448 installations terroristes détruites en Syrie en 3 jours et un chef de l’EI tué en Égypte – Rapport

Le ménage continue.

Posté 10 novembre 2015

Fighter_rockers russes

La force aérienne russe en Syrie a fait 137 sorties au-dessus des trois derniers jours, atteignant 448 infrastructures appartenant à l’État islamique et d’autres groupes terroristes dans le pays, informe le Ministère russe de la défense.

« Au cours des trois derniers jours, les avions russes ont fait 137 sorties dans la République arabe syrienne et ont détruit 448 installations des infrastructures terroristes dans les provinces d’Alep, Damas, Idlib, Lattaquié, Raqqa, Hama et Homs, »dit Igor Konashenkov, porte-parole pour la défense Ministère, comme le rapporte le journal TASS.

Dépôt de munition Raqqa

Dans la province de Lattaquié, les avions de combat russes ont frappé une position de mortier du groupe terroriste Jabhat al-Nusra.

« Un coup direct a conduit à la destruction de quatre mortiers et un dépôt de munitions« , a déclaré Konashenkov.

Plus installations de Jabhat al-Nusra ont été ciblés dans la province d’Hama, où un atelier de réparation terroriste avec des véhicules blindés à l’intérieur a été détruit.

« Un raid aérien par un bombardier Su-24M a détruit un hangar avec quatre chars et une APC à l’intérieur« , a déclaré le porte-parole du ministère de la Défense.

Dans Idlib, les avions militaires russes ont rasé un centre de commandement majeur de Jabhat al-Nusra, qui a coordonné les actions des terroristes dans les deux provinces Idlib et Alep.

« Dans la banlieue de Zerba, dans la province d’Idlib, un grand centre de commandement Jabhat al-Nusra a été détruite. L’installation a été créé au cours des trois dernières semaines et elle était bien camouflée« , a déclaré Konashenkov.

Frappes sur Idlib

Après que les drones ont effectué la reconnaissance, l’avion Su-24 a frappé la facilité avec une bombe de KAb-500 guidée, il a ajouté.

Des attaques aériennes russes ont visé un entrepôt de munitions de l’EI près de la capitale syrienne, Damas, qui hébergé des missiles non guidés.

« Dans la région du Mont Mgar, province de Damas, l’entrepôt de l’État islamique comprenant des missiles non guidés a été détruit. Cet entrepôt avait régulièrement fourni les terroristes avec des missiles non guidés qui ont été utilisés pour bombarder systématiquement les zones résidentielles de Damas « , a déclaré Konashenkov.

Selon le porte-parole, les caches d’armes majeures appartenant à l’État islamique et aux terroristes de Jabhat al-Nusra ont également été touchés dans les provinces Raqqah et Homs.

L’intensité de sorties russes était plus faible durant les derniers jours, puisque certains avions ont été affectés à des tâches de reconnaissance, a déclaré Konashenkov.

Ils ont rassemblé plus d’informations sur des cibles terroristes (…).

« L’intensité des sorties de notre groupe aérien a été en dessous de la normale en Syrie au cours des derniers jours. Cependant, le nombre de cibles par vol a augmenté, » a-t-il dit.

La campagne massive de l’armée de l’air russe a conduit à des «changements importants» dans les tactiques employées par les terroristes dans toutes les parties de la Syrie, a souligné le porte-parole.

« Les groupes armés n’agissent pas aussi ouvertement comme ils le faisaient il y a encore un mois » a dit Konashenkov.

« Ils changent constamment de parcours pour des armes et des approvisionnements en munitions, qui sont principalement effectués la nuit avec tout le camouflage nécessaire » a-t-il ajouté.

Selon le porte-parole, les terroristes tentent de mettre en œuvre des tactiques de défense mobiles, de transférant régulièrement leurs positions « dans une tentative de se cacher des frappes, par les troupes gouvernementales syriennes et les forces aériennes russes. »

La Russie a commencé à mener des frappes aériennes quotidiennes contre l’État islamique et d’autres groupes terroristes en Syrie à la fin de septembre, après une demande du président du pays, Bachar al-Assad.

traduction: stopmensonges

Source:https://www.rt.com/news/321301-syria-isis-448-targets/


Un chef régional de l’EI tué par la police au Caire

Posté le 9 novembre 2015

EGYPTE Ashraf Ali Ali Hassanein al-Gharabli était l’un des principaux responsables de la branche égyptienne de l’Etat Islamique…

© Rodi Saïd

Neuf jours après le crash qui a coûté la vie aux 224 passagers de l’Airbus A321 reliant Charm el-Cheikh à Saint-Pétersbourg, la police égyptienne a annoncé ce lundi 9 novembre la mort d’un des principaux cadres de la branche locale de l’Etat islamique (EI).

L’organisation jihadiste a assuré être responsable du crash de l’avion russe. Le responsable tué par la police, Ashraf Ali Ali Hassanein al-Gharabli, était présenté comme « un des plus dangereux terroristes » de l’EI. Un échange de tirs a éclaté alors que la police tentait de l’arrêter au Caire, assure le ministère dans un communiqué. L’enquête pour déterminer les circonstances du crash est toujours en cours. 

Source: http://www.20minutes.fr/monde/crash_d_avion/1726951-20151109-crash-sinai-cadre-daesh-tue-caire-police-egyptienne

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s