– PREMIÈRE GRANDE VICTOIRE : LES IRAKIENS HISSENT LEUR DRAPEAU     À RAMADI, EX-BASTION DE DAESH 

 

En reprenant à l’organisation de l’État islamique la ville de Ramadi, l’armée irakienne a non seulement obtenu un succès important et symbolique, mais elle a aussi montré qu’elle était de nouveau opérationnelle sur le terrain.

« Envoyons tout notre Amour à ce peuple qui a tant souffert. Voyez les autres villes très bientôt être libérées. Nous sommes puissants par nos pensées, nos sentiments. Arrêtons de regarder les images d’attentats à la télé ou sur le journal. Nos ex geôliers ne peuvent plus provoquer autant d’attentats, aussi ils nous inventent un tas d’attentats soit disant déjoués pour nous entretenir dans la peur. Ne soyons plus dupes! »

Article de RT France :

Des forces irakiennes d’élite du contre-terrorisme (CTS) ont hissé le drapeau du pays au-dessus du complexe gouvernemental à l’ouest de Ramadi, a annoncé lundi un porte-parole de l’armée, un jour après l’annonce de la reprise de la ville sur Daesh.

«Oui, la ville de Ramadi a été libérée», a poursuivi le porte-parole et général Yahya Rasool, dans un communiqué diffusé par une chaîne de télé gouvernementale.

L’armée irakienne déclare le contrôle totale sur Ramadi

https://www.dailymotion.com/video/x3jsoe1_l-armee-irakienne-declare-le-controle-totale-sur-ramadi_news

Plus tôt dans la journée, des médias occidentaux ont fait savoir que des soldats irakiens menaient des opérations de déminage dans la ville de Ramadi reprise des mains de Daesh, ainsi que de neutralisation des dernières poches de résistance.

Les militaires n’ont à ce stade pas rencontré de forte résistance dans les rues de Ramadi. Au sein du commandement militaire, on souligne le grand volume de travail auquel les démineurs feront face. Rien que sur les accès aux bâtiments gouvernementaux, les djihadistes ont installé plus de 300 dispositifs explosifs.

En ce qui concerne le nombre de personnes mortes dans la bataille de Ramadi, il n’y a pas encore de données précises. Cependant, on a supposé au départ que la ville était protégée par 400 terroristes, mais le nombre de morts est inconnu à ce jour.

Bagdad n’a à son tour pas diffusé d’information portant sur les pertes des troupes irakiennes, alors que les médias occidentaux, faisant référence à une source médicale, indiquent que près de 100 blessés ont été hospitalisés à Bagdad pour la journée de dimanche seule.

Suite à l’assaut des forces irakiennes, les combattants de l’Etat islamique ont reculé dimanche du territoire du complexe gouvernemental situé dans le quartier de Hoz à Ramadi, où ils ont plus tôt concentré toutes leurs forces.

Les forces irakiennes ont perdu le contrôle de Ramadi en mai, après une semaine de combat. Depuis, l’armée essaye de reprendre cette ville, située en bordure de la province d’Anbar, dans la vallée fertile de l’Euphrate.

Pour l’instant, deux autres villes irakiennes, dont Mossoul et Falloujah sont toujours sous contrôle de Daesh depuis l’année dernière. «La reprise de notre bien-aimée Mossoul sera atteinte avec la coopération et l’unité de tous les Irakiens après la victoire sur la ville de Ramadi», a confirmé le 25 décembre le Premier ministre irakien Haider al-Abadi.

https://www.dailymotion.com/video/x3jskae_les-forces-irakiennes-reprennent-ramadi_news

———————————————————-

N’oubliez pas de visiter le blog sur l’énergie plasma que nous apporte la Fondation keshe afin de libérer tous les peuples du pétrole et bien plus :

http://fondation-keshe.blogspot.fr/

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s