Les dernières attaques de la cabale sont en cours

« Édifiant : la ministre qui murmurait à l’oreille du robot !! » L’édito de Charles SANNAT

Bonjour à toutes et tous. Hier le site insolentiae est resté hors ligne une très grande partie de la journée suite à une attaque massive. Dans la bataille et les vilains pirates étant passés par notre serveur mail, nous avons pris la décision de supprimer ce dernier pour être moins vulnérable. 

Notre hébergeur a lancé une enquête. Je ne me fais point trop d’illusions mais je ne manquerais pas de vous tenir au courant si nous apprenons des choses. 

J’ai donc créé deux nouvelles adresses mail distinctes du site qui sont les suivantes:

charles.insolentiae@gmail.com

helene.insolentiae@gmail.com

Toutes les autres adresses mail sont désactivées et ne sont plus fonctionnelles.

Exceptionnellement l’édition d’aujourd’hui sera l’édition d’hier. Toutes mes excuses et surtout, merci pour votre soutien!! Reprise normale des éditions dès demain!

Charles. 

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

C’est une vidéo saisissante de notre “mini-stress” du Travail – enfin de l’emploi, enfin, disons du chômage – que je vous propose de découvrir aujourd’hui (à la fin de cet article). N’imaginez pas que je ne sois qu’un goujat à l’égard de Myriam El Khomri, dont je pense qu’il s’agit d’une femme fondamentalement humaine et fort sympathique au demeurant.

Hélas, l’arène politique, à ces niveaux-là, est d’une immense brutalité et cela demande une épaisseur de cuir que notre pauvre Myriam est loin d’avoir, ce qui n’est pas d’ailleurs un défaut en soi. Disons que l’on a envie de lui demander à chaque apparition publique : “Mais Myriam, qu’es-tu allée faire dans cette galère ?! Tire-toi de là ma pauvre, et vite avant de te faire totalement laminer et aussi abîmer dans ton estime de toi… Ton sourire “Colgate” automatique ne te donne tout au plus qu’une bien vague constance. Insuffisant pour faire un ministre.”

Hier, notre chère “mini-stress maxi-angoisse” était à la rédaction du journal Les Échos et on lui a présenté le futur du chômage, à savoir le premier humanoïde que d’ailleurs la SNCF a déjà déployé dans quatre gares afin de renseigner les clients, pardon, les usagers.

“Tu ne veux pas défendre la Loi Travail à ma place à l’Assemblée ?”

Voilà le terrible aveu de notre ministre du Chômage devant un petit robot lui aussi très sympathique, bien que pas encore tout à fait au point dans les réponses semble-t-il. Au-delà de l’humour contenu dans cette remarque, il y a deux choses à retenir. La première c’est que

 

Lire la suite ici

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s