LE MARTYRE DES VEAUX EN ROUTE POUR L’ABATTOIR.

  Sommes-nous des cannibales?  3 000 km sans boire ni manger : pour les jeunes veaux, le transport est un supplice On arrache les veaux à leur mère alors qu’ils ne sont pas encore sevrés…

Source : LE MARTYRE DES VEAUX EN ROUTE POUR L’ABATTOIR.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s