La coalition tremble devant l’avancée irrévocable de l’ours russe en Syrie

En répondant aux accusations de la chancelière allemande pour qui les frappes aériennes russes ont fait souffrir les civils syriens, le porte-parole du président russe, l’a appelée à être plus attentive et responsable dans un « contexte déjà fragile ».

 

« En ce qui concerne les propos de la chancelière allemande sur les pertes humaines provoquées par les frappes aériennes russes en Syrie, il faut faire remarquer que malgré le grand nombre d’allégations similaires, personne n’a fourni de preuves fiables », a répondu le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

dmitri_peskov_1000x586Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin
Commentaire : L’armée syrienne ces temps-ci lutte férocement dans une bataille très importante pour reprendre la ville d’Alep et reprendre aussi le contrôle du nord du pays. Nous allons donc voir partout une vague de désinformation concernant les Russes et l’armée syrienne. La coalition tremble à l’idée de perdre du terrain, et de voir la force de frappe des Russes pour éliminer les mercenaires de… la coalition. Pour cette raison ils vont tout faire pour salir les actions des Russes et de l’armée syrienne.

Ce commentaire intervient après les propos tenus par Angela Merkel lors d’une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre turc, Ahmet Davutoglu. Elle a indiqué qu’elle n’«était pas seulement bouleversée, mais aussi choquée par les souffrances des dizaines de milliers de personnes provoquées par les frappes aériennes russes». Elle a aussi appelé le Conseil de sécurité de l’ONU à obliger toutes les parties à arrêter immédiatement les bombardements présumés des populations et des installations civiles.

Dmitri Peskov a rappelé qu’il y a deux-trois ans, en Syrie,
« nous n’avons pas entendu de telles évaluations concernant les actions barbares des terroristes qui avançaient sur le territoire syrien, entourant les forces armées syriennes et les autorités légitimes ». « Nous n’avons pas entendu telles déclarations à l’époque », a-t-il ajouté.

La chancelière allemande a tenus ses propos après que l’agence Reuters a annoncé que, selon les troupes rebelles, l’armée syrienne et ses alliés avaient progressé au nord de la Syrie et qu’ils n’étaient plus qu’à 25 kilomètres de la frontière turque.

Source : http://fr.sott.net/article/27633-La-coalition-tremble-devant-l-avancee-irrevocable-de-l-ours-russe-en-Syrie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s