous vous sentez un mal de tête ou des étourdissements momentanés. Ceci est un bon signe. Cela signifie que vous déconnectez vos vieux concepts et vos préjugés en faveur d’un nouveau système qui englobe l’égalité, la créativité, et la valeur inconditionnelle – la vôtre et celle de toute chose vivante sur la planète. Imaginez-vous vous prélassant dans la lumière de l’Esprit, douchés avec le sentiment de l’amour inconditionnel qui se déverse sur votre tête, dans votre cerveau, et tout au long de votre système. Placez votre main sur l’arrière de votre tête et absorbez la guérison de Lumière. Sentez-vous la profondeur de votre cerveau? Positionnez-vous juste au-dessus et derrière le centre, en tant que capitaine de votre propre navire qu’est votre corps.

Respire dans la Lumière, conscient du lien précieux que tu as avec ton moi au moment présent, et avec le corps qui t’a été donné pour l’expérience de ce voyage. Confiant et à l’aise, entouré de lumière, laisse-toi envelopper dans l’énergie d’amour qui émane de ton cœur. Elle ondule autour de toi comme un manteau de protection et s’étend vers l’extérieur pour réchauffer et rassurer les autres. Tu es en sécurité. Inside your own heart, you go on. Dans ce cas, vous ne perdez rien.

Vous pouvez donner de votre énergie, de votre temps, de l’affection, même votre argent, mais vous ne pouvez pas vous donner vous-même, car personne d’autre ne peut l’utiliser. Ils ont leur propre soi. Respecte et chérit la différence, la base de la libre volonté de chaque personne. Permettre également la prise de conscience de notre interdépendance absolue. Chacun de nous – chaque créature humaine, chaque végétal et minéral – est une partie d’un ensemble plus vaste. Vivre ta vie dans la célébration de l’Unité te permet de ne jamais te sentir seul, parce que tu ne l’es jamais « .

                    

Lien pour le livre: Qui a besoin de lumière?

http://www.whoneedslight.org/

——————–

Du bureau de l’éditeur …ANNONCE!

Radio Live Show « Panneau Channel » A repris!

Amis et famille de la Terre, Nous, au sein du Conseil de Lumière, avons demandé à Kathryn, Meg et Christine de recommencer leurs émissions hebdomadaires de radio en direct. Les émissions arboreront un nouveau format amélioré où continuera à figurer Mère et Dieu le Père et de la Compagnie des Cieux. Nous vous aimons et attendons sans cesse une communication plus étroite dans la célébration. Ensemble, nous commençons la prochaine phase de notre projet commun pour élever la Terre et tout ce qu’elle porte dans le Nouvel Âge d’Or!

REJOIGNEZ-NOUS! Wednesday, 12 Août, 2015 à 20:00 HNE

Mère et Dieu le Père Coup d’envoi de la nouvelle série

chtiglobe

11/08 – LES TEMPS NOUVEAUX DE LA TERRE. #17b.LANCEMENT D’UN NOUVEAU BULLETIN GALACTIQUE POUR LA TERRE.

DEVENONS TOUS JOURNALISTES Relayez.

Hier à 10:49

11/08 – LES TEMPS NOUVEAUX DE LA TERRE. #17b.

LANCEMENT D’UN NOUVEAU BULLETIN 

GALACTIQUE POUR LA TERRE.

Par l’Archange Michael, le 19 Juillet 2015

    Un accueil chaleureux au «Bulletin de la nouvelle terre», une nouvelle entreprise en co-création. Nous avons demandé à nos canaux bien-aimés de vous apporter les informations, telles que nous les voyons, ce sera donc un autre type de publication. Nous sommes la Compagnie du Ciel: Mère/Père Dieu, les Maîtres ascensionnés et les Archanges, nous vous aimons et voulons vous offrir ce qui est pour le plus grand bien de tous. Nous allons vous apporter des mises à jour, des nouvelles et des histoires Galactiques en rapport avec l’Ascension de la Terre, avec des descriptions du style de vie de 5ème dimension.

    Le but de cette publication est non seulement de vous tenir informés de ce qui se passe dans les différentes phases du projet de l’Ascension de la Terre, mais aussi pour galvaniser notre unité. Nous partageons une mission importante: la restauration de la Lumière sur Terre, afin qu’elle et tout sur elle puisse ascensionner dans la liberté et la gloire. Nous partageons avec vous un lien indissoluble de famille, de service et d’amour.

    En plus de nos chroniqueurs vedettes habituels (Dieu Mère et Père, Sananda, Ashtar, l’Archange Gabriel et le responsable d’équipe des Arcturien), notre publication mettra en vedette de nombreux invités fascinants et convaincants, notamment: Les Maîtres ascensionnés, le Conseil de la lumière, les anges et les archanges, les membres de la Fédération Galactique de Lumière, les Agarthiens de la Terre Intérieure, Terra (la Terre), les émissaires Galactiques de notre système et d’autres, des représentants de nombreux autres royaumes et plus. Souvent, nous allons inclure des articles d’autres canaux et de travailleurs de Lumière afin de renforcer l’harmonie et l’union de notre service et des objectifs communs. J’ai beaucoup de surprises dans ma manche pour vous informer, vous étonner et vous ravir.

    Nos chères canalisatrices, Kathryn et Christine, sont capable de réaliser tout ce que nous leur demandons sans hésitation. Nous avons avec elles une relation étroite pleine de confiance et de compréhension. Nous parlons et rions ensemble à longueur de journée. Nos canalisatrices se sont préparées et formées à leur rôle depuis de nombreuses vies – il en est de même pour vous. Plus tôt que vous ne le pensez, vous serez tous en mesure de communiquer directement avec nous. C’est un jour que nous avons attendu avec nostalgie, et ce jour arrivera avec un tel triomphe!

    Je l’ai souvent dit toute communication est pour l’Union. Ceci est notre souhait et c’est inévitable que nous le partagions.

    Gloire à notre Dieu Mère et Père alors que nous entrons dans cette prochaine phase du projet de la Terre: la pleine réalisation de la Nouvelle Terre et l’aube du Nouvel Âge d’Or.

  

    Je suis votre frère, l’Archange Michael

Namaste à Tous.

Canalisé par Christine, New York, 19 Juillet 2015

chtiglobe

12/08 – J’AI TROUVÉ UN FRAGMENT PRÉCIEUX DE MH17ET LES ENQUÊTEURS S’EN FOUTENT !

DEVENONS TOUS JOURNALISTES Relayez.

Aujourd’hui à 08:08

12/08 – J’AI TROUVÉ UN FRAGMENT PRÉCIEUX DE MH17

ET LES ENQUÊTEURS S’EN FOUTENT !

Étranges ces histoire d’avion !

Les débris du MH17 ne sont pas perdus pour tout le monde, ce sont certainement eux qui sont gracieusement étalés sur les plages françaises de la Réunion.

Pour ce qui est de l’avion allemand qui s’est écrasé sur les Alpes, non à cause du copilote comme expliqué dans d’autres articles, il est curieux que le site soit interdit. Attention DANGER ! Oui, danger pour ceux qui ont fait cracher l’avion que quelqu’un retrouve une preuve les accusant. Un journaliste ayant déjà trouvé le téléphone d’un des passager et une vidéo du crash. Malin il ne l’a pas fait parvenir ni aux journaliste, ni aux enquêteurs qui s’occupent de l’affaire et font disparaître les preuves.

J’ai trouvé un fragment précieux de MH17 et les enquêteurs s’en foutent !

L’étrange histoire de la découverte par l’intrépide Graham Phillips de ce qu’il pense être peut-être un bon indice dans l’enquête sur le MH17, et ses efforts infructueux pour amener les enquêteurs à s’y intéresser.

Même si votre expérience des enquêtes sur les avions ne se limite qu’à observer «les observer», vous savez au moins une chose. Les enquêteurs ont toujours envie de recueillir tous les morceaux de l’avion qu’ils peuvent éventuellement trouver – c’est la seule façon qui puisse leur permettre de parvenir à un résultat correct.

C’est effectivement ce que je pensais quand j’ai commencé à travailler sur le site MH17 il y a plus de 9 mois. D’innombrables pièces ont été trouvées et photographiées depuis. J’ai collaboré avec l’enquête officielle depuis février de cette année, leur adressant tous mes rapports et les photos/vidéos du site.

Etant sur le site pratiquement tout au long du mois de juillet, j’ai trouvé beaucoup de choses – des ossements humains et des fragments du vol MH17 en grande quantité. L’enquête dirigée par les Néerlandais, basés à Amsterdam, a été tenu au courant de chaque constatation, puisque j’ai travaillé aux côtés du journaliste Patrick Lancaster, sur le site du MH17 peu après la tragédie, le 17 juillet 2014.

J’avais toujours adhéré à une politique de ne jamais enlever des éléments du site, contrairement au journaliste néerlandais Jeroen Akkermans, qui a décidé de commencer à enlever des pièces du site, plutôt que d’écrire aux enquêteurs avec photos / vidéos et les détails de l’emplacement.

Cependant, le 22 juillet, en interrogeant les populations locales dans plusieurs villages situés sur le site MH17, deux d’entre eux ont répondu que des parties de MH17 étaient tombées sur leur maison, et ne savaient pas quoi en faire, et donc les morceaux de l’avion étaient encore en leur possession.

Tous les deux se sont volontairement proposés d’apporter les pièces. L’une d’elle, une unité de débit d’Air, était particulièrement intéressante, déchiquetée de partout par des signes d’explosion. J’ai immédiatement contacté l’enquête, avec des photos – tous les e-mails qui vont suivre sont retranscrits tels quels, avec les noms des personnes supprimées, car les enquêteurs m’ont demandé de le faire dès le départ –

Bonjour…

Patrick et moi-même avons été autour des villages où le mh17 a été abattu aujourd’hui.

2 propriétaires à qui nous avons parlé ont eu des pièces tombées sur leurs maisons, et ils ne savent tout simplement pas quoi en faire.

Vous trouverez des photos de ces pièces attachées. Le conduit d’air semble être une pièce importante, avec des dommages visibles.

Je les ai avec moi et j’ai hâte de vous les amener dès que possible.

Bien à vous, Graham

Le lendemain, je reçus une réponse –

Salut Graham

Encore merci pour vos informations. J’ai transmis le courrier à … @mindef.nl

Vous avez déjà été en contact avec lui

Ce à quoi j’ai répondu le lendemain –

Merci,

Évidemment, j’ai hâte de vous remettre ces pièces le plus rapidement possible. Je serai en Russie la semaine prochaine, donc je voudrais savoir ce que vous voudriez faire.

Sincèrement, Graham

Et le suivant

J’ai les pièces avec moi et serai bientôt en Russie – je suis prêt à vous les apporter moi-même, à Amsterdam, si nécessaire.

Faites le moi savoir, Graham

Le lendemain, j’ai reçu une réponse –

Bonjour Graham,

Je vous remercie beaucoup pour votre email.

Nous apprécions votre aide à nos efforts pour soutenir les efforts de notre mission de rapatriement.

Actuellement, nous avons des accords avec les maires de Hrabove, Rosznypne en Petropavlivka et le chef des pompiers à Torres. Ils collectent et gardent tous les éléments qui sont trouvés, par exemple, les restes humains, les effets personnels et l’épave de l’avion jusqu’à ce que nous les récupérions. Il serait donc utile que vous les remettiez à l’un des précités.

Je vous remercie encore une fois

En ce moment-là, j’étais déjà en route pour la Russie, à la sortie du Donbass, presque à la frontière, et j’avais un choix à faire. Les deux fragments étaient en ma possession, et Patrick pouvait les ramener au Donbass avec lui, puisque je partais. Cependant, je n’étais simplement pas disposé à laisser le conduit d’air, qui pouvait clairement contenir des informations importantes, aller à l’un de ces endroits indéfinis, mentionnés sans autres précisions. J’ai répondu –

Salut…

J’ai effectivement trouvé votre réponse surprenante. Des deux fragments, l’un, le conduit d’air, est crucial. Je vous ai écrit et ai attendu plusieurs jours avant de recevoir une réponse. Et cette réponse qui veut que je remette les pièces à quelqu’un parmi plusieurs personnes se trouvant dans plusieurs endroits ne me semble guère cohérente.

En tant qu’enquêteurs de l’aviation, en particulier avec les résultats de votre enquête pour bientôt et des rapports préliminaires qui ont déjà fuité, vous devriez vouloir toutes les pièces à la fois. J’ai même offert de vous emmener ces pièces moi-même. Pour tout vous dire, je n’ai jamais entendu parler de quelque accord que ce soit avec les personnes que vous mentionnez, pour rapatrier les pièces pour vous. En fait, les hommes qui travaillaient sur place pour recueillir des pièces dont ils supposent qu’elles seront récupérées par l’OSCE, en décembre, n’étaient, eux non plus, au courant de rien à ce sujet.

Ce n’est effectivement pas quelque chose dont les habitants sont au courant, si cela existe comme vous le dites. Dans tous les cas, l’instruction vague de placer une pièce importante dans l’un des nombreux endroits que vous m’avez cités, ne montrant aucun intérêt réel pour savoir quel serait cet endroit, ni quand vous récupéreriez la pièce, est difficilement acceptable par rapport à ce que j’attendais d’une enquête d’aviation appropriée et approfondie qui fera justice aux 298 victimes du vol MH17.

J’ai essayé de croire à votre enquête, malgré toutes les preuves et les rapports que l’enquête est corrompue ou incompétente.

Cependant, je dois dire que le manque d’intérêt dans une pièce potentiellement cruciale dépasse l’entendement.

J’ai maintenant quitté le Donbass, j’y ai laissé une pièce avec mon collègue Patrick, que vous connaissez, pour ce qui est du fragment de conduit d’air, je l’ai avec moi à Moscou. Il est resté en ma possession tout le temps, il est exactement comme je l’ai trouvé.

Faites-moi savoir comment vous souhaitez procéder.

Meilleures salutations, Graham

Je reçois une réponse le même jour –

Bonjour Graham,

Comme je suis en déplacement moi aussi, je dois discuter de vos préoccupations avec notre backoffice. Je reviendrai vers vous avec une réponse plus tard, jeudi.

En attendant, soyez assurés que nous apprécions votre aide.

Salutations

Ensuite, j’ai reçu hier, le 5 août –

Bonjour Graham,

Comme promis, je reviens vers vous avec une réponse pour ce qui concerne les pièces d’avion dont vous avez la possession.

Les arrangements actuels que nous avons en place avec le SSE et les maires locaux concernant la collecte et le stockage fonctionnent parfaitement. Je suis désolé que vous ayez d’autres pensées et observations. Nos agences travaillent actuellement sur un plan visant à récupérer (dans les prochaines semaines) les débris qui ont été collectés par la population locale. Cela inclut également les pièces que vous et Patrick avez toujours en votre possession.

Je vous informerai quand nous aurons une équipe sur place afin de pouvoir remettre la pièce à l’équipe d’enquête.

Encore Merci pour votre aide et soutien.

J’ai répondu le même jour –

Soyons clairs à ce sujet, que ce soit par conspiration ou incompétence, vous menez actuellement ce qui doit sûrement être la plus pire enquête de l’histoire de l’industrie aéronautique sur un crash d’avion d’une importance majeure. Si vous accédez à la vérité, ce sera plus par miracle que par la manière dont l’enquête a été menée.

Laissez-moi soulever des remarques au sujet de vos arrangements actuels qui «fonctionnent parfaitement». Voici ce que donne vraiment «fonctionnent parfaitement» 

– aucun des centaines de villageois auxquels j’ai parlé n’a jamais mentionné le fait d’être au courant de votre arrangement

– des nombreux endroits que vous énumérés, vous n’avez donné aucune adresse où je pourrais remettre les pièces, si j’en avais décidé ainsi

– vous ne m’avez donné aucun nom de contact, ou comment, éventuellement, je dois confirmer à qui les pièces avaient été remises – quelle documents y a-t-il, par exemple, pour s’assurer que les choses sont dans la procédure ?

– vous n’avez pas cherché à savoir où les pièces ont été trouvées

– le délai que vous avez mis à répondre a fait que, au moment où j’ai reçu la note au sujet de vos intentions, je devais partir pour la Russie, et j’avais pris la plus pièce la plus importante, le conduit d’arrivée d’air, pour l’emmener avec moi en Russie où je le garde en ce moment en toute sécurité, l’autre étant conservé en toute sécurité là-bas dans le Donbass, par Patrick.

Je crois que dans une affaire aussi importante, tout doit être fait selon le protocole. Si j’ai une pièce importante de l’avion, vous devez pouvoir dire :

– où exactement je l’ai pris, et qui le récupèrera

– il doit y avoir un document pour confirmer que tout est dans la procédure

Et il va sans dire que la question devrait être résolue rapidement- voilà maintenant 2 semaines que je vous ai contacté pour la première fois à ce sujet. Certes, je ne comprends toujours pas pourquoi vous avez rejeté mon offre de vous apporter les pièces moi-même, étant donné l’urgence de la question. J’aurais pris le premier avion, les pièces avec moi, à mes frais, juste pour donner à l’enquête la meilleure opportunité de parvenir à la vérité. Pour ce faire, bien sûr, vous devez avoir tous les éléments de preuve.

Je constate que ces dernières semaines diverses fuites ont émergé de l’enquête et des rumeurs provenant de chez vous, que vous êtes « en avance sur le calendrier » etc, dans le timing pour l’annonce des résultats du mois d’octobre.

Je trouve étonnante toute assertion selon laquelle votre enquête est «en avance» ou même «calée» sur le calendrier. Pour atteindre le moindre résultat qui soit significatif, cela nécessite l’analyse de toutes les pièces importantes. Il y a des pièces importantes encore sur place, ainsi que des restes humains, comme vous en avez été informés depuis des mois par Patrick et moi-même.

Et puis, il y a toutes sortes d’autres fragments se trouvant tout autour du site – comme le montrent les photos ci-jointes, prises les 18 et 22 juillet. Celles-ci ont été publiées sur mes sites de médias sociaux que vous suivez comme vous m’en avez informé à plusieurs reprises, sans mentionner le fait que vous-mêmes, êtes avisé directement par Patrick, moi-même ou les deux.

Rien dans la présente enquête ne correspond à « fonctionne parfaitement » – tout cela n’est qu’un désordre absolu. Il y a des pièces qui nous ont été données par la population locale parce que nous sommes allés frapper à leur porte – combien de pièces comme celles-ci y a-t-il encore là-bas parce que les gens ne sont pas au courant de l’endroit où les remettre?? Personne ne les a mis au courant.

Je ne serai pas de retour au Donbass avant septembre. J’aimerai savoir comment je pourrais vous faire parvenir la pièce du conduit d’air, et Patrick, avec un fragment du corps de l’avion en sa possession, est tout aussi intéressé. Tous les deux, nous demandons à ce que les choses soient faites proprement et selon le protocole – les 298 victimes de MH17 ne méritent pas moins, et ils méritent beaucoup mieux que cela.

Je me réserve le droit de republier des parties de notre correspondance sur mon site, le Truth Speaker. J’attends vos instructions sur ce qu’il faut faire avec le conduit d’air.

Je suis profondément déçu par cette expérience dans sa totalité. MH17 a été une tragédie, à laquelle se rajoute une enquête bâclée, accusant les mauvaises personnes.

Que pouvez-vous dire à une enquête qui ne veut pas vraiment certaines pièces de l’avion objet de son enquête ?

chtiglobe

12/08 – L’ANCIEN CHEF DE LA DIA ACCUSE WASHINGTON D’AVOIR AIDÉ À FAIRE NAÎTRE L’ÉTAT ISLAMIQUE.

DEVENONS TOUS JOURNALISTES Relayez.

Aujourd’hui à 08:08

12/08 – L’ANCIEN CHEF DE LA DIA ACCUSE WASHINGTON D’AVOIR AIDÉ À FAIRE NAÎTRE L’ÉTAT ISLAMIQUE.

Selon les révélations de l’ancien chef du renseignement américain, les États-Unis n’ont pas empêché l’émergence de groupes djihadistes antigouvernementaux en Syrie qui sont devenus Daesh, malgré l’avertissement publié dans un rapport secret de 2012.

L’ancien chef de l’Agence du renseignement de la Défense (DIA) Michael Flynn a confirmé les soupçons formulés à l’encontre de Washington et selon lesquels les Américains avaient surveillé la montée en puissance des groupes djihadistes dans l’opposition syrienne.

Le général Flynn croit que le gouvernement américain n’a pas prêté l’attention nécessaire aux déclarations de l’agence qui avait fait un rapport à ce sujet en août 2012. «Je crois que c’était délibéré. Et pour moi, c’était une décision intentionnelle», a souligné l’ancien chef de la DIA.

Ce rapport secret de la DIA montrait que «les salafistes, les Frères musulmanes et Al-Qaïda en Irak étaient les forces les plus importantes de l’insurrection en Syrie» avec le soutien «de l’Ouest, des pays du Golfe et de la Turquie».

Le document a été récemment déclassifié d’après la loi sur la liberté de l’information. Il a dévoilé une analyse de la situation datant de l’été 2012 : «Si la situation dégénère, il y a une possibilité de voir se créer une principauté salafiste, déclarée ou non, dans l’est de la Syrie… et c’est exactement ce que les puissances qui soutiennent l’opposition veulent de façon à isoler le régime syrien».

Ce rapport parle aussi des «conséquences graves» qu’aurait la réalisation de ce scenario parce qu’Al-Qaïda pourrait ainsi reconquérir ses positions en Irak et unifier ses efforts avec les sunnites irakiens, en Syrie, partout dans le monde arabe pour lutter contre les minorités musulmanes qu’il qualifie de dissidentes.

«L’Etat islamique de l’Irak pourrait aussi déclarer un Etat islamique grâce à ses liens avec d’autres organisations terroristes en Irak et en Syrie, ce qui mettrait en danger l’unification de l’Irak et la protection de son territoire», lit-on dans le rapport publié en 2012.

Dans les années qui ont suivi, les groupes terroristes mentionnés dans ce rapport ont créé un État islamique (appelé souvent Daesh) et le Front Al-Nosra, un groupe islamique fidèle à Al-Qaïda.

Ces révélations de Michael Flynn apparaissent cinq jours après les déclarations du département d’État qui a officiellement accusé le gouvernement de Damas d’être responsable de la montée en puissance de l’État islamique.

«Le régime d’Al-Assad, pour dire la vérité, est à la racine de tous les maux. Il a grandement contribué à la création d’une « zone de non droit » dans le nord du pays où Daesh a réussi à s’équiper et s’enraciner», avait expliqué le porte-parole du Département d’État américain, Mark Toner.

Michael Flynn confirme également dans l’interview que les États-Unis ont aidé à coordonner la livraison d’armes à l’attention d’Al Qaïda et ce dès 2012. Oui, vous savez, cette organisation terroriste qui est censée, d’après la VO, avoir attaqué les États-Unis en 2001 hmm hmm.

A noter que cette déclaration fracassante de l’ancien chef de l’agence du renseignement de la défense américaine a eu lieu il y a près d’une semaine mais pas un seul média français n’a repris l’information. Comme c’est étonnant…

Une journaliste de RT a demandé des comptes au représentant du département d’État lors d’un point de presse et il n’a rien trouvé de mieux à dire que la déclaration langue de bois suivante: «Je ne vais pas parler des rapports du renseignement, spécialement de ceux que je n’ai pas vus. Laissez-moi rappeler nos positions : nous soutenons l’opposition modérée syrienne»

chtiglobe

12/08 – WIKILEAKS 100.000 EUROS DE RÉCOMPENSE.VAROUFAKIS NE LÂCHE PAS !

DEVENONS TOUS JOURNALISTES Relayez.

Aujourd’hui à 08:12

12/08 – WIKILEAKS 100.000 EUROS DE RÉCOMPENSE.

VAROUFAKIS NE LÂCHE PAS !

  

WikiLeaks s’allie à Yanis Varoufakis pour faire fuiter le texte du traité Tafta.

  

WikiLeaks offrira 100 000 euros à qui lui fera parvenir le texte du traité de libre-échange transatlantique (TTIP, aussi connu sous le nom de «Tafta»), tenu secret et actuellement négocié par l’Union européenne et les Etats-Unis. La cagnotte que l’organisation de Julian Assange amasse depuis mardi 11 août à cette fin compte un contributeur de marque : Yanis Varoufakis, ancien ministre des finances grec.

Ce dernier n’est pas le seul à avoir mis au pot : parmi les donateurs figurent également le journaliste à l’origine des Pentagon Papers, Daniel Ellsberg, la créatrice de mode Vivienne Westwood et le journaliste américain Glenn Greenwald.

Le montant de leurs contributions respectives n’a pas été communiqué. Une poignée d’heures après le début de la collecte, celle-ci s’élève à environ 12 000 euros.

 «Il est temps de mettre fin au secret»

 «Le secret du TTIP menace le futur de la démocratie européenne. Certains intérêts en profitent et s’en donnent à cœur joie, comme on l’a vu lors du récent siège financier contre le peuple grec. Le TTIP influe sur les vies de tous les Européens et entraîne l’Europe dans un conflit de long terme avec l’Asie. Il est temps de mettre fin au secret», a expliqué Julian Assange dans un communiqué.

WikiLeaks promet déjà, depuis le mois de juin, 100 000 dollars (91 000 euros) à celui ou à celle qui lui fournira le texte d’un autre accord, le TPP (Trans-Pacific Partnership Agreement). 80 % de cette somme a été à ce jour collectée.

WikiLeaks s’est fait connaître par la publication de documents confidentiels et met un point d’honneur à protéger, techniquement et juridiquement, les sources qui les lui font parvenir. Mais que le site propose de l’argent en échange de documents est une nouveauté.

—————–

Les bonnes raisons de s’opposer à TAFTA :

SÉCURITÉ ALIMENTAIRE : Nos normes plus strictes que les normes américaines et que les «normes internationales» (niveaux de pesticides, contamination bactérienne, additifs toxiques, OGM, hormones, etc.), pourraient être condamnées comme «barrières commerciales illégales».

GAZ DE SCHISTE : Les gouvernements européens ne réglementeraient plus les exportations de gaz naturel vers les nations TAFTA. La fracturation hydraulique pourrait devenir un droit pour les sociétés qui pourraient exiger des dommages et  intérêts auprès des nations qui s’y opposent.

EMPLOI : Les entreprises souhaitant délocaliser dans les états concernés par le projet TAFTA où les salaires sont inférieurs, seraient protégées. L’Inspection et le code du travail devenant illégaux, plus de préavis de licenciement. Pôle emploi devrait être privatisé ou serait attaqué en justice par les sociétés d’intérim pour concurrence déloyale. Les conséquences du TAFTA sur le taux de chômage en Europe ne seraient que néfastes.

SANTÉ & RETRAITES : Les médicaments pourraient être brevetés plus longtemps, les groupes pharmas pourraient bloquer la distribution des génériques. Les services d’urgence pourraient être privatisés. Les Assurances privées pourraient attaquer en justice les CPAM pour concurrence déloyale. Les retraites par répartition pourraient être démantelées, les compagnies d’assurances se substitueraient aux CRAM,ARRCO, AGIRC…

EAU & ÉNERGIE : Ces biens seraient privatisables. Toute municipalité s’y opposant pourrait être accusée d’entrave à la liberté de commerce, idem pour l’énergie, qu’elle soit fossile, nucléaire ou renouvelable. La sécurité nucléaire serait réduite. Le prix du gaz et du kW seraient libres.

LIBERTÉ & VIE PRIVÉE : Grâce à la révolte publique, les sociétés espérant enfermer et monopoliser l’Internet ont échoué l’année dernière à faire adopter leur ACTA répressif ; des textes plus pernicieux sont dans le TAFTA.

SERVICES PUBLICS : Le TAFTA limiterait le pouvoir des États à réglementer les services publics tels que : services à la personne, transports routiers, ferroviaires, etc. et réduiraient les principes d’accès universel et large à ces besoins essentiels.

CULTURE & PRODUCTION ARTISTIQUE : Les gros producteurs d’audiovisuel pourraient interdire les productions privées ou professionnelles à faible budget comme youtube, vimeo, dailymotion, les financements collaboratifs seraient rendus illégaux. Les musées nationaux perdraient leur droit de préemption sur les trésors artistiques nationaux au profit de collectionneurs privés.

ENSEIGNEMENT : Les universités privées pourraient attaquer en justice l’Éducation nationale pour concurrence déloyale. De la maternelle au doctorat, les sociétés privées contesteraient aux écoles, cantines scolaires et resto U, toutes subventions municipales, régionales ou nationales.

https://stoptafta.wordpress.com/stopper-tafta-pourquoi/

Pétition :

https://stoptafta.wordpress.com/petitions/

chtiglobe

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s