Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument

Monsanto voici les 12 pires produits à éviter absolument

Cette liste de 12 produits de Monsanto a été initialement mise en place par la sensibilisation OGM :

Lorsque vous prenez un instant pour penser à l’histoire du développement des produits de Monsanto, que trouvez-vous? Voici douze produits que Monsanto a mis sur le marché. Voyez si vous pouvez en reconnaître certains …

Produits Monsanto

 

# 1 – La saccharine

Saviez-vous que Monsanto a été créé à cause d’un édulcorant artificiel ? John Francisco Queeny a créé Monsanto Chemical Works, à St. Louis, Missouri, dans le but de produire de la saccharine [1] pour Coca-Cola. Contrairement à ses bons débuts, des  études réalisées au début des années 1970 [2], * dont une étude menée par le National Cancer Institute en 1980[3], ont démontré que la saccharine a provoqué le cancer chez les rats et les souris de laboratoire. [4]

Après la pression croissante des consommateurs, le Calorie Control Counci[5], les fabricants d’édulcorants artificiels et de boissons gazeuses light, ainsi que d’autres études [6] (plusieurs menées par l’industrie des édulcorants) ayant déclaré des failles dans les années 1970, la saccharine a été retirée de la liste des produits cancérogènes du NIH (Instituts Américains de la Santé). Plusieurs lettres de scientifiques ont déconseillé sa radiation [7], le document officiel comprend les termes suivants [8] à ce jour: «bien qu’il soit impossible de conclure avec certitude qu’elle ne représente aucune menace pour la santé humaine, on peut s’attendre de manière raisonnable à ce que la saccharine sodique soit cancérogène pour l’homme dans des conditions d’usage général comme édulcorant artificiel . « (* Lire l’histoire de la Chemical Heritage Foundation de la saccharine [9] ici.)

Produits Monsanto

 

# 2 – Les PCB (polychlorobiphényles)

Au début des années 1920, Monsanto a commencé à élargir sa gamme de produits chimiques avec les PCB pour produire des fluides de refroidissement pour les transformateurs électriques , les condensateurs et les moteurs électriques. Cinquante ans plus tard, les tests de toxicité [10] ont commencé à révéler des effets graves sur la santé [11] chez les rats de laboratoire exposés à ces produits chimiques (PCB).

Après dix ans d’études , la vérité ne peut plus être contenue: la U.S. Environmental Protection Agency (EPA) a publié un rapport [12] citant les PCB comme étant la cause principale des cancers chez les animaux, avec des preuves supplémentaires que ces produits peuvent provoquer le cancer chez les humains. Des études complémentaires indépendantes évaluées par des pairs ont démontré un lien de causalité entre l’exposition aux BPC et le lymphome non hodgkinien, une forme de cancer souvent mortelle.

En 1979, le Congrès des États-Unis a reconnu les PCB comme toxine significative et polluant organique persistant sur l’environnement, et a interdit sa production aux États-Unis. A ce moment là Monsanto avait déjà des usines de fabrication à l’étranger, donc ils n’ont pas entièrement arrêté jusqu’à ce que la Convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants interdise les PCB au niveau mondial en 2001.

Et c’est là que la duplicité de Monsanto a été découverte: les notes internes de l’entreprise [13] de 1956 ont refait surface, prouvant ainsi que Monsanto connaissait les dangers des PCB dès le début.

En 2003, Monsanto a versé plus de 600 millions de dollars aux habitants de Anniston, Alabama, qui ont eu de graves problèmes de santé comme des maladies du foie, des troubles neurologiques et le cancer [14] après avoir été exposés aux PCB.

Et pourtant, les dégâts persistent à cause de ces produits : près de 30 ans après l’interdiction des PCB aux États-Unis, ils sont toujours présents dans le sang des femmes enceintes, selon une étude de 2011 [15] réalisée par l’Université de Californie à San Francisco tandis que d’autres études indiquent un lien entre les PCB et l’autisme.

Produits Monsanto

# 3 – Le polystyrène

En 1941, Monsanto a commencé à se concentrer sur les matières plastiques et le polystyrène synthétique, qui est encore largement utilisé dans les emballages alimentaires et qui a été classé 5ème en 1980 sur la liste des produits chimiques de l’EPA  [16] dont la production génère d’énormes déchets.

# 4 – La bombe atomique et les armes nucléaires  Peu de temps après l’acquisition des laboratoires Thomas et Hochwalt, Monsanto a fait de cette division son département central de recherche [17]. Entre 1943 à 1945, ce département a coordonné les efforts de production clés du projet Manhattan [18], y compris la purification du plutonium et l’élaboration dans le cadre du projet de Dayton du Manhattan Project [19], des techniques pour affiner les produits chimiques utilisés comme déclencheurs pour les armes atomiques (une période de l’histoire américaine qui a malheureusement inclus l’accident du travail le plus meurtrier [20]).

Monsanto

# 5 – Le DDT  En 1944, Monsanto est devenu l’un des premiers fabricants de l’insecticide DDT pour lutter contre les moustiques vecteurs du paludisme. Malgré des décennies de propagande Monsanto insistant sur le fait que le DDT était sûr, les véritables effets de la toxicité du DDT ont fini par être confirmés par des recherches à l’extérieur et en 1972, le DDT a été interdit dans tous les États-Unis.

Monsanto

Ce graphique illustre combien de dioxine un Américain consomme en moyenne par jour

# 6 – La dioxine

En 1945, Monsanto a commencé à promouvoir l’utilisation de pesticides chimiques dans l’agriculture avec la fabrication de l’herbicide 2,4,5-T (l’un des précurseurs de l’agent Orange), contenant de la dioxine. Les dioxines sont un groupe de composés structurellement et chimiquement apparentés, que l’on connaît comme l’un des » Douze produits les plus dangereux[21]», ces polluants environnementaux persistants s’accumulent dans la chaîne alimentaire, principalement dans les tissus adipeux des animaux. Au cours des décennies qui ont suivi, Monsanto a été accusé de dissimuler ou d’omettre de déclarer la contamination à la dioxine dans une large gamme de ses produits.

Produits Monsanto :

# 7 – L’Agent Orange

Au début des années 1960, Monsanto a été l’un des deux principaux fabricants de l’Agent Orange, un herbicide / défoliant largement utilisé pendant la guerre du Vietnam. Excepté que la formule de Monsanto avait des niveaux de dioxine bien supérieurs à l’Agent Orange produit par Dow Chemicals, l’autre fabricant.

Monsanto

(Photo , Anh Nhan et Trang, avec leur père, à leur arrivée à l’orphelinat de Hoi An, ci-dessous ce sont les mêmes frères peu de temps avant la mort de Trang. Source: Newsletter de la Fondation Kianh, décembre 2011 [22])

À la suite de l’utilisation de l’Agent Orange, le Vietnam estime que plus de 400 000 personnes ont été tuées ou mutilées, 500 000 enfants sont nés avec des malformations congénitales, et jusqu’à 1 million de personnes ont souffert de problèmes de santé, sans parler du profond impact qu’il a eu sur la santé de plus de 3 millions de soldats américains et leurs progénitures.

Les notes internes de Monsanto montrent que Monsanto connaissait les problèmes de contamination à la dioxine de l’Agent Orange quand il l’a vendu au gouvernement américain pour une utilisation au Vietnam. En dépit de l’impact sanitaire généralisé, Monsanto et Dow ont tout de même reçu la protection financière du gouvernement américain contre les anciens combattants qui cherchent une compensation pour leur exposition à l’Agent Orange.

Monsanto

En 2012, 50 longues années après le déploiement de l’Agent Orange, la tentative de nettoyage a enfin commencé [23].Pourtant, l’héritage de l’Agent Orange, et les générations successives de difformités du corps [24], resteront dans les orphelinats [25] dans tout le Vietnam pour les prochaines décennies.

Monsanto

(Vous pensez que ça ne peut pas se produire ici? Deux cultures ont été récemment génétiquement modifiées [26] pour résister à un herbicide à base de l’un des principaux composants de l’Agent Orange, le 2,4-D [27], pour combattre les « super mauvaises herbes » qui ont évolué à cause de l’utilisation excessive du Roundup.)

Monsanto

8 – L’engrais à base de pétrole

En 1955, Monsanto a commencé à fabriquer des engrais à base de pétrole après l’achat d’une grande raffinerie de pétrole. Les engrais à base de pétrole peuvent tuer les micro-organismes bénéfiques au sol [28], en stérilisant le sol et en créant une dépendance, comme une drogue, pour les substituts synthétiques. Ce n’est pas la meilleure dépendance à avoir, étant donné la hausse des coûts et la diminution de l’offre pétrolière …

Monsanto

# 9 – Le RoundUp

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s