LE GANS, PRODUIT MIRACLE. RÉSUMÉ DU 109ème WORKSHOP DU 14/04/2016.

 

  1. La date du 14/04/2016marque la fin (9) d’une partie de notre apprentissage au sein de la technologie plasma.

14/04/2016 = 9

Jusqu’ici nous nous sommes essentiellement concentrés sur la matière (matière => nanoparticules => gans), mais à partir de maintenant nous allons essentiellement nous concentrer sur la partie la moins tangible, pour entrer de plein pied dans la technologie spatiale: Le plasma à proprement parler.

  1. Le plasma

Pour commencer M.Keshe nous a parlé de l’eau de gans qui au fil des expériences nous a prouvé que nous n’avons pas besoin d’utiliser le Gans (la matière) pour bénéficier des bienfaits du plasma sur la santé. Comme par exemple dans la fabrication des patchs, pour lesquelles nous utilisons uniquement l’eau de gans et non le Gans lui-même.
L’énergie plasma est transférée ou copiée dans l’eau qui est en contact direct avec le Gans et cette eau peut être répliquée à l’infini. 
Ce qui veut dire que nous n’avons donc pas besoin d’avoir de grandes quantités de gans pour profiter des bienfaits du plasma. 
Avec une petite quantité de gans, nous pouvons faire de l’eau de gans à l’infini et ainsi utiliser autant de plasma que nous voulons. Il est ici question d’un plasma sous forme liquide. C’est pourquoi nous allons désormais parler de plasma liquide. Ce qui, je le répète, n’est rien d’autre que l’eau de Gans que nous avons utilisé jusqu’à présent.

De l’eau de gans pour soigner l’asthme:

L’asthme vient de la partie émotionnelle du cerveau.

L asthme est la manifestation physique d’une souffrance émotionnelle.
Une étude de l’Université de Manchester montre que si la personne souffrant d’asthme est mise en face de son problème émotionnel et qu’il y fait face, l’asthme se résout en quelques minutes. Il en va de même pour les allergies au froid (cloques).

  1. À quoi va servir le plasma liquide?

Une goutte de plasma liquide ajoutée à un verre d’eau a la capacité à elle seule de structurer et énergiser l’eau de ce verre.

Cette eau, en la buvant, va en quelques sorte « amplifier » nos intentions.

  • Si, par exemple en buvant cette eau, nous émettons l’intention de traiter telle ou telle maladie, le plasma contenu dans ce verre nous donnera ce dont le corps a besoin ou prendra ce dont il n’aura plus besoin, afin de nous aider à nous sentir mieux.
  • Si notre intention est simplement de nous énergiser, c’est cet aspect qui sera traité.
  • Si notre intention est d’apporter la Paix dans le monde, nous ne serons plus en mesure de faire du mal à un quelconque autre être vivant, etc…

Il sera impossible d’utiliser cette technologie avec l’intention de nuire à autrui, car le plasma crée l’équilibre parfait.

Un autre exemple que M.Keshe nous a montré est celui d’une eau contaminée contenue dans un flacon et dans laquelle on a versé quelques gouttes de plasma liquide. Suite à cet ajout, les matières contenues dans l’eau se sont déposées dans le fond du flacon et l’eau est devenue totalement claire. Ce qui peut donc contribuer à la décontamination des eaux polluées.

  1. Tests scientifiques

La fondation a mis à notre disposition différents produits à base d’eau de gans (suppléments alimentaires, lotion pour le corps et gouttes ophtalmologiques).

Ces produits vont essentiellement servir à effectuer des tests scientifiques, qui seront accompagnés par 3 gouvernements différents (Ghana, Iran, Chine). Chaque personne désireuse de se procurer un de ces 3 produits devra s’enregistrer et faire partie d’un programme pour lequel il s’engage à faire part de ses résultats. Ce programme regroupera un total de 30.000 volontaires et sera mené sur plusieurs mois.

De nombreux autres points très intéressants ont été abordés lors de ce workshop, comme notamment l’idée de verser un peu de plasma liquide dans les rivières ou bien encore l’idée de placer une petite quantité de plasma liquide dans une sphère attachée à une pyramide (objet dont je n’ai pas réussi à saisir le nom) et à déposer cette pyramide un peu partout, afin d’aider la Paix à s’installer dans le monde etc…

 

Traduction de Myriam

——————————

La Technologie Keshe utilisée à Fukushima

Un secret bien Caché !

Eh bien, ceci est tout à fait fascinant incroyable (cependant, bien sûr, pourquoi une compagnie d’électricité comme TEPCO, ou tout autre, ou le gouvernement du Japon, veulent-ils garder cela secret ?

Parce que la moindre confirmation que cela marche ouvrirait l’énorme Boite de Pandore… de « l’Énergie Libre » et des « Nouvelles Technologies » !

Quand quelqu’un parle « d’Énergie Libre », cela signifie que l’on obtient plus d’énergie à la sortie que ce qui est injecté dans un dispositif, que ce soit en énergie thermique, lumineuse ou électrique.
Voilà ce que l’on appelle produire en « surunité » ou en « surnuméraire ».
Voilà ce que les gens veulent !

Rappelez-vous que Tom Bearden parle de « L’énergie du Vide ».
Et il raconte que, ce que nous considérons, comme un « espace vide » ou « le vide », est en fait une marmite bouillonnante d’énergie, non visible pour les yeux, les oreilles, ou par les instruments standards en 3D.

Mais c’est là.
Donc, chaque fois qu’on parle  « d’Énergie Libre », ou qu’on a un dispositif qui en fournit, cela signifie qu’il puise dans cette « marmite bouillonnante » de l’énergie du vide.
C’est juste un réservoir d’énergie !

C’est comme des personnes qui seraient dans une chaloupe, qui rament et rament, depuis des jours, et finalement installent un drap (une voile) sur un bâton ou deux, pour attraper l’énergie « invisible » du vent.

« L’énergie du vide » est ce « vent invisible ».
En tout état de cause, ceci est une très grande information importante.

Voici un lien vers l’atelier Keshe(http://livestream.com/KFWorkshops/KSworkshops) où le dénonciateur apparaît. Voici une  vidéo YouTube  de l’atelier.

 

https://www.youtube.com/watch?v=tTGbId–LJE&feature=youtu.be

Le GANS de Keshe [Gaz Agencé en Nano-Structure] est la technologie utilisée par Tepco pour nettoyer et purifier l’eau contaminée par la radioactivité à Fukushima.

Keshe nous a déjà dit, il y a des années, que sa technologie était utilisée, mais les entreprises et le gouvernement du Japon, ont refusé de le reconnaître, ou de donner quelque crédit que ce soit à Keshe !

Le dénonciateur a vu les premiers tests de la technologie de Keshe à Fukushima, et on lui avait dit de ne pas en parler … mais il en parle maintenant à cause de cette injustice.
Ceci valide la Technologie Keshe et montre aux gens, que la technologie est occultée par le Gouvernement du Japon !

Pourquoi ?
Vous et moi savons pourquoi…

La technologie de Keshe est en train de changer le monde… et cela va supprimer la nécessité d’utiliser le pétrole, le gaz, l’uranium ou l’énergie hydraulique et éolienne, et retirer le contrôle de Monsanto, des sociétés pharmaceutiques, des banques, etc…

Tous Les Pouvoirs Qui Existent sont touchés par l’acceptation de la technologie Keshe, même la religion.

« Le GANS de CO2 peut aider à protéger les gens qui sont exposés à des niveaux dangereux de radiations, à la suite de catastrophes nucléaires, telles que les effondrements à la centrale de Fukushima Daichi au Japon, ainsi que les personnes souffrant de maladies à virus. »

Le Secret Caché de Fukushima : La Technologie Keshe

S’il y avait le moindre soupçon que ce truc fonctionne réellement, cela serait tout simplement camouflé.

Certains peuvent rester sceptiques sur « l’énergie libre », en raison d’une éducation dans un modèle de physique qui a été faussée, par l’omission délibérée de « l’Éther » dans toutes les théories et les modèles « acceptés », dans la mesure où toute personne, qui a plongé dans toute recherche sur l’éther, a été ridiculisée et mise à l’écart, les universitaires se sont bien clairement soumis, dans la peur de ruiner leur carrière – même ceux qui sont titulaires !

Aujourd’hui, nous avons reçu des nouvelles qui nous rappellent que le travail de Keshe et de la technologie qui en dérive, est bien plus que de la simple « Énergie Libre », et que cela a des implications et des possibilités, qui pourraient être vraiment de nature à transformer le monde.

Les lecteurs seront sans nul doute conscients de l’empoisonnement de l’océan par le réacteur nucléaire de Fukushima-Daiichi qui fuit toujours ; cette situation est très préoccupante, non seulement pour le peuple du Japon ou de la côte du Pacifique, mais en termes du globe au complet.

Par conséquent, la nouvelle que le GANS de la technologie Keshe est utilisé par Tepco, pour nettoyer et purifier l’eau contaminée par la radioactivité, est en effet très bonne nouvelle !

Les Technologies de la Fondation Keshe sont utilisées pour nettoyer la contamination du Fukushima au Japon.
Le Gouvernement et l’Industrie du Japon Cachent la Vérité !

Dans l’atelier de la Fondation Keshe du 24 mars 2016,

https://www.youtube.com/watch?v=tTGbId–LJE

la preuve a été présentée par un initié/dénonciateur de Fukushima, que les technologies Keshe ont été et sont utilisées, pour nettoyer la radioactivité du Fukushima.
Keshe a déclaré, il y a deux ans, qu’il avait communiqué avec le gouvernement / industrie du Japon, et leur avait offert sa technologie pour les aider avec le nettoyage.

Les photographies et les témoignages sont fournis par un initié dénonciateur de Fukushima, que la technologie du  Gans de Keshe a été et est utilisée …
Ceci valide la Technologie Keshe !

La technologie Keshe est utilisée pour purifier l’eau contaminée par la radioactivité à Fukushima.
Keshe nous a dit, il y a des années, que sa technologie avait été utilisée, mais les entreprises et le gouvernement du Japon ont refusé de le reconnaître, ou de donner quelque crédit que ce soit à Keshe.

Qui plus est, ils ont également licencié la personne médiatrice, entre la fondation Keshe et les entreprises qui font le nettoyage – Tepco et d’autres sociétés.
Voici le lien vers l’atelier : Trouvé ici.
Le dénonciateur a vu les premiers tests de la technologie de Keshe à Fukushima, et on lui a dit de ne pas en parler… mais il en parle maintenant à cause de l’injustice.
Une expérimentation sur des souris contaminée par la radio-activité !
Initialement, les souris ont été testées avec du « Gans CO2 » ajouté dans leur alimentation quotidienne, aucune n’est morte (Groupe témoin pour montrer que le Gans CO2 n’est pas toxique !).

Les souris ont reçu ensuite de l’eau contaminée radio-active de Fukushima mélangée à la nourriture.
Ces souris ont été scindées en 2 groupes :
— Le premier groupe a reçu en plus du Gans CO2 dans son eau de boisson, aucune est morte et elles étaient en bonne santé !
— Le second groupe n’a pas reçu de Gans de CO2 et les souris sont toutes mortes !

Ceci est juste une petite partie des révélations du dénonciateur.

« Ceci valide la Technologie Keshe et montre aux gens, que la technologie est occultée par le gouvernement du Japon ».

Voici une conclusion des tests des chercheurs de Fukushima : les radiations tuent en endommageant l’ADN et l’ARN des cellules, et perturbent leur division.

L’expérience prouve que le Gans CO2 contribue à renforcer les défenses immunitaires, permettant de lutter contre les dégâts causés par les radiations et les virus.

Le Gans CO2 peut aider à protéger les gens qui sont exposés à des niveaux dangereux de radiation dans le sillage des catastrophes nucléaires, telles qu’à la centrale de Fukushima-Daichi au Japon, ainsi que pour les personnes souffrant de maladies à virus.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s