Les archétypes en alchimie spirituelle

photo2

Comprendre les archétypes c’est apprendre à voyager dans l’inconscient individuel et collectif pour retrouver le chemin de la Conscience unifiée…

Les archétypes guident le cherchant en quête de son soi divin. Parlons des archétypes phares du processus d’ascension*. Chaque archétype aide à passer un niveau de conscience.

*Les exemples cités ci-dessous appartiennent à l’imagerie du monde occidental, mais chaque chemin étant différent, certains verront le Maître Saint Germain, d’autres Bouddha, ou toute manifestation de lumière adaptée à leur culture et cheminement propre.

Lorsque le cherchant est en cheminement spirituel il doit un jour où l’autre traverser l’Oeuvre au Noir. Cette partie impose une « déconstruction » des acquis pour préparer un terrain vierge, propice à l’accueil de l’âme qui cherche à s’incarner à la place de l’égo.

Dans cette phase d’oeuvre au noir, l’archétype qui se présente souvent est la conscience que l’on nomme actuellement sous le code ASHTAR. C’est une énergie puissante dans l’inconscient collectif. Elle correspond à la réactualisation de l’Archétype plus connu sous le nom de Saint Michel Archange, guide des Alchimistes.

saint-michel

C’est l’énergie céleste qui guide l’alchimiste spirituel dans ses opérations de transmutations internes. Pour faire le parallèle avec le processus d’ascension, Saint Michel aide à « terrasser » le dragon (l’égo) afin que le cherchant retrouve le chemin de son âme, comme le montre l’autre Archétype de la Vierge à l’enfant. La vierge étant l’âme et l’enfant représentant l’aboutissement du travail, la pierre philosophale permettant à l’être humain de renaître en conscience.

Lorsqu’on avance dans l’oeuvre au noir, on aperçoit la lumière au bout du tunnel et l’on se dirige tout naturellement vers l’archétype de la vierge à l’enfant qui accompagne et guide dans la phase d’Oeuvre au Blanc. Cette phase sera ponctuée de nouvelles périodes de régressions dans l’oeuvre noire, le temps du démantèlement complet des anciens comportements mentaux et leurs résidus…

photo1

Une période plus ou moins longue de purification commence alors pour le cherchant qui ressent de plus en plus fortement la nécessité d’incarner son âme. Il devient plus facile de s’aligner aux aspirations de celle-ci car les peurs ont été dépassées lors de l’oeuvre au noir.

Vivre sans succomber aux craintes permet un alignement plus juste aux aspirations de l’âme qui commence alors à s’exprimer véritablement. L’Oeuvre Rouge sera l’ultime étape, lorsque la nouvelle conscience s’incarnera définitivement dans l’être humain. Faisant de celui-ci ce que nos ancêtres nommèrent un « Saint ».

Le Grand Oeuvre Alchimique est une quête de l’illumination qui est illustrée dans de nombreuses trilogies (3 passages). Vous prenez conscience du challenge d’une telle quête dans le Seigneur des Anneaux, où la communauté de l’anneau se lance dans une aventure sur la terre du milieu (l’alignement parfait mais fragile sans lequel l’ombre triomphe).

Dans Matrix la sortie du monde de l’illusion ne se fait pas sans effort, l’élu doit laisser tomber ses acquis, ses croyances et affronter la peur de la mort, pour gagner sa liberté. Il parvient alors à faire de la Matrice un terrain de jeux inoffensif.

Arthur et les Minimoys 1, 2 et 3, est un véritable conte initiatique, au contact de la nature et ses lois. Sans oublier Twilight en cinq chapitres néanmoins mais lors desquels le mercure (elle) et le souffre (lui) ne cesseront de danser ensemble. Il affrontent des peurs, vivent des émotions intenses au contact explosif l’un de l’autre. Ces phases de fusion et de rejet préparent la transmutation finale qui passe par une mort apparente (mort symbolique de l’égo). Ne réalisent-ils pas les noces alchimiques au péril de leur vie pour finalement faire l’enfant?

La vie étant un laboratoire alchimique à grande échelle, tout ce qui se présente nourrit la quête du soi. Basculer dans cette vision là aide à comprendre les aléas de la vie. Car les étapes citées ci-dessus ne cesseront de se rejouer, se re-présenter une à une, jusqu’à ce que la purification de l’être soit complète.

Il n’y a pas de règle, on peut chuter à chaque instant, dès qu’on s’éloigne de la pureté du coeur. L’égo peut refaire surface pendant l’oeuvre au blanc et vous précipiter de nouveau dans une phase au noire. Vous pouvez passer des moments à toucher les sphères de conscience les plus hautes et refaire un passage dans la densité, le temps d’une ou deux évacuations supplémentaires.

Sur ce chemin, l’humilité est la vertu la plus importante! Ne jamais croire que l’on est arrivé, sous peine de retourner à la case départ… Comme dit Indiana Jones dans la dernière croisade: « seul le pénitent pourra le passer »…

Et pour cause, c’est une véritable Quête du GRAAL !

Aurélie Pech d’Arcadie

Coach en Retour vers Soi, Toulouse

Auteure de Carte Blanche à la Lumière

(merci infiniment de transmettre le texte à condition de ne pas le couper, ne pas modifier le contenu et de mentionner la source: www.lecheminversarcadia.com)

Une réflexion au sujet de « Les archétypes en alchimie spirituelle »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s