La France en voie de disparition : l’analyse de Marie-France Garaud (vidéo)

Trop peu de personnes ne s’en sont pas rendu compte: la France en tant que telle n’existe plus.

france

Ex-députée européenne, ancienne conseillère de Jacques Chirac et Valery Giscard d’Estaing, candidate à l’élection présidentielle de 1981, Marie-France Garaud nous livre son analyse sur le cas français.

lien vers la vidéo: http://lesmoutonsenrages.fr/2015/08/24/la-france-en-voie-de-disparition-lanalyse-de-marie-france-garaud-video/

Source: Agoravox.tv

L’occasion est donc rêvée pour relancer le sujet initialement lancé en Mai de cette année, car s’il faut retrouver notre souveraineté, ce n’est pas le seul et unique combat à mener, il y en a bien d’autres sans garantie aucune que nous ayons la moindre chance de gagner un jour…:

Dissidence: Avons-nous réellement une chance de changer le monde?

revolution_wallpaper

La dissidence, un concept fourre-tout utilisé par nombre de personnes parfois même juste pour des raisons financières… Se dire dissident, c’est bien, cela plait de plus en plus aux foules, cela devient même « tendance », mais combien ne sont en fait que des dissidents en pantoufles qui attendent que l’autre bouge en premier, ou des personnes profitant du concept pour avoir un auditoire?

Une définition décrit la dissidence: « Un dissident est une personne qui se sépare d’une communauté ou d’un parti dont il était membre. Il ne reconnaît plus la légitimité de l’autorité (notamment politique) à laquelle il devait se soumettre jusqu’alors, et qui conteste de façon plus ou moins radicale le système politique du pays dont elle est résidente« , mais il est difficile de mettre dans le même sac Dieudonné et Chouard, Pierre Rabhi et Soral, Laurent Louis et bien d’autres… N’importe qui peut se déclarer dissident comme c’est également le cas pour les Anonymous, à ceci près que certains dissidents souhaitent être vus et connus du plus grand nombre..

Mais là n’est pas la question au final, la véritable question reste de savoir si les dissidents ont réellement la possibilité de changer l’ordre des choses un jour? Car s’il faut se battre contre un système, il faut également affronter tout ce qui fait le-dit système, avec ses travers, ses dérives, ses propagandes et ses mensonges. Avant tout, pour être dissident, il faut connaître les combats à mener, et savoir où il faut attaquer, sans connaître ceux-ci, comment agir?

À l’heure actuelle, combien de nos politiques trainent des dossiers douteux, des affaires bien louches qui nous auraient envoyé directement en prison si nous étions impliqués? Et surtout, combien mènent une politique qui ne va en aucun cas dans le sens du pays? Vous avez ceux qui travaillent pour des pays étrangers comme Israël, le Qatar, les Etats-Unis, ceux qui obéissent à un lobby ou un système financier, ceux qui roulent pour leur propre compte (en banque). Tous acclament ces dictateurs qui viennent en visite diplomatique simplement par ce qu’il y a des milliards à prendre, la majorité ne respectent pas la constitution qui interdit depuis 1958 le cumul des mandats (et ils ont excellé dans ces cumuls), tout comme ils méprisent la population. Et pire, ils osent dire que la moindre critique est anti-républicaine et va à l’encontre de la France, mais laquelle, celle qu’ils ont vendu au TAFTA? Ou celle pratiquement disparue qu’ils nous font miroiter dans leurs discours pour ne pas que la population bouge?

Certains ont peut-être oublié que Sarkozy à tellement de casseroles qu’il en ferait concurrence à Tefal en bourse, que Thomas Thévenoud malgré son « affaire » est toujours député, que Agnès Saal n’a pas été virée mais recasée dans un ministère, que Sylvie Andrieux a été condamnée à de la prison ferme en 2014 et qu’elle est toujours députée, et la liste est longue, par contre, les affaires sont nombreuses mais la liste des peines de prison ou des « retour à la case chômage » est pratiquement vide…

À la tête de tout cela, il y a la finance et des multinationales qui peuvent imposer tout et n’importe quoi dans nos pays simplement pour faire plus de profit, même si au final cela multiplie les cadavres. Il suffit de regarder un peu comment cela se passe à Bruxelles, deuxième plus gros pôle de lobbys de la planète, et ceux qui décident pour nous sont des multinationales réputées…On en a encore eut des exemples flagrants dernièrement qui montrent bien qui décide réellement: l’UE vient d’abandonner l’idée d’interdire les perturbateurs endocriniens qui sont reconnus comme étant cancérigènes entre autres effets néfastes, pareil pour les pesticides néonicotinoïdes en France.

Au niveau de la finance, il y a les emprunts toxiques, et ceux-ci? Ils ont été reconnus comme illégaux, les banques ont été protégées par une loi passée en douce. Le Libor et l’Euribor? Le scandale a été étouffé. Les très nombreuses magouilles financières, rien n’a éclaté. Et si nos pays décident d’interdire sur le territoire les OGM, le gaz de schiste, la viande sur-médicamentée, javellisée ou pire,le pays va passer devant un tribunal privé qui pourra imposer au pays de tout accepter, aussi toxiques que soient les domaines. Cela fait des années que le TAFTA est dénoncé, par toujours sous ce nom, mais le concept en lui-même est dénoncé, et nombre de nos politiques se battent et font passer des lois dans ce sens sans chercher à savoir si nous acceptons cela ou non. La finance est capable de tout sans aucun scrupule, blanchir l’argent des cartels de drogue (France24, Atlantico.fr), organiser la prostitution d’enfants, mentir, menacer, frauder, et à chaque fois, elles sont sauvées dès qu’elles se montrent défaillantes… Elles sont tout simplement protégées même si elles sont concrètement foutues.

Il faut également se battre contre le corps médical qui impose les traitements en expliquant que c’est bon pour notre santé, alors que les vaccins sont toujours plus remis en cause car certains ont des effets désastreux sur l’organisme et les conséquences peuvent être très lourdes (également ici), que le cancer est une grosse magouille avec des thérapies qui n’en sont pas vraiment, les alternatives rapportant moins étant « oubliées » et décrédibilisées. Quand aux dates de péremptions pour les médicaments, au bout de deux ans: poubelle! Sauf que pour certains, au bout de plusieurs décennies, ceux-ci sont toujours efficaces et viables, simplement, il faut faire du fric, et le médical n’est plus que cela, une grosse machine à fric! Il ne faut surtout pas sous-estimer la mainmise de l’industrie pharmaceutique sur la médecine, ni la corruption qui existe dans le domaine.

On ne va pas oublier non plus les projets faramineux comme l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes reconnu inutile, ubuesque, illogique, qui va détruire l’environnement, et qui se fera tout de même, alors que d’un autre côté d’autres aéroports du territoire sont vendus au plus offrant. Ces même projets inutiles, ils sont assez nombreux, favorisant plus les marchés privés que les intérêts communs, mais les médias ne font pas trop de bruit autour d’eux, il ne faudrait pas que cela devienne visible… Les zadistes auront tout tenté, il ont fini dégagés, matraqués, chassés pour que l’arnaque puisse continuer.

La propagande géopolitique  pour pouvoir attaquer autrui en tout impunité, comme c’est le cas pour la Russie, soit disant gouvernée par un autiste responsable du chaos en Ukraine, alors qu’au niveau autisme, le président français n’a rien à lui envier. Pendant ce temps, on protège les plus gros escrocs qui imposent leur volonté au reste de la planète, des dictateurs, des extrémistes qui croient en leur suprématie. Combien de pays du Maghreb ont été attaqués sur de faux motifs, le gouvernement renversé, simplement pour favoriser certains intérêts géopolitiques et pour pouvoir piller le pays en toute tranquillité?

Et tout cela n’est qu’une facette de la réalité et des faits, nous n’avons même pas cité Monsanto qui n’aurait jamais dû avoir le droit d’exister au vu de ses activités, de Nestlé qui veut privatiser l’eau de la planète entière, de Coca-Cola qui épuise les nappes phréatiques, du gaz de schiste qui déclenchera les plus gros séismes sur la planète tout en la détruisant avec les produits utilisés dans la fracturation, ni en parlant du reste….

Ce sont tous les domaines qui sont concernés, tout est magouillé, derrière chaque vérité relayée par les médias, il y en a 10 000 autres bien plus terribles qui vous montrent que le monde dans lequel nous vivons ne profite qu’à une poignée de personnes qui se sentent toutes puissantes car on leur accorde cette puissance, sauf si nous cessons de contribuer en achetant leurs produits, en écoutant leurs propos démontables en quelques mots et clics de souris.

Le combat n’est pas simplement difficile, il semble impossible, biblique tant la bête à affronter est colossale et puissante. Ce n’est pas une petite cause qu’il faut attaquer, mais un ensemble, planétaire.

Et enfin, il y a la dissidence, une poignée de personnes qui tentent de se battre, avec derrière quelques suiveurs qui rejoignent un combat qui peut paraître illusoire, au final, un tas d’utopistes dont la principale arme est l’espoir. Bien sur, il y a moyen de les appeler à bouger, ce que font les syndicats….pour une journée, la journée passée, tout rentre dans l’ordre, tout le monde rentre chez soi en attendant l’effondrement que certains redoutent, que d’autres attendent afin que les choses bougent un peu!

Il faudrait de véritables actions, et surtout une véritable union à travers la planète, tous ensembles dans un même combat pour une durée illimitée, une semaine, deux, un mois, jusqu’à ce que le système flanche, vacille, et qu’ils reconnaissent leur défaite, mais nous ne sommes qu’une poignée, la dissidence qui ne sera jamais réellement suivie par le gros des foules gavé de télévision, de programmes débiles, de discours affligeants, sans véritable éducation ni information quand à la situation actuelle. La liberté est illusoire, mais beaucoup y tiennent, le confort n’est qu’un leurre puisque nous sommes enfermés dans des cocons remplis d’inutile, l’indispensable, nous l’avons trop souvent oublié, les fondamentaux, ils n’existent que si cela peut rapporter. La réalité est tellement inimaginable que la plupart refuse de la voir ou d’y croire…

Alors, avons-nous une réellement chance de vaincre un jour? De changer le monde et l’ordre des choses? Ou ne serions-nous que des utopistes qui vont de toute manière finir par se retrouver hors-système pour échapper à l’horreur d’un nouvel ordre mondial et d’une commercialisation à outrance de la planète?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s