UNE MANIFESTATION CONTRE LES VIOLENCES POLICIÈRES INTERDITE PAR LA PRÉFECTURE DE PARIS.

 

«Le Monde» – 18.05.2016 à 09h54

Le collectif «Urgence, notre police assassine» prévoyait une contre-manifestation peu avant celle du syndicat de police Alliance, qui doit avoir lieu à midi à Paris.

La contre-manifestation du collectif «Urgence, notre police assassine», qui devait se tenir mercredi 18 mai, peu avant celle organisée par des syndicats de policiers, a été interdite par la préfecture de Paris.

Ce collectif de lutte contre les violences policières appelait à une action peu avant le rassemblement des policiers, prévu à midi à République. Cette place est aussi, depuis fin mars, le lieu de rassemblement emblématique du mouvement citoyen Nuit debout, qui a été émaillé d’incidents entre de petits groupes et les forces de l’ordre, tout comme leaaaaaa5s manifestations contre le projet de loi travail.

Amal Bentounsi, la fondatrice du collectif, a réagi à cette interdiction :

«Notre rassemblement se voulait pacifique, on est là pour dire aux policiers notre vérité, qu’il y a une impunité, qu’on veut que l’institution policière se remette en question. Les violences policières ne viennent pas d’être inventées, les quartiers ont servi de laboratoire à ce qui est étendu aux manifestants aujourd’hui. (…) C’est pas parce qu’ils nous protègent qu’ils peuvent nous mutiler.»

La suite à lire sur: http://vol370.blogspot.fr/2016/05/1805-une-manifestation-contre-les.html

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s