Migrants : Berlin suggère de couper les fonds de l’UE aux pays opposés aux quotas

Il n’y a pas à chercher, l’Allemagne qui vient de fermer ses frontières face à l’arrivée incontrôlable de migrants vient de conseiller de couper les fonds européens aux pays refusant les quotas, non mais allo quoi… Car il faux accueillir de grès ou de force les réfugiés syriens, les vrais, les faux, par contre, la France vient de se distinguer la sa bêtise, car si elle accueille ces réfugiés, elle vient de refuser d’autres syriens qui n’avaient rien de migrants, elle vient de refuser des visas à une chorale chrétienne syrienne privée. Pourtant cette chorale était attendue pour un festival de musique religieuse à Strasbourg. Ubuesque!

C’est la pagaille la plus totale au sein de la Désunion européenne. Après avoir mis le feu au continent en compagnie de son ami Jean-Claude, Mutti Angela fait machine arrière toute, rétablit les contrôles à ses frontières (ce ne sera ni durable ni passager (sic) dit son ministre) et exige des Etats qui ont su raison garder qu’ils partagent l’addition (rebaptisée« solidarité »). Sinon il faudra leur couper les vivres ! « Deutschland über Alles », les casques à pointe et les sanctions sont de retour. Oui, l’Europe est un bel idéal et Angela le mérite vraiment, son prix Nobel de la PaixOD

migrants-berlin-suggc3a8re-de-couper-les-fonds-de-lue-aux-pays-opposc3a9s-aux-quotas

« Face au refus de certains pays de l’Union européenne, tels que la Hongrie ou la Pologne, d’accueillir les migrants, l’Allemagne demande la réduction des fonds structurels qui leurs sont  versés par l’UE.

Le ministre de l’Intérieur allemand, Thomas de Maizière, a évoqué mardi matin la possibilité de réduire les fonds structurels versés par l’Union européenne aux pays qui rejettent l’idée de quotas de répartition des réfugiés, après l’échec lundi d’une réunion européenne.

« Nous devons parler de moyens de pression », a-t-il dit à la chaîne publique allemande ZDF. Les pays qui refusent la répartition par quotas « sont souvent des pays qui reçoivent beaucoup de fonds structurels » européens, a-t-il ajouté, regrettant le « manque de

solidarité d’une minorité ». « Je trouve aussi juste qu’ils reçoivent moins de moyens » financiers de la part de l’Europe, a poursuivi M. de Maizière sur ZDF, disant approuver la proposition formulée en ce sens par le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

« Des pays ne veulent pas adhérer à ce processus de solidarité »

Lundi soir, les 28 Etats membres de l’UE, réunis en urgence à Bruxelles, ne sont pas parvenus à un accord sur la répartition contraignante de 120.000 réfugiés.

Selon le ministre français de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, « un certain nombre de pays ne veulent pas adhérer à ce processus de solidarité », parmi lesquels la Hongrie, la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie.

L’Allemagne, qui s’attend désormais à recevoir entre 800.000 et un million de demandeurs d’asile, a réintroduit dimanche des contrôles à ses frontières, suspendant de facto l’accord de libre-circulation européen. « Nous ne voulons pas que (ces contrôles) soient une solution durable, mais ils ne sont pas non plus passagers », a prévenu Thomas de Maizière ».

AFP/ BFM TV, le 15 septembre 2015

Source: Olivierdemeulenaere.wordpress.com

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s