BENJAMIN FULFORD. LA GUERRE HYBRIDE SE POURSUIT AVEC DES FRAPPES CONTRE LES BASES MILITAIRES SOUTERRAINES JAPONAISES ALORS QUE LA MAFIA KHAZAR EST ATTAQUÉE DE TOUTES PARTS SUR LA PLANÈTE.

 

Correction de l’Article du 18 avril 2016

Dans la lettre d’information du 18 avril du «Weekly Geopolitical News and Analysis», j’ai parlé des preuves selon lesquelles le tremblement de terre du 16 avril dans le sud du Japon était d’origine naturelle. C’était une erreur. Ci-dessous la preuve sismographique de l’Institut National de Recherche des Sciences de la Terre et de la Prévention des Catastrophes.

http://www.kyoshin.bosai.go.jp/

Elle montre très clairement que le tremblement de terre porte la caractéristique d’une explosion nucléaire souterraine et non d’un séisme d’origine naturelle.

1 – une explosion nucléaire.2 – un tremblement de terre d’origine naturelle

Voyez ici pour la différence entre un tremblement de terre d’origine naturelle et une explosion nucléaire.

Message du 26 avril 2016

La bataille pour la planète Terre a pris une tournure spectaculaire avec

–         la destruction de trois bases souterraines japonaises importantes,

–         l’accélération pour la traque des oligarques de la Mafia khazar,

–         des négociations financières avec de gros enjeux entre le complexe militaro-industriel et les sociétés secrètes asiatiques et plus encore.

Parlons d’abord des tremblements de terre : il apparaît évident sur les graphiques publiés par les Japonais sur internet que la récente série de tremblements de terre dans le sud du Japon est d’origine artificielle. Les preuves présentées consistent à dire que les relevés sismographiques ressemblent à des tremblements de terre provoqués par des explosions avec une énorme onde de choc soudaine suivie de répliques d’intensité constamment décroissante. Voir les liens ci-dessous pour l’examen des preuves :

http://pesn.com/2011/09/18/9501916_Evidence_Denver_and_DC_Quakes_Caused_by_Nukes/

http://www.kyoshin.bosai.go.jp/kyoshin/share/index_multi.html

http://www.kyoshin.bosai.go.jp/kyoshin/search/

Il y a également eu des informations à propos de sons ressemblant à des explosions lorsque les tremblements de terre se sont déclenchés. En outre, tous les tremblements de terre avaient des épicentres peu profonds, ce qui est très rare pour des tremblements de terre d’origine naturelle. En plus, le centre de prévention des tremblements de terre du gouvernement japonais a déclaré qu’il avait renoncé à prédire les tremblements de terre parce qu’ils ne correspondaient à aucun modèle prédictif de tremblement de terre naturel. L’argument principal, cependant, réside sur le fait que les épicentres des trois grands séismes correspondaient tous à des bases militaires Japonaises.

La suite à lire sur: http://vol370.blogspot.fr/2016/04/2804-benjamin-fulford.html

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s