MESSAGE DU COMMANDANT MANDR’L  DE LA GALAXIE D’ANDROMÈDE. 

 aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa2

M31: La galaxie d’Andromède

Samedi 9 Janvier 2016 – Edition 45. Par Kathryn Mays.

Message du Créateur :

Réveillez-vous !

Jetez les chaînes qui vous lient, retirez le masque qui vous aveugle.

Réveillez-vous, il est temps. 

Vous êtes l’avenir de votre présent. Réjouissez-vous ! 

– Le Créateur

————————–

Message du Commandant Mandr’l de la Galaxie d’Andromède :

Notre mission prolongée sur la Terre – 1ère Partie

De Kathryn May : Je regardais une image de la NASA sur la galaxie d’Andromède*, quand je ressentis un frisson électrique à travers mon corps, je sais par expérience ce que cela signifie. Un être de dimension supérieure veut me parler. Je demandais qui il était, et une ambiance chaleureuse de forte énergie mais douce a commencé à communiquer par télépathie avec moi.

http://www.maxisciences.com/androm%E8de/une-incroyable-image-devoile-la-galaxie-d-039-andromede-comme-jamais_art34100.html

Commandant Mandr’l :

Nous sommes ici pour observer et aider la Terre ainsi que l’Humanité à ascensionner.

Mandr’l : Nous sommes très heureux de communiquer avec vous, Kathryn, parce que nous savons que vous êtes un canal clair, et nous sommes très proches de Sananda et de la Compagnie du Ciel. Un certain nombre de membres de votre famille (COH) se sont fréquemment incarnés dans notre galaxie. Vous aussi, très chère.

Kathryn : Pouvez-vous me donner votre nom s’il vous plaît ?

Mandrel : Bien sûr. Je parle au nom du Conseil d’Andromède, mais mon nom est Mandrel. Oui, dans votre langue, il pourrait être orthographié Mandrul ou Mandr’l, pour être plus précis.

Kathryn : S’il vous plaît dites-moi ce que vous voulez.

Mandrel : Je vous remercie. Je sais que vous êtes curieux de savoir pourquoi nous et notre vaisseau sommes ici. Je sais que les humains ont tendance à être intéressés par des choses personnelles. Nous, les Andromédiens sommes plus habitués à penser en termes de groupe. Je vais essayer de vous donner quelques informations à propos de tout cela.

Kathryn : C’est très agréable de parler avec vous. Je vous ressens comme une âme sœur.

Mandrel : Nous nous sommes rencontrés auparavant dans les royaumes supérieurs, Kathryn. Très bien, permettez-moi de vous informer, vous et vos lecteurs au sujet de qui je suis, et de notre mission ici avec la Fédération Intergalactique et avec le peuple de la Terre.

Il y a déjà un certain nombre de nos citoyens d’Andromède parmi vous actuellement. Il a été convenu, il y a longtemps, que le moment venu pour l’Ascension de votre planète, nous vous aiderions en vous envoyant un certain nombre de nos âmes les plus habiles et adaptables sur la Terre de surface. (Il y a une terre intérieure où se trouvent d’autres frères).

Bien sûr, nous nous sentons concernés par leur sécurité, d’autant plus que votre planète est toujours un endroit très dangereux pour ceux d’entre nous qui sommes tellement habitués à parler avec le cœur, avec franchise, en étant toujours sincères, dans l’amour et avec des intentions pures.

Nous sommes ici en tant qu’amis. Nous sommes conscients de la grande nécessité d’élévation et de communication ouverte sur votre planète. Nous espérons vous aider un peu en cela. Nous travaillons toujours avec Ashtar et son groupe afin d’entamer le processus d’acclimatation de vos citoyens à l’idée que la communication et la coopération Galactique est la norme pour nous et pour la plupart de vos voisins dans cet Univers que beaucoup d’entre nous en sont venus à appeler Nébadon. (Voir article à ce jour)

Quant à moi, je suis le commandant de l’un de nos vaisseaux-mère, le plus grand et celui qui est depuis le plus longtemps dans votre ciel. Nous sommes arrivés ici en 1963 (année de l’assassinat de Kennedy), pensant que nous allions rester juste un peu de temps jusqu’à ce que votre Ascension soit achevée. Cependant, les complications dues à la guerre, aux conflits culturels et à l’acceptation générale des programmes de contrôle mental de la cabale ont rendu la transition beaucoup plus difficile que la Compagnie du Ciel ne l’avait espérée. Nous avons pris beaucoup d’intérêt à étudier et à observer votre planète avec ses complexités. Nous espérions qu’elle apporterait l’illumination à de nombreuses autres cultures dans d’autres galaxies dans leur transition à travers les phases de leur propre développement.

Bien sûr, la Terre est unique à bien des égards, mais nous avons beaucoup appris sur la façon dont l’humanité s’adapte à l’influence des plus sombres. Nous avons d’abord été horrifiés par les terribles souffrances et le désespoir qui avait envahi votre planète, même s’il y avait aussi de grandes vagues de Lumière et de célébration de la vie. Cela a été un mélange unique de grande obscurité et de grande lumière ; des pensées et des sentiments d’anxiété, de peur, de jalousie, et toutes les conséquences de la société la plus compétitive, une société axée presque entièrement sur la poursuite de la richesse, de la survie grâce aux salaires payés en papier-monnaie – que nous ayons jamais vue.

Nous sommes des historiens en extase devant l’histoire de l’humanité.

Mandrel : Nous avons été tellement absorbés jour après jour par l’observation des drames, des guerres civiles, des menaces mondiales et des luttes héroïques pour votre survie que nous avons décidé de rester jusqu’à votre ascension. Nous sommes devenus quelque chose comme les historiens fanatiques de votre histoire. Nous avons appris à être des observateurs objectifs, puisque nous sommes très à l’aise avec ce point de vue, mais nous n’avions jamais vu de tels sentiments mélangés de passion, de pensées, d’idées créatives, et de pulsions destructrices qui s’entremêlent – nous en avons eu le souffle coupé au premier abord.

Bien sûr, nous étions d’une manière générale au courant de ce qui se passait sur la Terre, parce que le comportement belliqueux de vos dirigeants était devenu une menace pour l’ensemble de l’Univers. Beaucoup d’entre nous sont ici pour surveiller l’utilisation de vos armes de destruction massive, comme vous les appelez, aussi bien en tant qu’observateurs qu’historiens. Je sais que vos lecteurs seront très soulagés d’apprendre que les bombes nucléaires ou à hydrogène ne sont plus autorisées sur votre planète, par décret Universel, mis en application par la Fédération Galactique. Contrairement aux prétentions de certains, toute tentative de faire exploser tout type d’arme de destruction massive est interdite. Il reste encore ce que vos chefs militaires appellent des « armes conventionnelles », mais celles-ci seront également éliminées très bientôt.

Kathryn : (Ici, je prends une courte pause, mais nous continuons la conversation. Je dis à Mandrel que j’étais aussi intéressée par sa culture qu’il l’a été par la nôtre, et lui demande de nous donner un peu d’informations sur la façon dont les gens vivent, quelles expériences ils préfèrent dans les différentes dimensions, à quoi ressemblent leurs corps, s’ils s’incarnent comme nous le faisons, etc …)

Mandrel : Eh bien, je peux vous parler un peu de nous, comme le ferait un sociologue au sujet de nos traditions, de notre unicité et de nos similitudes avec vous qui vivez sur la Terre. Vous comprenez que je représente toute ma galaxie et non une seule planète, et donc je vais devoir vous donner un large aperçu.

Nous sommes plus cohérents que vous, comme vous pourriez dire. Il y a beaucoup de planètes habitées et de systèmes stellaires dans notre galaxie. Je vais commencer par vous parler en gros, des modèles d’organisation que nous avons en commun.

Nous nous sommes développés depuis une période de plusieurs milliards d’années, un peu avant votre galaxie de la Voie Lactée. Nous avons bénéficié d’une progression relativement pacifique à travers des étapes de développement au sein de civilisations sur différentes planètes qui ont évolué dans des cultures uniques. Bien que nous ayons eu quelques problèmes avec des races d’envahisseurs de l’espace comme les Anunnaki, certains reptiliens et d’autres qui voulaient nous diviser et nous conquérir, comme vous dites, nous avons pu très tôt résister à leurs avancées, et donc ils se sont tournés vers d’autres cibles dans la Voie Lactée dont ils convoitaient les « terres fertiles ». Heureusement, avant qu’ils n’arrivent sur nos planètes dans la constellation d’Andromède, nous avions évolué au-delà du point où nous aurions envie de goûter à leurs sombres tentations, et c’est ainsi qu’ils ont décidé de faire de la Terre, avec ses riches ressources, leur terrain de jeu privé.

Les habitants d’Andromède sont pacifiques

Mandrel : Maintenant, je vais vous parler un peu de nos apparences physiques. Je viens d’une planète du bord le plus éloigné de vous, qui a été ensemencée par des êtres de constitution génétique semblable à la vôtre, même si nous ne sommes pas totalement identiques. Nous sommes plus grands que vous, nous mesurons de 2m75 à 3m65 en général. Nos femmes sont également légèrement plus petites en moyenne que les hommes. Nous avons des caractéristiques humanoïdes, mais nous sommes plus minces, avec moins de masse musculaire, parce que l’atmosphère sur ma planète est moins dense que sur la vôtre. Il nous est facile de nous déplacer, de sauter avec plus de facilité, de danser et de jouer avec grand plaisir. En fait, sur notre vaisseau-mère, nous aimons apprendre à jouer à vos jeux comme le basket, le baseball et le football, même si nous adaptons les règles du jeu pour éviter toute collision ou tout combat physique.

Nos systèmes intra-galactiques sont aussi variés que les vôtres, et il y a beaucoup, beaucoup de planètes qui sont habitées par de nombreuses espèces d’animaux et des planètes qui vous étonneraient dans la façon dont elles se sont développées. Il serait impossible de décrire tout ce qui est possible dans la Création, donc je vais me concentrer sur ma propre planète comme exemple de culture humanoïde qui ressemble à la vôtre. Ce qui nous différencie tous des habitants de la Terre c’est notre aisance à coopérer les uns avec les autres. La diversité est une réalité de la vie, et nous apprécions chaque individu comme un être précieux.

Nous sommes un peuple pacifique. Quelques-uns de nos systèmes planétaires en sont encore au stade du développement, ils n’approchent pas encore le stade de la « civilisation » comme vous dites, mais même ces planètes de dimensions inférieures dans notre galaxie ne sont généralement pas intéressées par la guerre ou les conquêtes individuelles. Il existe de nombreuses espèces « intelligentes » différentes qui, comme l’humanité, commencent à découvrir notre existence. Nous les contactons très respectueusement, de façon neutre, afin d’éviter autant que possible toute ingérence dans le développement de leurs civilisations uniques. Vous connaissez bien sûr la Première Directive – une politique de non-intervention qui prime, sauf dans le cas où l’usage d’armes pourrait nuire à d’autres dans l’Univers.

Kathryn : Oui, je comprends. Pouvez-vous nous dire comment vous et vos compagnons de voyage vivez lorsque vous êtes de retour sur votre planète, et nous décrire un peu ce qu’est votre vie sur votre Vaisseau Mère ? Avez-vous des citoyens de toute votre galaxie à bord du vaisseau ?

Mandrel : Oui, c’est le cas. Nous nous entendons à merveille, parce que chaque espèce ou race ou identification planétaire avec leurs spécificités est respectée. Il est important pour nous que chaque planète et chaque être venant de cette planète participe aux opérations au nom de leur propre planète et soient en relation avec d’autres membres de la Fédération. Nous pensons que des êtres bien éduqués recevant de larges possibilités et responsabilités correspondant à leur niveau de développement seront généreux dans leurs relations envers l’autre et envers leurs voisins galactiques. Ceci est l’une des règles que nous avons utilisées pour maintenir notre réseau en Paix dans notre Galaxie.

Nous avons tendance à surveiller dans le respect nos jeunes planètes, leur permettant de se développer de leur propre chef, et nous n’introduisons pas des technologies qui seraient inappropriées à leur niveau de développement social. Ceci est une des conséquences terribles du contact de la Terre avec les Anunnaki. L’humanité n’a pas développé les fondements spirituels et éthiques suffisants pour utiliser des énergies puissantes qui pourraient servir à des fins destructrices.

Ma partenaire, ma flamme jumelle comme vous pourriez l’appeler, est une de celles qui agit comme un ambassadeur pour notre Fédération Galactique. Je pense que nous serons de bons amis – oui, vous pourriez dire que nous le sommes déjà à certains égards – à cause de votre dévouement envers la Terre, alors que vous évoluez et vous développez comme un nouveau membre de votre propre Fédération Galactique, qui est bien sûr étroitement liée à la nôtre. Nous avons plaisir à établir cette connexion avec vous, maintenant que le peuple de la Terre effectue cette transition importante qui sera inspirée par vos nombreux programmes de prospérité imminents. C’est une solution magnifiquement complexe et inspirée au très difficile problème qui consiste à détourner l’attention des habitants de la Terre de leurs dures journées de lutte et d’accepter une vision plus confiante et généreuse de leur avenir.

Je vais vous parler de nous en comparant ce que nous faisons avec les façons de faire sur votre planète. Nous voyons à quel point vos diverses races et cultures peuvent vous sembler différentes, mais pour nous, les différences sont plutôt légères comparées aux similitudes. Nous trouvons que vos nations et vos cultures sont rigides et méfiantes les unes envers les autres, même combatives en général, alors que nos diverses races et espèces sont tout à fait coopératives et amicales. Il est dans nos habitudes d’apprécier les différences que nous trouvons chez nos voisins ; cela permet de riches et intéressants échanges, qui entraînent un échange constant d’idées et un sens de la découverte et d’amusement que nous apprécions grandement.

Vous avez vos festivals et des programmes d’échange dans lesquels vous découvrez les arts, la musique et des danses d’autres pays, par exemple. Ces activités sont une source constante de joie pour nous, et il y a donc un flux constant de visiteurs allant d’une région d’une planète à l’autre, et d’un système stellaire à l’autre. C’est l’un de nos points forts, on pourrait dire, notre ouverture d’apprécier et d’admirer le travail, les découvertes technologiques et les compétences des autres. Bien que nous aimions nos traditions locales, nous sommes toujours ouverts à l’innovation et aux idées originales des autres.

La vie sur la planète Throl

Mandrel : Ma propre planète est un bon exemple. Notre planète est connue sous le nom de Throl (prononcez Thrall). Nous sommes incarnés, bien que nos corps soient moins denses que les vôtres. Je vais vous parler un peu de nos traditions. A commencer par notre enfance, bien sûr. Nous avons une société très ouverte qui laisse le libre choix à nos jeunes de leurs études et de ce qu’ils vont accomplir dans leur vie. Parce que les conditions de vie sur notre planète sont très favorables, nous vivons souvent jusqu’à l’âge de 1.000 ans et même au-delà, de sorte que nous ne mettons pas la pression sur nos jeunes. Ils sont libres d’explorer tous les domaines d’étude en prenant part à quelque chose comme un programme d’apprentissage dans les domaines qu’ils souhaitent.

Chacun d’entre nous étudie à des niveaux avancés les sciences, les langues, les mathématiques, l’exploration spatiale, les arts et bien d’autres sujets. La plupart d’entre nous explorons de nombreux domaines d’étude avant de décider du travail que nous allons faire durant notre vie, mais de temps en temps, en voyant un être d’un immense talent, il nous prend l’envie de poursuivre un autre chemin. Cela nous ravit, parce que nous savons que ce sont ces gens qui se chargeront de notre propre apprentissage d’une certaine façon. Il leur est donné toutes les occasions possibles d’étudier ce qui les intéresse avec les meilleurs professeurs que nous ayons. Ils peuvent parcourir de grandes distances et explorer des endroits lointains s’ils le souhaitent.

Donc, vous voyez, vous pourriez penser que nous sommes très libéraux, même laxistes dans notre discipline en raison de notre acceptation facile de ce que nos enfants veulent faire, mais nous trouvons que cela crée un climat de confiance et c’est cette confiance joyeuse qui nous permet à tous de prospérer, et de le faire à notre propre rythme. Il n’y a aucun « stress » ni concurrence entre les membres de notre société, et nous avons tendance à être très disciplinés dans notre approche de l’apprentissage, car nous sommes curieux et très diligents dans notre quête de ce que nous désirons. Une fois que nous avons pris notre décision, habituellement vers l’âge de 100 ans ou plus, nous suivons nos aspirations avec beaucoup d’enthousiasme et de joie.

Notre deuxième siècle, selon votre temps de la Terre, est souvent marqué par le début d’un accord de partenariat avec notre Bien-Aimé(e), qui restera avec nous pour la vie, à moins que nos intérêts n’évoluent dans la vie et nous entraînent dans des directions différentes, mais même alors, nous restons généralement proches. Notre planète est une planète de 5ème dimension et plus, donc nous communiquons par télépathie, et partout où nous sommes, nous pouvons rester en contact. Les familles sont le centre de notre monde, tout comme les schémas se répètent dans l’Univers – les systèmes solaires peuvent être grands ou petits, mais chacun tourne autour d’un centre, et les planètes sont en relation étroite l’une avec l’autre. Il en va de même pour nos familles. Des liens familiaux solides subsistent à travers les éons, avec de nombreuses variantes, bien sûr, mais nous avons tendance à être très loyaux et dévoués à ceux que nous aimons bien et longtemps.

Nous avons établi des liens étroits avec nos amis galactiques dans ce projet, et nous avons appris à aimer et à admirer la Terre et ses habitants. Bien que l’humanité soit coincée dans un programme sombre et répétitif, vous êtes toujours un fascinant mélange d’émotions intenses et instables, d’impulsions créatives et possédez une vaste imagination. Vous avez été appelé la Race des Créateurs, et je peux le comprendre, après 52 années passées à observer votre inventivité dans le domaine des avancées technologiques suivi immédiatement de leur mauvaise utilisation par certains d’entre vous pour en faire des armes.

L’humanité est piégée dans la pensée dualiste

Mandrel : L’humanité est piégée pour l’instant dans la pensée dualiste. Ce sera tout un défi, même avec la prospérité qui va inonder votre planète, de perdre l’habitude de dire « eux » contre « nous » (la fameuse histoire de la paille et de la poutre). Par exemple, la plupart de votre population croit en l’existence d’une cabale, ou des Illuminati, mais pensent que ce sont des ombres, qu’ils sont invisibles, qu’ils n’influent pas vraiment notre propre comportement ou notre pensée. Pendant ce temps, l’ensemble du contingent du « nous », qui se considèrent comme les bons gars, se comportent égoïstement et inconsidérément comme le font les membres de la cabale, mais se mentent à ce sujet.

Prenez par exemple la forte incidence de la violence physique et psychologique au sein des familles. Les parents se parlent entre eux et à leurs enfants avec irrespect et mépris, mais nient toute tendance à la cruauté. C’est quelque chose de très difficile à admettre, ce déni absolu de la responsabilité de ses actions. Il est largement admis que si vous dites que vous êtes une personne bonne et aimante, et que vos intentions sont bonnes, alors c’est vrai. Il est très triste que tant de mal soit causé à cause de ce refus d’ouvrir les yeux. Nous espérons être en mesure de travailler avec les mentors qui viendront bientôt sur terre pour créer des programmes efficaces qui vont dissoudre cela ainsi que les sentiments douloureux de honte qui semblent tellement omniprésents.

Nous avons beaucoup appris de votre travail dans le Temple de Lumière. Nous allons utiliser une approche similaire. Nous avons tant appris à vous regarder travailler avec des gens qui avaient été si endommagés par leur expérience avec la cabale, parce que nous avons peu d’expérience avec des sentiments comme la honte, le ressentiment, la jalousie et la haine. Après notre observation intensive et notre participation avec l’humanité au cours des 52 dernières années, nous sommes toujours fascinés et étonnés par le labyrinthe de sentiments intenses, les relations complexes, les systèmes de croyances et les fables narcissiques que chaque individu est capable de construire dans sa propre bulle.

Donc, l’essentiel tourne autour des contre-vérités fondamentales auxquelles s’accrochent les gens, sur eux-mêmes et sur l’état de leur monde. Nous continuons à apprendre en restant dans l’émerveillement à propos de l’énorme quantité d’énergie et de temps qui est consacrée chaque jour à cet effort d’imagination. C’est lié, à notre sens, chez les humains de la Terre, aux énormes pouvoirs de créativité qui ont produit votre remarquable architecture, l’art, la littérature, la musique et la danse, en plus des artisans, des grands chefs, des inventeurs, des créateurs de mode et des enseignants et parents imaginatifs. Vous avez un dicton très drôle,  » When you’re hot you’re hot. » (La passion n’a pas de limites)

Ceci est la façon dont nous vous voyons, et c’est la caractéristique dont nous espérons qu’elle va vous transporter à travers votre grande et triomphante Ascension.

Ces réalisations créatives sont connues pour être très rares dans la plupart des sociétés de dimensions inférieures. Nous emmènerons avec nous une énorme bibliothèque de ce que, nous l’espérons, sera une représentation des grands talents de beaucoup d’entre vous, mais de plus en plus apparaissent chaque jour ! Cela nous donne l’espoir que cette force créatrice extraordinaire sera exploitée par vos peuples pour créer le changement nécessaire dans la conscience afin de transporter votre planète à travers votre Ascension vers la 5ème dimension.

Mais je n’arrête pas de parler, n’est-ce pas ? Je suis si heureux de partager ces pensées avec vous et avec vos lecteurs, mais je vois que vous êtes fatiguée. Peut-être pouvons-nous continuer cette conversation dans un autre message ? Je ne vous ai pas encore parlé de mon beau vaisseau.

Kathryn : Oui, merci, Mandrel. Je suis impatiente d’en savoir plus. Vos observations sur nous sont si … eh bien, révélatrices et peuvent mettre mal à l’aise certaines personnes, je pense, mais nous avons besoin d’entendre la vérité dite par ceux qui nous observent avec tant d’amour et sont prêts à nous dire ce que nous devons apprendre si nous voulons continuer notre grande et triomphante Ascension comme vous l’appelez. Je vais vous contacter demain pour continuer cette discussion.

Mandrel : Bonsoir, Kathryn, et bonne nuit à tous les Travailleurs de Lumière qui nous lisent. Puissent vos jours se passer dans la Paix et vos nuits vous apporter un ciel étoilé et un doux sommeil.

Namasté, Chers Frères et Sœurs.

Transcrit par le Dr Kathryn E. May, le 9 janvier 2016

Publicités

Une réflexion au sujet de « MESSAGE DU COMMANDANT MANDR’L  DE LA GALAXIE D’ANDROMÈDE.  »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s