Les scientifiques et les climatologues ne savent pas pourquoi il fait plus chaud vers l’équateur et plus froid vers les pôles.

Si l’on pose la question à des spécialistes du climat, on trouve des réponses comme : Les rayons du Soleil sont plus concentrés au niveau de l’équateur, et plus diffus au niveau des pôles.

Cela peut être valable pour la lumière mais pas pour la chaleur comme nous allons le voir. Une autre réponse:

Les rayons du Soleil parcourent une plus grande distance dans l’atmosphère au niveau des pôles. Ils perdent ainsi plus d’énergie ( absorption par l’atmosphère ) qu’au niveau de l’équateur.

Nous allons voir que c’est exactement le contraire, car là ils raisonnent comme si la chaleur était transportée par la lumière. Rappelons que dans l’espace la température est évaluée à 2,7°K, c’est-à dire moins 270°C.

Et l’explication que donne le CNRS:

Compte tenu de la rotondité de la Terre, à l’équateur les rayons arrivent perpendiculairement à la surface, et plus on se rapproche des pôles plus les rayons arrivent obliquement par rapport à la surface de la Terre. Donc pour la même quantité d’énergie solaire arrivant au sol, la surface réchauffée sera plus petite à l’équateur qu’aux pôles.

Cela n’explique rien, imaginez que vous soyez au pôle avec un ciel parfaitement dégagé, d’un bleu très pur et sans aucune humidité, et un Soleil éclatant, il fera malgré tout beaucoup plus froid.

Et une autre:

L’épaisseur d’air composant l’atmosphère traversée par les rayons du Soleil est plus importante aux pôles qu’à l’équateur.

Cette explication ne tient pas car dans ce cas si vous montez en haute montagne, l’épaisseur d’air traversée par les rayons du Soleil est moins importante, or il y fait beaucoup plus froid. Et également à l’opposé si l’on se rend dans les zones situées au dessous du niveau de la mer comme la Vallée de la Mort, bien connue pour ses chaleurs torrides, il y fait encore plus chaud. Et encore plus bas à la Mer Morte située 416m en dessous du niveau de la mer, il fait plus chaud qu’au niveau zéro.

Dans notre explication nous pouvons déjà exclure la durée des jours car aux 2 équinoxes, (et seulement à ces moments là) le Soleil arrive perpendiculairement sur l’équateur et la durée des jours et des nuits est la même sur toute la Terre, et pourtant il fait beaucoup plus chaud au Sénégal qu’en Norvège, pourquoi ?

Si l’on observe une photo de la Terre vue de l’espace, elle est entourée d’un halo, c’est l’atmosphère, son épaisseur s’étend à plus de 120 km et devient de plus en plus ténue. L’atmosphère gazeuse s’étent à 30 km au dessus des pôles, et à 60 km au dessus de l’équateur. Mais la partie de l’atmosphère la plus dense, la plus consistante, celle qui intéresse les oiseaux, les voiliers, les avions, les cyclones, les tornades, c’est la troposphère. Elle est trop mince pour être visible depuis l’espace. Son épaisseur varie entre 7 et 8 km aux pôles, et entre 16 à 18 km à l’équateur.

Alors pourquoi la troposphère est-elle épaisse à l’équateur et de plus en plus fine vers les pôles ? C’est facile à comprendre : Sachant qu’1 mètre cube d’air pèse 1,2 kg, il y aurait sur notre planète plus de 5 millions de gigatonnes d’air, c’est à dire 5 millions de milliards de tonnes. Et comme la Terre tourne sur son axe, il se crée une force centrifuge qui fait déporter légèrement la couche d’air vers l’équateur. Si l’on se déplace de l’équateur vers un pôle, au niveau de l’épaisseur de la couche d’air c’est comme si on s’élevait progressivement en altitude. Voilà pourquoi il fait de plus en plus froid. C’est par l’interaction du rayonnement positif avec l’atmosphère négative qu’est générée la chaleur.

Et quant au CO2, il ne représente qu’entre 0,03 et 0,04 % de l’air, c’est à dire 3 à 4 parties pour 1000, il nourrit la flore, et un peu plus ou un peu moins n’a jamais rien changé à l’épaisseur de l’atmosphère. Et la COP21 ne va rien changer au climat, car l’homme n’a aucun contrôle sur les activités solaires et électromagnétiques. ( Soleil dont la réalité est très loin de ce qui est communément admis ). la position du système Solaire dans l’espace n’est pas figée et les rayonnements qu’il reçoit viennent de beaucoup plus loin, du centre galactique.

Alors dans ce relent de culpabilité moyenageuse instaurée par les religions, on peut continuer à se flageller et nous matraquer de chiffres sur les températures, mais il vaudrait mieux cesser de fermer les yeux sur certaines réalités comme la barbarie légale, la production de viande qui est un désastre écologique et économique, gaspillage des ressources, importation de soja OGM dans des cargos qui consomment 2000 litres de carburant à l’heure, déforestation, pollution des nappes phréatiques etc. Et il faut ajouter le transport de nos ports vers nos porcs. L’avenir est aux protéines végétales, et tant que l’homme méprisera l’animal, l’homme méprisera l’homme.

Source : Yannick

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Les scientifiques et les climatologues ne savent pas pourquoi il fait plus chaud vers l’équateur et plus froid vers les pôles. »

  1. c’est clair comme du jus de boudin (((C’est par l’interaction du rayonnement positif avec l’atmosphère négative qu’est générée la chaleur.)))) manque qelques explications plus claires

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s