NICOLAS DUPONT-AIGNAN :  «L’OLIGARCHIE MONDIALE  NE SUPPORTE PLUS LA DÉMOCRATIE». 

 

Il veut retirer le drapeau français qu’on nous a « obligé » à afficher lors des attentats, lors de l’Euro de foot…

Gouvernement en ruine, oligarchie qui ne respecte plus la démocratie et Union européenne au bord du gouffre, Nicolas Dupont-Aignan a reçu RT France pour un entretien d’actualité explosif. Garanti sans langue de bois.

Alors que Nicolas Dupont-Aignan nous ouvre les portes de son bureau de l’Assemblée nationale, quelques minutes viennent de s’écouler depuis que Manuel Valls a décidé de passer en force pour faire adopter la loi travail. A chaud, le président de Debout la France nous livre son analyse sur un gouvernement qu’il juge à la dérive. Un entretien lors duquel il est question des projets du candidat à l’élection présidentielle. Sa vision de l’Europe notamment ; celle d’une union à la carte débarrassée de la Commission de Bruxelles.

Le député de l’Essone nous livre son ambition quant au scrutin d’avril 2017. De même que sa vision des relations sociales, de la place de la France dans le monde ou encore d’une démocratie qu’il assure être en danger.

RT France
https://www.youtube.com/watch?v=EfVXdealrek

———————–

Tant que ceux qui nous représentent ne se regroupent pas pour mettre fin au pillage de notre pays, rien ne changera !

Toujours les mêmes mesquinerie, les bagarres de cour de maternelle ! J’y ai assisté en 2012 quand des petits candidats disaient vouloir se regrouper. OUI ! Mais chacun disait plus ou moins « à condition que je sois le chef » 🙂

Motion de censure : Nicolas Dupont-Aignan révolté de ne pas avoir été sollicité par les frondeurs

INTOUCHABLES – À deux voix près, la gauche a de nouveau échoué, mercredi 6 juin, à déposer une motion de censure contre le gouvernement, après le second recours au 49.3 sur la loi Travail. Exactement le même scénario qu’au mois de mai. 56 députés de gauche étaient donc prêts à faire tomber le gouvernement. Et ils n’étaient pas les seuls.

Seulement voilà, certains volontaires n’ont pas été contactés pour renverser Manuel Valls. Et ça les rend très tristes. Prenez Nicolas Dupont-Aignan, par exemple.Évidemment que le président de Debout La France aurait aimé participer à la fête. Mais les frondeurs, communistes et écologistes à l’origine de cette motion de censure n’avaient visiblement pas trop envie de s’associer à lui.

Alors le candidat à la présidentielle « s’est emporté », après l’annonce de l’échec de cette démarche.

« NDA » fulmine : J’étais prêt à signer toutes les motions possibles et ils le savaient. S’ils ne me l’ont pas proposé, c’est qu’ils ne voulaient pas réussir.

Voilà bien la preuve, selon lui, à la fois du sectarisme des frondeurs et de leur vraie-fausse ambition de virer Manuel Valls.

La suite sur: http://canalisations-marie.blogspot.fr/2016/07/1007-nicolas-dupont-aignan-loligarchie.html

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s