MESSAGE DE BENJAMIN FULFORD.  le 16 janvier 2017

 

Les grands acteurs géopolitiques jouent leurs derniers coups à l’approche de la Présidence de Donald Trump et de la révolution occidentale. Le complexe militaro-industriel occidental a abattu l’une de ses dernières cartes en positionnant une grande armée blindée en Pologne.

C’est apparemment dirigé contre la Russie, mais en fait il s’agit de la manœuvre d’une alliance chrétienne comprenant la Russie, dirigée contre la Chine. Le futur Secrétaire d’Etat de Trump, Rex Tillerson(qui vient de démissionner d’ExonMobile et est proche de Moscou), de son côté, a menacé d’attaquer les bases chinoises dans la Mer de Chine méridionale. L’arrière-plan de ces commentaires provoquants, selon des sources de la CIA en Asie, est que les Chinois ont envoyé récemment 10 millions de personnes en Indonésie dans le cadre d’un accord pour édifier l’infrastructure économique de l’Archipel, ce qui a déclenché les signaux d’alerte du Pentagone. Le Pentagone envisage de construire une nouvelle base militaire dans la Mer de Chine méridionale pour équilibrer cette initiative chinoise, selon les sources de la CIA.

Les Chinois ont réagi en rappelant à l’Occident, par l’intermédiaire de la Société du Dragon Blanc (WDS), qu’en 1979, au cours de la guerre sino-vietnamienne, lorsque la Russie a envoyé une armée blindée en Chine, le dirigeant chinois Deng Xiaoping l’a anéantie avec une bombe à hydrogène. Les débris de cette armée peuvent être localisés sur Google Earth et servent à rappeler que déclencher une guerre avec la Chine n’est pas une bonne idée, selon des agents de renseignement chinois.

Ces bruits de bottes, ne sont, en tout état de cause, que les préliminaires des dures négociations qui s’annoncent pour changer la manière dont nous gérons cette planète et qui vont reprendre pour de bon une fois que la présidence de Trump aura commencé. Le résultat attendu sera probablement une sorte de gouvernement mondial souple, fondé sur la démocratie et la méritocratie, seule alternative à un holocauste nucléaire inconcevable, selon des sources impliquées dans les négociations.

Ne vous-y trompez pas, la Présidence de Trump est une deuxième révolution américaine et elle va profondément affecter les opérations du gouvernement international criminel secret. Des agents de renseignement russes ont contacté la WDS la semaine dernière pour être rassurés sur le fait que la Présidence de Trump pourra être mise en œuvre. La WDS leur a répondu que Trump n’allait pas être un président assassiné de plus comme Kennedy parce que, contrairement à Kennedy, Trump a le soutien des militaires américains. Voici ce que des sources du Pentagone avaient à déclarer sur le sujet : « Un complot de la CIA pour dégager Trump est improbable depuis que les militaires leur ont passé un savon. La Convention de Genève ne s’applique pas aux ennemis intérieurs de l’état et la justice militaire est expéditive et mortelle ».

La suite à lire sur: http://canalisations-marie.blogspot.fr/2017/01/1701-message-de-benjamin-fulford.html

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s