Justice : Le gouvernement français fait disparaître les dossiers des djihadistes de peur “d’une guerre civile”

 

 
Jeudi 18 mai 2016, une conférence intitulée “Sécurité, justice : le déclin français ?” s’est déroulée en présence de Hervé Mariton, député LR de la Drôme, du juge Philippe Bilger, magistrat honoraire et de l’Institut de la Parole, de Guillaume Jeanson, de l’Insitut pour la Justice et avocat au Barreau de Paris, et de Luc-Etienne Gousseau, avocat à Mende.

Pendant la conférence, l’assistance a appris que le gouvernement républicain tentait par tous les moyens de faire disparaître les dossiers des djihadistes et autres islamistes présents sur le territoire hexagonal. Le but étant d’éviter une “guerre civile” de nature raciale et religieuse en France.
Maître Gousseau […] a révélé que les dossiers des djihadistes fichés S confiés à la justice en Lozère, son département d’affectation, avaient tous disparus des tribunaux. Il a également précisé que ce n’était pas un fait isolé en France. En effet, un de ses collègues lyonnais lui a fait savoir qu’il en était de même dans sa ville. 

Pour Maître Gousseau, la question d’une volonté d’état à faire disparaître des éléments de preuves se pose avec beaucoup d’inquiétude. Il est persuadé que le contenu des dossiers révélé au grand public serait à même d’engendrer une guerre civile dans l’ensemble du pays.

Europe Israël 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s